[Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Un germe d'idée de jeu de rôle ? Partagez-le et laissez-le pousser !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par shiryu » 27 Juil 2012, 23:07

Bonjour à tous.
Après quelques échanges avec Christoph et du retard dans mon projet, je vous présente une adaptation qui me semble possible du système de Dogs in the Vineyard pour l'univers du Livre des 5 Anneaux. Je comptais mettre aussi le CR de la création de perso mais mon joueur s'est endormi et n'est pas venu...

Alors pourquoi cette adaptation :
- Dogs, ce fut une grosse claque. En fait, c'est moi qui lui ait mis la première en rejetant ce jeu qu'un copain voulait maitriser. Je ne vais pas détailler et juste préciser que l'univers nous semblait peu intéressant (je reste sur du subjectif). Mais le MJ ne s'est pas découragé et nous a proposé 2 adaptations plus motivantes pour nous (moi surtout). Et c'est à la première création de perso que j'ai pris ma claque et que j'ai compris qu'il fallait que je joue à ça, coute que coute. Coute que coute ? pas vraiment. Pas à n'importe quel prix. D'accord pour faire des efforts d'adaptation mais pas question de perdre sur les possibilités de ce jeu.
- Et voilà pourquoi L5A. Alors je précise, des adaptations, on en a fait plusieurs (3 jouées et d'autres théoriques) mais il y avait toujours un loupé. Et ce qui en ressort de positif, c'est que ça nous a appris à comprendre vraiment les spécificités de dogs car l'erreur ne pardonne pas. Alors à un moment, on a fait une pause et on a couché par écrit ce qui nous semblait indispensable et puis un jour, j'ai repensé à L5A pour coller à dogs. Alors L5A, c'est aussi une grande histoire d'amour : une centaine de parties environ comme MJ.

Qu'est-ce que j'attend de vous ?
et bien comme dit ci-dessus : d'accord pour passer du temps à faire cette adaptation mais pas question de passer à côté des possibilités de dogs. Alors je vais vous présenter les modifs à apporter à dogs pour être jouable dans l'univers L5A et si un truc vous semble manquant ou incompatible, n'hésitez pas à sortir les sirènes.

Pour des raisons pratiques, je vais découper un peu ma présentation et nous vous montrer que la partie adaptation (pour éviter les problèmes de droit).
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: [Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par shiryu » 27 Juil 2012, 23:10

Que jouer ?
Le personnage ne pourra pas jouer toutes les situations que L5A propose mais il pourra jouer pleinement, à mon sens, les situations que met en avant DitV. Le cadre de jeu qui nous a semblé le plus proche de DitV est de jouer un moine itinérant. Son statut d’homme religieux lui donne une place à part dans l’Ordre Céleste qui lui permet d’approcher et de se faire approcher par toutes les classes sociales. Son statut d’homme religieux lui donne une certaine autorité pour divulguer des conseils, par sa connaissance du Tao, par sa sagesse et par la protection de l’Empereur lui-même pour cette religion. Son statut d’homme religieux ne lui impose pas de prendre un parti pris, guidé par le statut des hommes mais par sa conscience. Son statut d’homme religieux l’oblige à soutenir les hommes pour faire face aux tentations en suivant le Tao et combattre ceux qui auront succombé. Enfin, son statut d’homme religieux fait que chaque PNJ le percevra comme celui qui va l’aider à le sortir de sa situation délicate.
Les trois péchés de la religion Taoïste sont le Regret, la Peur et le Désir. Ils traduisent une volonté forte de changer respectivement le passé, le présent et le futur. Cette volonté est un péché car des êtres incapables d’avoir une emprise sur les évènements ou de les accepter seront des cibles idéales pour les Onis, des démons qui ne peuvent avoir d’emprise sur le monde qu’à travers les hommes. Il est important de souligner que ce n’est pas l’acte qui constitue le péché mais bien la motivation.
Le moine n’est donc pas là pour rendre justice mais pour protéger l’âme des hommes, tenter de ramener à la raison ceux qui marchent sur le fil et combattre ceux qui ont succombé au Mal. Mais ne vous attendez pas à combattre des Onis ou des zombis à tout va car le Mal est sournois et patient, souvent invisible bien qu’il ait bien des visages. Il se délecte du malheur des hommes, surtout de ceux qui osent le combattre.

