Débuter le projet War

Un germe d'idée de jeu de rôle ? Partagez-le et laissez-le pousser !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

Message par Boulius » 06 Juil 2008, 08:58

Arghh, je me retourne déja vers vous :)

La je manque un peu de méthodologie....A savoir, comment procéder ?!

Faut il que je fasse un plan de bataille (ca collerait au thême en plus^^), pour le début de l'écriture, a savoir je me fixe d'abord l'écriture de l'univers, puis je planche sur un système de jeu et ensuite création de personnages, etc, etc...ou plutôt, je note tout "au kilomètre" et je mettrai en ordre tous les mois par exemple...bref, je manque un peu de technique, car j'ai énormément de choses en tête, mais y'en a tellement que je ne sais par ou commencer....(enfin si la mise en place du contexte geo politique me semble la 1ére chose à traiter...)

Puis, coté "pratique", faut il que je fasse une sorte de blog ou je mettrai justement l'avancée des travaux (plus sympa pour les gens intéressés), et qui me permettrait de pouvoir m'y connecter d'à peu près ou je veux pour noter les idées qui me passent par la tête à un instant T (je me connais, j'ai pas de tête^^)...

Bref, beaucoup de questions et la j'ai besoin de vos expériences !

Dernières questions : Concernant les illustrations, toutes les photos, illustrations, etc...de cette époque sont elles "libres"...A savoir que je sais (ou pense savoir) que l'image d'une oeuvre est libre 70 ans après la mort de l'auteur....alors bon de cette époque, il doit y avoir un choix incroyable, mais comment êtes sur, bref, bref, bref :)
Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre...
Boulius
 
Message(s) : 38
Inscription : 22 Juin 2008, 21:08

Message par Christoph » 06 Juil 2008, 15:01

Salut Frédéric!

T'en fais pas, tu as parfaitement le droit de revenir aussi fréquemment que tu en ressens le besoin. J'ai juste bouturé depuis le fil précédent, car avec ce nouveau message tu donnes une nouvelle tournure à la discussion de ton jeu. Les deux threads peuvent encore être utilisés, mais je pense que c'est utile de distinguer élaboration du monde fictif (thread précédent) et méthodologie de conception (ici).

Pour commencer je t'invite à lire (pas écrire dedans, c'est un vieux fil!) ce fil de l'autre Frédéric, ça peut donner des idées.


Sinon, je te déconseille fortement de faire de la création en "live" en publiant régulièrement sur un blog tes avancées. A ma connaissance, très peu de projets commencés ainsi arrivent à maturité. Je ne sais pas très bien pourquoi, mais je crois que c'est une contrainte artificielle que tu t'imposerais et qui ne se marie pas très bien avec les progressions parfois très fragmentées sur des projets (ca fait deux ans que je n'ai plus progressé sur un jeu qui pourtant fonctionnait une fois sur deux: j'ai besoin de me tourner vers autre chose avant d'y revenir).

Ce qu'il faut que tu fasses, à mon avis et au risque de me répéter, c'est de parler de parties auxquelles tu as déjà joué. Autrement, nous n'avons juste aucun moyen de véritablement comprendre dans quel contexte tu écris.
Sinon je dirais que le meilleur moyen d'écrire un jeu, c'est d'y jouer. Si tu veux te faire une idée, tu peux aller lire les fils sur Aux frontières de R'lyeh dans la rubrique "Banc d'Essai". Tu verras que j'ai commencé avec peu et que j'ai eu de nouvelles idées après chaque partie. La pratique, y a rien de tel.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Boulius » 06 Juil 2008, 15:44

Merci Christoph, je n'ai pas eu le réflexe (et je n'ai pas voulu pollué^^), de créer un nouveau sujet, et bien je vais d'abord aller lire les commentaires de certaines parties, pour m'y plonger dedans afin de retrouver en moi quelques moments forts de JDR. Faut dire que je ne fais que masteriser depuis au moins 4 ans, alors être joueur, je sais plus comment on fait moi :D (Ah non je suis mauvaise langue, j'ai été joueur à Cthulhu il y a pas si longtemps que ca...)

Bref, je m'imprègne et je tenterai l'expérience "Commentaire" !

