"Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Un germe d'idée de jeu de rôle ? Partagez-le et laissez-le pousser !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

"Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Maitresinh » 26 Oct 2009, 10:30

C'est vraiment un germe d'idée, mais je souhaite vous le faire partager pour approfondir...

Le pourquoi :

Depuis la découverte de Loups-garous/mafia dans les années 90, j'ai été impressionné par la simplicité et l'efficacité de ce mécanisme pour produire du pseudo-jdr ouvert au grand public ( ce qui est mon objectif).

Récemment, j'ai testé un proto dans l'univers des mousquetaires, qui reprend les principe des rôles secrets mais s'éloigne notablement des loups garous. Les personnages ne sont "tués" mais démasqués, et c'est à ce moment la que leur pouvoir s'exerce.
Le "démasquage" n'implique pas un vote mais un exclusion des groupes ( au travers d'une série de ronde dansées)
Le but n'est pas d'éliminer un clan mais de réunir les trois morceau d'un même élément.

Il y a eut pas mal d'autres déclinaison du principe, de Wanted a Shadow hunters, mais elle s'éloignent de l'aspect "role" a mon sens...

L'idée :

Plutôt que d'avoir un rôle non connu des autres joueurs ( que ceux ci doivent percer a jour), il serait intéressant de renverser les termes en ne connaissant PAS (vraiment) son propre personnage mais en ayant une connaissance partielle de ceux des autres.
On aurait donc un jeu de "quête d'identité" ( la sienne, à travers les autres) qui ressemble fort au syndrome de Blade Runner.
On aurait un personnage de façade, tout en ne sachant pas si c'est un répliquant ou s'il est vraiment "lui"...tout en ayant l'obligation de remplir une mission (qui peut s'avérer lui nuire)

Les mécanismes en détail:

La ça devient un peu plus compliqué. on peut avoir une approche à la "coyote". Chacun est obligé d'afficher sans le voir ( sur ça tete par exemple) un indice par tour, se rapportant a lui même. il voit donc ceux des autres, mais pas le sien.
Une identité révélée a un autre ( ou aux autres) rend la vie plus difficile...a condition que l'autre sache lui même qui il est.
Sa propre identité révélée ( ou quasi-revelée) permet bien sur d'agir en conséquence de cause...pour peu,encore une fois, de connaitre celle des autres ou d'en avoir une idée...

On peut bien sur mentir tant qu'on ne révèle pas les cartes. comme dans les loups-garous

Pour étoffer la partie narrative:

Au lieu d'avoir une phase jour/nuit, il est possible d'avoir plusieurs phase ou les actions de chacun sont conditionnées par leur personnage. il est possible d'y insérer des "scènes" avec des enjeux...

Encore une fois, c'est un germe bourgeonnant d'idée...
www.narrativiste.eu
Le portail des jeux narratifs: créer et vivre des histoires
Maitresinh
 
Message(s) : 140
Inscription : 24 Août 2009, 15:46

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Frédéric » 26 Oct 2009, 12:35

Très intéressant comme projet !
(le remake de Berlin XVIII également, mais je n'ai aucun souvenir de mes parties de ce jeu qui remontent à mes années collège... j'ai donc un peu de mal à en cerner le potentiel).

Le contexte SF cybernétique de Blade Runner est-il potentiellement grand public ? (En même temps, les loups garous ont dû s'entendre dire la même chose, mais ça reste plus "culture populaire" il me semble...)
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Maitresinh » 26 Oct 2009, 12:49

non c'est vrai, le theme de blade runner est moins "grand public" que les loups garous.
Mais le principe en lui même reste simple et abordable, d'autant qu'il est déjà connu...
www.narrativiste.eu
Le portail des jeux narratifs: créer et vivre des histoires
Maitresinh
 
Message(s) : 140
Inscription : 24 Août 2009, 15:46

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Christoph » 26 Oct 2009, 23:39

Stop les gars, Blade Runner est 113e sur IMDB et c'est un film qu'énormément de gens ont vus! Loups-Garous est un phénomène plus récent et j'aimerais bien voir des chiffres concrets avant d'admettre que ce soit plus grand public que ce film. La vraie question n'étant évidemment pas qui l'est plus, mais Blade Runner c'est un classique du cinéma, y a pas de risque de ce côté-là.