Création de personnage
Vous devez d’abord vous faire une idée de votre personnage, de ce qu’il sait faire, de sa façon de penser, de ce qu’il a déjà accompli, de ce qu’il a déjà vécu, de son statut actuel. Si à Rokugan, la plupart des hommes suivent une voie très étroite et bien tracée à l’avance, ne perdez pas de vue que certains suivent aussi des enseignements dans plusieurs écoles, parfois dans différents clans et que le statut de moine s’acquiert à tout âge et par bien des chemins.

Etape 1 : choisir son passé
Le joueur est un moine qui va être autorisé à quitter son lieu d’apprentissage et de méditation pour guider et protéger les hommes. Mais comment les Fortunes l’ont mené à ce jour ? Les chemins sont nombreux, les ouvrages de la gamme L5A sont remplis de tels destins : jeune prodige, enfant abandonné, vieux bushi à la retraite, jeune paysanne touchée par l’Illumination, samouraï contraint de se retirer, criminel qui a besoin de se faire oublier, âme torturée qui doit trouver la paix intérieure…

Passé équilibré
Durant toute sa jeunesse, le personnage a pu s’épanouir librement. Il a suivi une formation qui lui convenait sans décevoir, bushi, shugenja, historien, artiste, artisan…. Mais il s’est toujours senti proche du Tao et un jour, il a compris que c’était là sa véritable Voie.
ANNEAUX : 17d6 TRAITS : 1d4 4d6 2d8 RELATIONS : 4d6 2d8

Formation solide
Le personnage est entré très jeune dans un monastère. Il a concentré tous ses efforts dans son entraînement, au détriment de son épanouissement personnel.
ANNEAUX : 13d6 TRAITS : 3d6 4d8 3d10 RELATIONS : 1d4 3d6 2d8

Formation compliquée
Le statut actuel du personnage ne découle pas de sa propre volonté. Il aspirait sûrement à autre chose, a commencé une autre formation et a peut-être même été brillant dans un tout autre rôle. Il est devenu moine suite à la décision de quelqu’un d’autre, son maître, son daimyo, son père… Cette décision pouvait être une récompense ou une punition, mais ce qui est sûr, c’est que le personnage s’en serait bien passé mais qu’il ne pouvait pas s’y opposer.
ANNEAUX : 15d6 TRAITS : 4d4 2d6 2d10 RELATIONS : 5d6 2d8

Relations solides
Le personnage ne dispose pas de grandes capacités personnelles mais il dispose de relations influentes ou sincères. Il a pu en hériter grâce à sa famille mais il a tout aussi bien pu se constituer lui-même ce réseau grâce à ses qualités humaines ou au poste qu’il occupait.
ANNEAUX : 13d6 TRAITS : 1d4 3d6 2d8 RELATIONS : 4d6 4d8 3d10

Relations compliquées
Hasard, curiosité, fatalité, incompétence, la vie du personnage est constituée des pièces de plusieurs puzzles incomplets. Mais de chacune de ses expériences et rencontres, il en retint quelque chose.
ANNEAUX : 15d6 TRAITS : 6d6 2d8 RELATIONS : 4d4 2d6 2d8 2d10

EDIT : je précise que le jeu est actuellement prévu pour être joué en solo. j'ai bien conscience que je passe à côté des conflits moraux entre personnages mais c'est une contrainte de joueur disponible à l'heure actuelle. A venir, une petite adaptation pour jouer à 2 joueurs mais l'un des 2 sera toujours un moine (l'autre pourra jouer un disciple ou un ronin suivant, enfin on verra...). Il y aura aussi une adaptation pour un groupe de magistrats mais si vous le permettez, je préfèrerais qu'on se concentre sur le solo du moine pour l'instant.
Dernière édition par shiryu le 27 Juil 2012, 23:29, édité 2 fois.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: [Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par shiryu » 27 Juil 2012, 23:12