En tout cas, le thread de Demiurge est une mine d'information, son idée de concept est vraiment excellente ! Quiel homme quand meme ce Demiurge :)

Pour le nlog, je crois que tu as raison, en plus je risquerais de passer plus de temps à faire vivre le blog qu'à écrire WAR (j'me connais !). Du moins, la conception d'un blog ne devrait pas se faire dès la création ! Merci des conseils Christoph :) je retourne potasser !

Et en plus, pour tester, j'ai 20 membres d'une assoce qui seront ravis (ou forcés) de le faire ! que demande le peuple !
Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre...
Boulius
 
Message(s) : 38
Inscription : 22 Juin 2008, 21:08

Message par Christoph » 07 Juil 2008, 01:54

T'en fais pas, tant que tu viens avec une question ou un nouveau point de vue, tu ne pollueras pas ce forum. J'encourage les fils multiples plutôt que les longs fils dans lesquels on se perd, ce qui peut étonner, mais est en fait un appel à bien structurer les réflexions.

Une phrase m'étonne, et je me demande si ça ne reflète pas une conception du jeu de rôle qui t'es très personnelle (et donc intéressante!)
Boulius a écrit :(...) afin de retrouver en moi quelques moments forts de JDR. Faut dire que je ne fais que masteriser depuis au moins 4 ans, alors être joueur, je sais plus comment on fait moi (...)


En quoi est-ce que le fait d'être MJ serait-il antinomique avec la possibilité d'avoir des moments forts en partie? Ou est-ce qu'être MJ ne veut pas dire "jouer"? Quelqu'un qui te connait ne poserait peut-être pas ces questions, mais pour la personne qui veut t'aider via le net, comprendre ce point de vue est très important.
Si jamais, tu peux aussi nous parler d'une partie où tu t'es fait chier comme un rat mort, en expliquant (ou en cherchant) pourquoi c'était le cas. Ca peut être une autre manière de comprendre tes intérêts rôlistes.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Romaric Briand » 07 Juil 2008, 02:32

J'attends la réponse avec impatience.
J'aurais posé la même.
Je trouve qu'il est de plus en plus fréquent de lire ou d'entendre
ce genre de remarques. (Johan Scipion m'avait dit la même chose à Rennes)
mais on entend très rarement les gens les justifier.
Ce genre de question amène souvent à interroger la manière dont on
pratique le JDR et donc la manière dont on souhaite que notre jeu soit
ensuite pratiqué. Autrement dit, cette question est fondamentale pour la
création de ton jeu Boulius. C'est en sachant à quoi tu joues lorsque tu
nous dit jouer au jeu de rôle que nous pourrons t'aider sur War, car
naturellement tu souhaites partager ce que tu nommes "les bons moments"
et pour le faire tu as besoin de repondre à la question de Christoph.
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Boulius » 07 Juil 2008, 02:50

Oui très bonne question Christoph :)

En fait, moi je suis plus joueur que Maitre de Jeu à la base. Parce que je suis tellement pointilleux sur les régles et l'univers, que MJ devient un vrai travail par moment (ca dépend du jeu en somme).

Je reprends l'exemple de COPS, ou les règles sont tellement réalistes (enfin il y a aussi un système Light), que j'ai du les incorporer petit à petit pour pouvoir toutes les "jouer". Et malheureusement, les joueurs sont beaucoup moins pointilleux que les MJ et soit se braquent directement, soit il faut leur réexpliquer environ tous les 2 jets de dés^^. Il est fort probable que j'avais pris trop de joueurs à la table aussi (on devait être 5 joueurs), et comme tout nouveau jeu masterisé, faut bien une période d'adaptation, et comme je jouais dans le cadre d'une association et dans un cadre privé, les joueurs changeaient pas mal et du coup il a fallu réexpliquer à chaque séance :) Donc, pour moi, sur certains jeux, Masteriser me permet de jouer mais pas autant que si j'étais joueur.

Par contre, un jeu que je connais bien, par exemple Warhammer, c'est un plaisir de la masteriser mais là encore, j'ai tellement de bons moments en tant que joueur à ce jeu, que j'ai "peur" à chaque partie de ne pas faire passer un aussi bon moment que quand moi même j'étais joueur (et le résultat n'est pas du tout à la hauteur^^).