Je m'interroge cependant plutôt sur le jeu que tu proposes, ô vénérable fonction hyperbolique! Pour l'instant, j'y vois un Cluedo.
Quelle est la place de la fiction dans ce jeu? Quelles situations vivent les personnages? Pourquoi cherchent-ils à se démasquer les uns et les autres et surtout soi-même?
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Maitresinh » 27 Oct 2009, 09:45

La question de la popularité de l'un ou l'autre n'est pas le fond problème finalement...mais plutôt celui du mécanisme, comme tu le pointe.

Car justement, ma démarche sous-tend l'utilisation du "JDP" (entre guillemets, puisque dans ce cas il n'y a même pas de plateau). Énormément de non rolistes sont emmenés à se "prendre ou leur personnage" a travers ce jeu, et à jouer le jeu du scénario immuable (jour/nuit, l'un de nous a été assassiné, etc...)., et ça, c'est que j'ai retenu de ce jeu.

La question est bien comment ménager (ou plutôt développer) encore davantage d'espace de créativité narrative dans ce type de jeu, et celui-ci en particulier.

Pour le reste, l'avantage de deviner qui on est ou qui sont les autres est de pouvoir accomplir son "objectif" ( en général, de groupe) et de "gagner". C'est semi-collaboratif comme on dit, donc il y a bien des gagnants et des perdants...
www.narrativiste.eu
Le portail des jeux narratifs: créer et vivre des histoires
Maitresinh
 
Message(s) : 140
Inscription : 24 Août 2009, 15:46

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par edophoenix » 28 Oct 2009, 18:06

Deux remarques, avant de continuer sur ton jeu :

1 : Loups-Garous n'est pas un JDP mais un JAR ( un Jeu à rôles, c'est-à-dire ni un JDR ni un JDP, cf. ici ou .) J'en profite pour recommander un autre JAR qui pourrait bien t'inspirer aussi : Petits Meurtres que tu connais peut-être déjà, mais qui pourrait apporter de l'eau à ton moulin :
chaque joueur joue un suspect, sauf 2 (qui jouent respectivement l'inspecteur de police et le greffier, ce dernier étant une sorte d'arbitre). L'idée étant que les innocents ont pour but de faire croire qu'ils sont coupables, et le coupable de se faire passer pour un innocent (en fait, ça ressemble pas mal aux confrontations et interrogatoires dans Derrick).
Ca pourrait sans doute te donner des idées pour ton jeu.

2e remarque : ce n'est pas pare qu'un film est une référence et qu'il a connu un large public qu'il peut nécessairement être qualifié de "grand public" : la SF touche en général un cercle restreint ( même s'il a tendance à s'élargir de nos jours ), et le concept de "grand public" ne veut pas dire que ç'a été un succès et que beaucoup de gens l'ont vu, mais que l'oeuvre a été réalisée dans l'objectif de le mettre à portée de tous, ce qui n'est pas le cas de Blade Runner : même si ce film a été beaucoup vu, il s'adresse davantage à un public initié, ou du moins, un public déjà amateur de policier et de SF. Il y a dans ce film des références qui ne peuvent pas être comprises par le "grand public", parce qu'il est issu d'une sous-culture particulière.



Bon, je reviens à ton jeu :

Maitresinh a écrit : Pour le reste, l'avantage de deviner qui on est ou qui sont les autres est de pouvoir accomplir son "objectif" ( en général, de groupe) et de "gagner".


D'après ce que je comprends les joueurs sont donc répartis en groupes, sans connaître leurs partenaires potentiels..: j'ai donc une question, les groupes sont-ils prédéfinis (genre policiers/voleurs, clans X/Y, ou nation Française/anglaise, par exemple ) ou est-ce que ce sont simplement les objectifs communs qui rapprochent les joueurs entre eux ?

Autre question : dans ton premier post, tu dis que :
"Le "démasquage" n'implique pas un vote mais un exclusion des groupes ( au travers d'une série de rondes dansées)" : cela veut-il dire qu'un joueur exclu d'un groupe est éliminé du jeu (enfin, de la partie ) ou alors qu'il doit réussir à s'intégrer dans un nouveau groupe ?

Dernière question :
Qu'entends par " les trois morceau d'un même élément " ?