Les péchés

Le niveau de malfaisance

Niveau 1 : l’acte
Le bushido et l’Ordre Céleste régissent les lois dans Rokugan. Ces lois assurent la stabilité de l’Empire d’Emeraude mais sont d’une grande inégalité. A travers sa présence, le moine doit apporter un peu d’humanité sans fragiliser la société. Toutefois, les actes condamnables à ce niveau de malfaisance sont perpétués sans aucune mauvaise pensée, et même parfois en total respect avec les lois de ce monde.

Niveau 2 : la tentation
Les trois péchés de la religion Taoïste sont le Regret, la Peur et le Désir. Ils traduisent une volonté forte de changer respectivement le passé, le présent et le futur. A ce niveau, au moins une personne du village est animée par l’une de ces volontés. Cela n’implique pas qu’elle passe aux actes pour satisfaire sa volonté mais elle devient une cible privilégiée pour les Onis.

Niveau 3 : la tromperie
Les Onis n’ont d’emprise sur le monde qu’à travers les Hommes. Sous un masque ou un autre, exploitant les faiblesses des Hommes, leurs péchés, leur ignorance ou leur naïveté, ils vont amener leur cible à faire des écarts par rapport aux règles strictes du bushido et de la religion. La cible n’a pas alors conscience de transgresser les interdits. Elle agit volontairement et en toute innocence.

Niveau 4 : le pacte
Cette fois, la véritable nature de la relation est révélée à la cible qui l’accepte. Elle pactise avec l’Oni, tirant un grand pouvoir et devenant un maho-tsukaï.

Niveau 5 : l’invocation
L’Oni a suffisamment ancré son pouvoir sur le Royaume des vivants grâce au maho-tsukaï qu’il peut s’y matérialiser durablement. Le maho-tsukaï bénéficie d’un contrôle théorique sur l’Oni. A noter que ce dernier ne cherche qu’à s’en libérer pour agir selon sa seule volonté.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: [Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par shiryu » 27 Juil 2012, 23:15

Pour la couleur :

les arènes de conflit
Parchemin : Il s’agit de mettre en avant le dialogue, la vivacité d’esprit et les connaissances.
Shuriken : Il s’agit de mettre en avant les capacités physiques telles que l’endurance, la force, l’équilibre, la rapidité, l’adresse...
Bokken : Il s’agit d’entrer dans une opposition physique impliquant une maîtrise martiale, telle que le maniement d’une arme ou la lutte. Toutefois, il s’agit de prendre le dessus mais pas de blesser son adversaire.
Katana : Il s’agit de combattre pour tuer ou pour survivre. Ici, l’instinct est le seul garde-fou de la flamme intérieure.

Les traits deviennent les anneaux
L’Air est un élément subtil et imprévisible, il est la vivacité du corps et de l’esprit.
L’Eau est l’élément de la clarté, il est l’équilibre physique et spirituel.
La Terre est l’élément de la force passive, de la résistance et de la détermination.
Le Feu est l’élément de l’énergie active, il est la flamme qui brûle en vous lors d’un combat.
Parchemin : Air + Eau
Shuriken : Eau + Terre
Bokken : Terre + Feu
Katana : Feu + Air

Exemples d'arme :
un bo 2d4, un yari 1d6+1d4, un ono 1d8+1d4, un arc avec des flèches de jade 2d6+1d4, un katana 2d8+1d4, un parchemin de sort 1d6, un cheval de la Licorne 1d8, un kimono de cour 2d6, l’armure ancestrale du clan du Crabe 2d8.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: [Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par shiryu » 27 Juil 2012, 23:16

J'allais oublier aussi :

Les Cérémonies :
Réciter le Tao d4 : le personnage cite le Tao, il fait alors appel à la sagesse de son adversaire ou le conseille en période de doute. Il est évident que l’adversaire doit posséder une conscience mais n’implique pas une connaissance approfondie du Tao. Le shintao est la seule religion et touche toutes les couches sociales.