Mais je pense qu'en fait, je suis pas un très bon MJ, mais que par contre, niveau Joueur, je pense que je suis pas mal, mais la c'est l'expérience qui fait la différence (sans me vanter hein^^)

Pourtant, je suis le premier à défendre la divine règle : "Un point de règles te plait pas, tu le dégages". Mais sur certains jeux, je trouve qu'on ne peut pas "jouer" avec les régles, comme par exemple dans le livre des 5 Anneaux, on ne peut pas jouer un Samourai qui se comporte comme un crétin déshonorant, enfin si on peut, mais l'univers fait que votre personnage doit mourir dans l'heure de jeu (Seppuku car déshonneur sur la famille, ou insulte à un autre samourai donc duel, etc...ca c'est l'univers qui veut ca, et enlever cela c'est vraiment amputer le monde d'une grosse partie indispensable. Comme si dans les Chevaliers du Zodiaque, tes chevaliers traitaient le princesse Athena de Pouffiasses ^^, ou dans Vampires, si les joueurs pouvaient sortir en plein jour (enfin j'me comprends^^). Voyez ce que je veux dire...

C'est pour cela, que l'idée de créer son jeu permet une connaissance parfaite de l'univers et des régles (enfin normalement :) ). Mais les régles risquent d'être velues ^^

Et c'est vrai que j'entends aussi beaucoup dire "Oh ce week end je joues pas, je masterise", c'est vrai que c'est paradoxal puis que tu es donc sensé être le "Maitre du Jeu" !

Je sais pas si je réponds très bien à la question, si vous voulez plus de précisions, faites moi signe hein^^
Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre...
Boulius
 
Message(s) : 38
Inscription : 22 Juin 2008, 21:08

Message par Christoph » 08 Juil 2008, 01:40

En relisant je vois que ma question n'était pas très clairement posée. Ce que je te propose, vraiment et fondamentalement, c'est d'ouvrir un nouveau sujet dans la rubrique "Parties", que tu choisisses une partie qui t'a marquée pour une quelconque raison, que tu en dégages les points essentiels par rapport à cela et que tu nous le racontes (un peu de fiction, un peu de discussion de l'impact des règles, un peu de comportement des joueurs). Ca peut tenir un trois-quatre paragraphes (si tu es du genre concis), tout comme ça peut tenir en trois-quatre pages (si tu aimes écrire avec moulte détails): il n'y a pas d'exigence particulière à ce niveau.

Ici tu relaies des jugements que tu portes sur ta propre expérience, sans que nous puissions vraiment savoir pourquoi tu penses cela. Tu as l'air d'être très à cheval sur les règles précises, mais en même temps tu es pour balancer toute règle qui ne te convient pas. Il me manque le contexte pour comprendre quel type de règle pourrait t'être chère et laquelle aurait droit à un siège éjectable, ne serait-ce que pour une partie spécifique.

Je crois que ces quelques points que tu esquisses mériteraient vraiment un compte rendu à part entière (voire plusieurs). En effet, parler d'une partie réelle c'est s'assurer qu'il y a un contexte réel derrière ce que l'on dit. Il y a du vrai que l'on peut creuser. On s'affranchit également d'un obstacle qui peut retenir certaines personnes et qui se pose à ceux qui veulent écrire en termes généraux: il y a bien peu de choses qui sont vraies dans l'absolu. Il est donc difficile de s'exprimer. En revanche, dans le cadre d'une partie, il est possible d'être plus précis, tout en laissant comprendre au lecteur que ce que l'on dit est justement dit dans le contexte d'une partie spécifique.


Mais revenons au sujet du fil: est-ce qu'il te reste des questions de méthodologie de travail qui pourraient être résolues sans un rapport de partie?
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Frédéric » 09 Juil 2008, 11:38

Salut Fred, je suis content que mon fil sur la méthodologie t'ait plu.

Boulius a écrit :Pourtant, je suis le premier à défendre la divine règle : "Un point de règles te plait pas, tu le dégages".


Pour moi, c'est plutôt la "divine rustine pour jeux conçus avec les pieds". Ce n'est pas parce qu'on se veut flemmards ou parce qu'on veut plaire à tout le monde que l'on doit imposer aux pauvres rôlistes des heures et des heures de boulot pour obtenir un jeu à peu près fonctionnel.