D'autre part, je suis curieux aussi de connaître, comme Christoph, la place de la fiction dans tout cela, et principalement le background (historique ou fantastique ? Quelle époque ? Quels sortes de personnages jouent les joueurs ..? )
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Message(s) : 759
Inscription : 01 Jan 2008, 22:31

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Maitresinh » 29 Oct 2009, 16:04

Intéressante dénomination pour les jeux à rôles. Je l'ai repris à mon compte et répond à tes questions sur un article

http://novorol.free.fr/?p=264

Tu parles en fait dans les dernières lignes d'un jeu qui existe déjà: le bal masque/ le payprus d'isis.
www.narrativiste.eu
Le portail des jeux narratifs: créer et vivre des histoires
Maitresinh
 
Message(s) : 140
Inscription : 24 Août 2009, 15:46

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Maitresinh » 30 Oct 2009, 19:28

Je me rend compte que dans mon article, j'aurai pu distinguer les Jeux a Roles Diplomatiques, qui sont un peu différents.

- Il n'y a pas de rôles secrets
- L'objectif de chacun est connu et/ou sont individuels.

J'ai cité putsch au Panador, mais long live the king est dans le même ordre d'idée.
www.narrativiste.eu
Le portail des jeux narratifs: créer et vivre des histoires
Maitresinh
 
Message(s) : 140
Inscription : 24 Août 2009, 15:46

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par edophoenix » 30 Oct 2009, 21:55

Tiens, je viens de voir que tu cites également "Wanted" dans ton article ; je n'y pensais pas, mais effectivement il s'agit d'un très bon exemple !
Par contre, je ne connais pas du tout le bal masque/ le payprus d'isis. Il faudra que j'essaye...

Sinon, par rapport à tous ces jeux, quels éléments sont ceux que tu reprendrais dans ton idée (ton projet ?) à toi ? (somme toute, c'est plutôt ça qui m'intéresse !)
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Message(s) : 759
Inscription : 01 Jan 2008, 22:31

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Maitresinh » 30 Oct 2009, 22:21

Le bal masque, c'est un proto, ce n'est pas un jeu publié...j'ai fais ma version apres un test, elle est en telechargement.

Pour le reste, Blade runner, c'est encore une trop vague idée. J'ai le principe: mettre le jeu a role "a l'envers" ( cad découvrir qui on est vraiment, tout autant que qui sont les autres). Mais ça ne va guerre plus loin, helas.

Je pensais a utiliser Coyote, qui n'est pas un JAR, pour le mécanisme du "je vois les autres, mais je ne me vois pas moi". Mais tel quel cela ne marche pas car les autres savent immédiatement qui tu es. Cela peut être arrangé :

- l'identité du joueurs est définie par une combinaison de carte placées fache cachées devant lui. Si leur somme depasse 20, le joueur est Répliquant.Sinon, il est Humain.

- à chaque tour/phase/nuit, on peut choisir de soulever soit une de ses cartes, soit un des autres

Petit à petit, on peut donc faire un pronostic, et que les personnages on un role public ( Flic, Geneticien, danseuse...) avec une capacité spéciale (équipement Voifd-kampf, charme, force, etc...)

Le reste serait un traque a la Shadow hunter (je sais qui est qui / ou non / j'attaque)

Mais tout ça ne dit pas quelle est la place du "mecanisme social" qui fait tout le charme des loups garou.
www.narrativiste.eu
Le portail des jeux narratifs: créer et vivre des histoires
Maitresinh
 
Message(s) : 140
Inscription : 24 Août 2009, 15:46

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par edophoenix » 30 Oct 2009, 23:57

Intéressant... Et en "forçant" les joueurs à coopérer à une mission, mais en mettant une tension dans le groupe (puisqu'ils ne se connaissent pas, ni eux-mêmes, ni les autres, Il y en aurait donc certains qui seraient des traîtres sans même le savoir) de sorte qu'il y ait à la fois une sorte de paranoïa dans le groupe mais qu'on soit obligé de mettre tous les talents en commun ?
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Message(s) : 759
Inscription : 01 Jan 2008, 22:31

Re: "Blade runner" ou le "loup-garou" à l'envers...

Message par Maitresinh » 08 Nov 2009, 15:20

tu as saisi l'intérêt :) ...au dela du theme, qui je crois, serait bien rendu...
www.narrativiste.eu
Le portail des jeux narratifs: créer et vivre des histoires
Maitresinh
 
Message(s) : 140
Inscription : 24 Août 2009, 15:46


Retour vers Idées

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invité(s)

cron