Respecter l’Ordre Céleste d4 : L’ordre Céleste régit la hiérarchie sociale. Rappeler le rang d’un individu avec force et autorité, c’est l’obliger à prendre conscience de ses droits, de ses responsabilités et des conséquences de ses actes vis-à-vis de ses supérieurs ou de ses sujets. Il est évident que l’adversaire doit appartenir à l’Ordre Céleste.

Ancêtres d4 : le personnage fait appel aux ancêtres du samouraï pour juger ses actes, lui rappelant que la gloire ou le déshonneur peut se reporter sur les générations passées et à venir. Le personnage met ainsi en avant les obligations du samouraï par-delà la mort vis-à-vis de sa famille. L’adversaire doit être un samouraï pour que sa famille est accès à l’immortalité.

Contact avec la Souillure d6 : certaines actions peuvent souiller le corps, comme toucher une personne souillée, manger de la viande, toucher un mort, être en contact avec du sang…Certaines actions courantes impliquent d’entrer en contact avec la Souillure, comme soigner une personne ou simplement se retrouver couvert de sang au beau milieu d’une bataille. Ces actes ne sont pas déshonorants pour autant mais ils doivent être suivis d’une purification du corps et de l’âme. La classe sociale des eta pratique des métiers en contact permanent avec la souillure sans recevoir de purification, ce qui explique qu’ils soient en bas de l’échelle sociale, exclus même de l’Ordre Céleste.

Prière d6 : Le personnage peut prier les kamis, ou tout autre être surnaturel suivant ses préférences religieuses (Fortunes, Tonnerres, Ancêtres, Kitsune, Oni…) pour attirer son attention et obtenir ses faveurs.
Méditation d6 : le personnage recherche la sérénité par la méditation. Il existe d’autres techniques comme la cérémonie du thé. Cette attitude permet de résoudre des conflits intérieurs personnels ou d’assister une autre personne en méditation.

Jade d8 : Le personnage utilise du jade, sous forme de poudre ou en morceau. Le contact avec cette pierre affecte les créatures maléfiques. Le personnage peut s’en servir pour les blesser ou les repousser, ce qui peut apaiser l’esprit d’un homme souillé qui se retrouve protégé de l’influence des Oni.

Cérémonie à trois d8 : Une cérémonie pratiquée par trois individus qui agissent de concert se trouve renforcée. Cela peut être une prière à trois religieux ou bien le témoignage de trois individus pour atteindre un individu de rang social plus élevé.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: [Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par shiryu » 27 Juil 2012, 23:22

FAQ
Si c'est possible, j'éditerais ce post pour y mettre les questions qui me sembleront les plus pertinentes et dans la mesure du possible, les réponses que je pourrais y apporter. Je n'ai pas mis toutes les interrogations que nous nous sommes posées mais je commence avec 2 concepts qui me semble important de préciser.
Merci à tous ceux qui auront lu jusqu'ici et qui chercheront la petite (ou la grosse) bête pour m'éviter de gâcher mon plaisir et celui de mes joueurs.

Où sont passé le Vide et l’Honneur ?
Plutôt que de se dire qu’ils ont disparu, il vaut mieux se dire qu’ils sont devenus omniprésents. La part de narratif est beaucoup plus grande, vous aurez donc tout le loisir d’insister sur ces deux aspects dans vos descriptions.
Le Vide, comme réserve de dés, a effectivement disparu. Si cela vous manque, rien ne vous empêche de choisir un trait comme « la perfection dans la nécessité » qui, comme tout trait, sera une réserve de dés utilisable en cas de nécessité. L’Honneur, utilisable pour faire un jet dans certaines situations critiques, peut être chiffré exactement de la même manière avec un trait du genre « mon Honneur me l’interdit ». Maintenant, le Vide et l’Honneur sont souvent associés à une technique d’école. La technique et le Vide (ou l’Honneur) sont alors regroupés dans un seul trait, comme dans l’exemple du personnage de Takuan avec le trait « la voie du Phénix » qui résume son passé de bushi. La progression de ce trait pourrait alors se justifier par la poursuite de son entraînement martial mais aussi par une plus grande compréhension du Vide dans sa quête de sagesse.