Je t'invite Fred à lire cet article sur ce sujet, je pense que c'est un bon départ pour réfléchir à ton jeu :
http://ptgptb.free.fr/forge/sysmater.htm

Pour moi, Warhammer est l'archétype du jeu qui n'est pas fonctionnel pour plusieurs raisons :
- Il n'a aucune démarche créative
- La prédominance absolue de l'aléatoire dans le système de résolution rend tout protagonisme impossible, ce qui est fâcheux pour un jeu à tendance dark-héroïque
- La structure des personnages n'est pas adaptée à l'exploration du contenu fictionnel proposé (du moins, dans les scénars que j'ai pu jouer)
etc.

Mais il n'est pas le seul jeu dans ce genre là.
Si tu pars du principe qu'un MJ doit pouvoir adapter les règles à ses attentes afin d'obtenir une cohérence meilleure que celle que toi tu pourrais lui conférer en tant qu'auteur, alors à quoi bon créer un jeu ? Laisse les MJ créer LE jeu qui correspond à leurs attentes et fais-toi plaisir de ton côté.

Enfin, dernier détail, il faut prendre en compte une chose : un jeu de rôle, ce n'est pas un univers d'un côté et un système de l'autre.
Le système, c'est le temps du jeu, c'est ce qui détermine la progression de la partie, cela comprend les règles de résolution, mais aussi l'effet de "draisine narrative" (pour reprendre l'expression de Wenlock) entre les joueurs et/ou le MJ.
Fiction et système doivent avoir une imbrication cohérente et la seule façon d'obtenir cela est de partir d'un concept clair. Je ne peux pas proposer un jeu se déroulant dans un donjon classique à 80% si les PJ ne possèdent aucune caractéristique de combat. Je ne peux pas proposer un jeu basé sur les conflits sociaux si je gagne de l'xp en tuant des monstres.
On tombe dans des schémas incohérents ou dysfonctionnels, qui créent de la frustration et font que les joueurs s'emmerdent à la table.

Voilà pourquoi il est important que tu fixes un concept (ou une orientation) clair(e) à ton jeu.

Veux-tu un jeu centré sur les dilemmes de la guerre ?
Ou bien veux-tu un jeu d'exploration du contexte d'une époque ?
Ou un jeu d'ambiance horrifique ou occulte ?
Ou un jeu de survie sur un champ de bataille ?
...

Je ne dis pas que ces choses là ne peuvent pas se mêler, mais si tu te centres sur l'un d'entre eux, tu sauras faire les choix qui s'imposeront, plutôt que de tomber dans une vilaine bouillie informe.
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Message par Romaric Briand » 09 Juil 2008, 13:21

entièrement d'accord avec Fred j'aurais pas dit mieux.
(et pourtant je fus long à convaincre. Cette méthode est la meilleure.)
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Boulius » 11 Juil 2008, 16:58

[je vous oublie pas hein, je suis très occupé en ce moment^^]
Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre...
Boulius
 
Message(s) : 38
Inscription : 22 Juin 2008, 21:08

Message par edophoenix » 02 Août 2008, 17:31

Bon courage dans ton entreprise Boulius !

Pour ma part, j'ai adopté une méthode "tactique" plutôt que "stratégique" ( l'instinct de combat plutôt que l'intelligence guerrière, dirait mon prof d'histoire militaire. )
Donc je n'ai pas de plan global ; simplement une liste d'objectifs à atteindre ( elle est sur mon blog, si tu veux la consulter ).

Ensuite, j'ai beaucoup de post-it et de feuilles blanches, des crayons, et puis... le monde réel ainsi que des forums (fofos pour les intimes ) où piocher des idées.

En général, je fais de grands tableaux ( j'adore ranger mes idées dans des petites ou des grandes cases ).
Je mélange le tout avec de la vinaigrette à salade pour voir ce que ça donne quand on combine les divers éléments, je malaxe le tout au shaker et je repère les incohérences, pour les corriger.
Quand ça fonctionne, je le range dans un dossier.
Quand les brouillons et les notes sur le tas risquent de faire éclater le dossier, je les ressort et je mets le blog à jour avec les nouvelles idées, et je range les brouillons au fond de mon armoire.

Enfin, tu vois, une tactique totalement désordonnée made by àl'arrache.com !
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Message(s) : 759
Inscription : 01 Jan 2008, 22:31


Retour vers Idées

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

cron