Comment utiliser les techniques/sorts/kiho de L5A avec ce système ?
Dans l’exemple de Takuan, je choisis le trait « La voie du Phénix » et tente de lui apprendre le kiho « Tonnerre des flots » durant son initiation. A L5A, ces quelques mots résument une capacité et une philosophie, l’aboutissement de tout un apprentissage pour un personnage. C’est exactement la même chose qui se cache derrière un trait à DitV.
Ces traits ne sont bien sûr qu’une référence à L5A. Il ne s’agit pas de chercher une équivalence en termes de jeu mais de donner un style au personnage. Il ne s’agit pas non plus d’avoir le livre des règles de L5A à côté pour savoir ce que ces traits cachent. Les joueurs de L5A savent généralement ce que permettent leurs techniques aux noms souvent poétiques, il s’agit là de garder le même état d’esprit mais rien ne vous empêche de prendre des noms plus évocateurs ou d’inventer vos propres noms. Il s’agira juste de bien définir avec le MJ ce qui se cache derrière le trait. Par exemple, « la voie du Phénix » est remplacée par « ancien bushi du Phénix » tout au long du livre pour être compréhensible par tous.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: [Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par Christoph » 29 Juil 2012, 00:19

Salut !

Il me semble que tu as très bien cerné les particularités des règles de Dogs et leur intégration à un univers particulier. Si une fois tu as le temps et l'envie de nous parler des autres adaptations et des problèmes rencontrés, ça pourrait être très instructif et il y a pas mal d'adeptes du hack qui te liraient. Il n'est juste pas très clair pour moi comment on crée une situation dans laquelle jouer (équivalent du village) et comment on décide qu'elle est résolue, mais tu n'as pas besoin de l'expliquer ici, je verrai cela en temps voulu.
Je relève tout de même, pour mon propre plaisir sadique du « je te l'avais bien dit », que ceci n'est pas un simple mélange de Dogs et L5A. Aucun de ces deux jeux n'est prévu pour n'avoir qu'un seul personnage joueur. Là où dans Dogs on parle de problèmes du point de vue de la communauté, j'ai l'impression que ton jeu sera un peu plus centré sur la morale individuelle. D'ailleurs, dans Dogs les écritures saintes sont très floues, ce sont les joueurs qui décident du contenu au fur et à mesure afin de passer le jugement qu'ils veulent. Est-ce que tu conserve cette liberté ? Et même si je n'ai jamais joué à L5A, il me semble que dans tout ce que je peux lire, on met l'accent sur les samouraïs, alors que toi tu choisis une autre facette du monde, peut-être plus éloignées des préoccupations de clans ? Là où j'essaie d'en venir : écrire ton propre monde médiéval japonisant fictif est-il un si grand travail vu ton angle particulier, alors que ça te permettrait de t'affranchir de la propriété intellectuelle de L5A et envisager une diffusion de ton jeu (même gratuite) en toute quiétude ?

Pour une prochaine fois, si tu sais que tu vas poster un gros gros message, essaie quand même de le préparer en un seul message : ça évite à certains petits malins de poster entre deux (c'est rare) et si tu peaufines à l'avance, tu n'as pas besoin de revenir éditer des messages entre deux, événements assez difficiles à suivre pour les lecteurs. Pas besoin de corriger cela, c'est juste un détail.

Bons tests !
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: [Dogs in Rokugan] hack possible ou pas ?

Message par shiryu » 29 Juil 2012, 11:23

Pour les adaptations abandonnées :
- des chevaliers dans la commanderie : je pense qu'il y avait moyen de coller à DitV mais la table de joueurs n'a pas suivi, on a juste fait la création.
- Jedi in the republic : juste après l'épisode 1, le problème est venu du fait que les jedi n'étaient pas reconnus partout, voir considérés comme des ennemis par certains peuples. De plus, leur "religion" ne concerne qu'eux, elle ne s'impose pas aux autres habitants de la galaxie. Enfin, les jedis peuvent avoir une vision personnelle de leur pratique, ça pouvait être un point intéressant pour des conflits entre joueurs mais il n'y a pas réellement de code de conduite à suivre. De plus, sur le scéno test (3 parties je crois), on s'est rendu compte que l'arène "coté obscur" n'était pas forcément judicieuse. Bref, peut être jouable mais on en était encore loin. J'ai davantage envie de reprendre star wars avec un autre système (genre paladin).
- les enfants de tiamat : un univers original (dans le sens pas existant tel quel mais très classique pour du méd fan), là, j'avais essayé de cadrer davantage les personnages en présentant des classes et en faisant une liste des traits possibles avec leur définition, entre autre. le but était de "rassurer" des joueurs trop perdus par le choix des traits ou trop tenté de faire du grosbill. A quelques erreurs près, ça ne gardait que le système de résolution de conflit mais on était très loin de DitV. Après 2 parties test, je me suis lancé enthousiaste dans une campagne de 10 scénos et au bout du premier, je me suis senti hyper frustré de ne pas retrouver la liberté offerte par DitV, fin de l'histoire. Mais si je dois avoir du courage pour publier un truc affranchi de droits, ça sera dans cet univers maison en recollant à DitV cette fois.
- du super-héros : en s'appyant sur du green lantern avec une opposition bien/mal et un aspect religieux mais il faudrait introduire aussi un code moral. Prendre aussi un univers qui "reconnaisse" les super-héros pour éviter les mêmes travers que pour les jedi.

Pour en revenir au hack qui m'intéresse le plus pour l'instant, celui d'un moine dans L5A :
- j'espère mettre rapidement un CR pour donner une idée d'un village type.
- le fait d'avoir un seul joueur est pour moi une perte de la puissance de DitV mais c'est une contrainte "matérielle" alors je m'adapte comme je peux. Si j'étais sûr d'avoir un groupe, je serais parti sur du magistrat.
- pour l'apport personnel des joueurs dans le contenu des écritures, je garde cet esprit puisqu'il existe plusieurs courants dans la religion monastique. Le joueur pourra donc s'inspirer de l'un d'entre eux et même créer un courant en modifiant l'un des modèles. il ne tiendra qu'à moi que ce soit le courant majoritaire.
- après avoir joué sans me poser de questions à L5A, je suis incapable aujourd'hui de dire sur quoi ce jeu met l'accent ! Dans le texte, oui, il y a des choses fortes mais le système ne suit pas, à mon avis, pour les valeurs qui sont annocées comme forte (la Gloire, l'Honneur, les relations entre autre). Mais tout ce que je met en avant est présent dans la gamme très vaste de L5A. Ce que je veux dire, c'est que c'est très bien dit et décrit dans la gamme L5A, je ne ressens nullement le besoin de le modifier ou de l'enrichir, au mieux, avec une version personnelle, je l'appauvrirai. Si ce hack permet à des joueurs de L5A d'explorer un aspect du jeu pourtant très présent dans l'univers mais souvent négligé par les MJ (et normal aussi puisque le système est un peu pauvre de ce coté), j'en serai très heureux. Et si des joueurs de DitV vont fouiller un peu dans la gamme L5A pour se donner des sources d'inspiration (genre la voie de shinsei ou la voie du phénix pour l'aspect religieux et la voie de l'outremonde pour le côté perfide de la Souillure que je conseille à tout joueur de DitV) et découvrir un univers très riche, j'en serais aussi très heureux.

OK pour du monobloc. Bonne lecture à vous, prenez votre temps, je pars en vacances (maintenant que le soleil est parti...)
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00



Retour vers Idées

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron