Nouveaux tableaux?

Monostatos et autres jeux de rôle indépendants.
Site

Nouveaux tableaux?

Message par dr dandy » 30 Nov 2012, 14:28

Salut!

J'ai envie de faire un article sur mon blog sur Monostatos. Mais plutôt que de rédiger un truc "achetez le c'est bien" comme on le voit souvent sur les blogs de rolistes, j'avais l'intention de fournir du matériel supplémentaire pour le jeu.
Est ce que des prétirés et tableaux supplémentaires vous intéresseraient? Si oui je compte les poster ici pour avoir des retours.
dr dandy
 
Message(s) : 34
Inscription : 06 Sep 2012, 08:27

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Frédéric » 30 Nov 2012, 15:03

À mon avis, de nouveaux lieux, c'est toujours bon à prendre. ;)
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Gaël » 30 Nov 2012, 16:49

Très bonne idée! C'est souvent accrocheur de proposer du contenu pour parler d'un jeu que de seulement le présenter.
On pourra te faire un retour avec plaisir!
Gaël
 
Message(s) : 55
Inscription : 22 Jan 2009, 12:47
Localisation : Poitiers

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Fabien | L'Alcyon » 30 Nov 2012, 20:55

Oui, n'hésite pas, c'est le lieu approprié pour ça ! Je suis curieux de voir ce que ça va donner, merci d'avance !
Monostatos, jeu de rôle héroïque et mystique : site de L'Alcyon et page Facebook
Ma sélection de jdr indépendants à essayer

Le forum de L'Alcyon a déménagé sur Les Ateliers Imaginaires !
Fabien | L'Alcyon
 
Message(s) : 533
Inscription : 29 Août 2009, 15:15
Localisation : Paris

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Schultz (Jérôme S.) » 02 Déc 2012, 15:53

On fera effectivement mieux que les lire, on les jouera ^^
Schultz (Jérôme S.)
 
Message(s) : 82
Inscription : 15 Sep 2011, 16:30
Localisation : Poitiers

Re: Nouveaux tableaux?

Message par dr dandy » 04 Déc 2012, 17:53

Bon je commence avec un personnage qui ressemble à Oedipios mais dont j'ai eu l'idée avant de lire sa fiche.

Kathemes, la main d’acier. Soldat de la secte du Fer fatigué de délivrer la mort.

"Il est dit que Kathemes porte dans ses veines le sang d’un général de l’Empire du Scarabée. Mais tout ceci est loin et Kathemes, élevé depuis son plus jeune âge selon les préceptes du culte, est devenu un soldat au service de Monostatos. Sa maîtrise de l’art du combat en firent un atout précieux pour assurer l’ordre et défaire les ennemis du Dieu de l’Humanité.
Mais peu à peu la confiance du soldat envers son Dieu s’est affaiblie et sa conscience s’est élevée dans des rivières de sang. Libéré de l’influence de son culte, le soldat est aujourd’hui fatigué, un homme né pour tuer incapable d’ôter la vie pour le compte d’un quelconque puissant."


Souffrance : j’ai trop versé de sang et de malheur pour une cause que je croyais juste.

Vertu : je suis rebelle car je veux dénoncer l’oppression des puissants sur les faibles.

Singularité surhumaine : Mon bras puissant est si entraîné qu’il porte la mort sans même que j’y pense.

Singularité : les mensonges du culte n’ont plus de prise sur moi car je connais l’envers du décor.

Singularité : tous me connaissent et me craignent comme compagnon de Dame Mort.
dr dandy
 
Message(s) : 34
Inscription : 06 Sep 2012, 08:27

Re: Nouveaux tableaux?

Message par dr dandy » 04 Déc 2012, 18:26

Une ville qui me plait bien.

Pophyre, capitale du Royaume Fauve et symbole de l’alliance fructueuse à Monostatos.

Sensations :
le bruit des caravanes entrant et sortant sans fin de la ville et des marchands vantant leurs produits.
Les odeurs mêlées des épices, parfums et sueurs de la population.
La pression du la foule qui va et vient sans cesse dans les rues encombrées.
Le gout de ce pain fourrée à la viande acheté à un marchand ambulant qui emplie le palais de saveur graisseuses et épicées.

Présence du culte :
La secte du verre fourmille d’agent courant en tous sens afin que tout se sache sans attendre.
Les prêtres de la secte de l’ether omniprésents dans les temples dédiés aux libations orgiaques pour abreuver les fidèles de plaisirs. La secte du marbre tient les instances du pouvoir pour s’assurer de la bonne tenue du royaume et contrôlant le respect des lois et du payement des taxes.
La secte du fer police les rues calmement au point que les soldats eux-même deviennent gras.

Attitude des habitants face aux cultes: bienveillants, tant que Monostatos apportent prospérité et richesse matérielle tout va bien. Le libre-arbitre est un maigre prix à payer pour la masse qui n'a pas appris à penser par elle-même. Lutter contre Monostatos serait contre-productif.

Adversaires du culte:
Princes marchands rivaux du Roi-Fauve qui cherchent à déstabiliser le pouvoir en dénigrant son allié.
Des trafiquants soucieux d'éviter de payer les taxes.
Et autres groupuscules pas encore transformées en cabale.

Importance du désert / de la nature:Le désert, cet extérieur mystérieux et dangereux qui prédomine au delà des remparts. Beaucoup l'oublient mais il est toujours présent, telle une ombre.
dr dandy
 
Message(s) : 34
Inscription : 06 Sep 2012, 08:27

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Frédéric » 04 Déc 2012, 20:15

La cité de Cronos - les Terres indifférentes

1. Décrivez cinq sensations que donne le lieu, une pour chaque sens, ainsi qu'un sentiment général.

Vue : de longues galeries éclairées par du lichen phosphorescent, creusées à flanc de montagne comme des alvéoles se prolongeant dans les entrailles de la roche et se rejoignant en d'immenses salles hypostyles hautes de plafond.

Ouïe : le silence et le calme, ponctués de sifflements produit par les courants d'air parcourant les tunnels d'une vallée à l'autre.

Odorat : l'odeur de la moisissure.

Toucher : le contact rêche et froid de la pierre lisse.

Goût : le goût calcaire de l'eau, la douceur et la tendreté des champignons de caves, dont certains sont hallucinogènes.

Sentiment général : la cité de Cronos ressemble assez peu à un camp de concentration, ce qu'elle est véritablement. Ici s'entremêlent stoïcisme, rage et désespoir.

2. Quelle est la présence du Culte ? Quels sont ses alliés ?

Ici, le Culte est très peu présent. Quelques membres de la secte de la poussière sont néanmoins infiltrés parmi la population de dissidents. L'impossibilité de sortir du dédale (l'extérieur brûlant et inhospitalier ayant raison de ceux qui s'y aventurent) et le désespoir sont les meilleures armes de Monostatos pour canaliser ces esprits rebelles.

3. Quelle est l'attitude générale des habitants du lieu envers le Culte ? Pourquoi ceux qui suivent le Culte le font-ils ? Pourquoi s'y oppose-t-on à lui ?

Les habitants y sont emmenés contre leur gré et sont isolés du reste de l'humanité. Ils vivent en autarcie et creusent des galeries pour en extraire du minerai, ils cultivent toutes sortes de lichens et de champignons et élèvent des poissons et autres animaux cavernicoles à la chair translucide pour se nourrir.

La population de la cité est composée de dissidents, prisonniers de guerre, des prêtres d'anciens dieux et autres individus que Monostatos n'a pas su convaincre, mais qu'il ne souhaite pas tuer et aussi d'inadaptés à la société Monostatique. Certains alimentent leur colère pour le jour où ils parviendront à sortir de cette prison, mais la plupart, loin de se soumettre, perdent espoir. Occasionnellement, un ou plusieurs d'entre eux disparaissent. Certains disent qu'ils sont réhabilité par le Culte, mais les spéculations vont bon train.

4. Quels sont les adversaires du Culte ? Il y a-t-il des individus indépendants, insoumis ou rebelles à Monostatos ?

Malgré des soupçons de surveillance du Culte, beaucoup savent que s'ils sont ici, c'est que le Culte ne veut pas les tuer. Certains s'organisent afin de sortir de là et de prendre leur revanche. Des différends entre certains de ces groupes rendent les conflits intestins fréquents.

Quand un membre du Culte ou un collaborateur est trouvé par ces factions, il est interrogé, puis précipité dans les « oubliettes ».
Un simple d'esprit prétend avoir vu des noyés et des êtres de corail du maître abîme vers les soubassements inondés, dans les profondeurs les plus lointaines où peu osent s'aventurer. Peu sont ceux qui accordent du crédit à ces racontars.

5. Quelle est l’importance du désert et de la nature ?

À l'extérieur, le désert brûlant est inhabitable et extrêmement dangereux pour ceux qui s'y aventurent. Il constitue une barrière infranchissable sans la protection d'une divinité.

Dans les cavernes, le néant finit par faire oublier le monde extérieur. La sérénité des lieux impose l'humilité.
Il arrive que des fantômes jaillissent des profondeurs.

***

Version PDF : http://www.limbicsystemsjdr.com/PDF/Lie ... Cronos.pdf
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Fabien | L'Alcyon » 05 Déc 2012, 20:53

Salut Alban, merci de partager ce personnage et ces lieux avec nous !
Kathemes est tout à fait dans l'esprit du jeu, c'est parfait ! Dans le même esprit, j'avais créé un personnage proche pour être joueur à mon propre jeu, un ancien général de la Secte du Fer, ayant perdu son bras gauche dans une guerre absurde pour le dieu de l'humanité.
Concernant le lieu, il est tout à fait dans le ton de l'univers, mais je me demande si tu donnes assez de matière au meneur et aux joueurs. Par exemple
Princes marchands rivaux du Roi-Fauve qui cherchent à déstabiliser le pouvoir en dénigrant son allié.

c'est cool et bien vu, mais peut-être qu'il faut que tu décrives ou simplement suggère comment ils veulent le faire, qui est à la tête de cette opposition au Culte. Dans le même esprit, si le meneur veut décrire le désert local (pour gagner 4 points de Puissance par exemple), quels sont les phénomènes locaux typiques qu'il pourra réutiliser ? A quoi ressemble la nature ?
La préparation a pour but - entre autre - d'aider les participants à inventer au pied levé durant la partie, il ne faut pas hésiter à leur donner un poil plus de biscuits.
N'hésite pas à nous en parler si ça donne quelque chose !
Monostatos, jeu de rôle héroïque et mystique : site de L'Alcyon et page Facebook
Ma sélection de jdr indépendants à essayer

Le forum de L'Alcyon a déménagé sur Les Ateliers Imaginaires !
Fabien | L'Alcyon
 
Message(s) : 533
Inscription : 29 Août 2009, 15:15
Localisation : Paris

Re: Nouveaux tableaux?

Message par dr dandy » 06 Déc 2012, 07:10

C'est la difficulté d'un tableau. Soit tu en en dis trop et tu tues la liberté créatrice, soit tu en dis trop peu et c'est pas assez évocateur. Je vais retravailler cela.
dr dandy
 
Message(s) : 34
Inscription : 06 Sep 2012, 08:27

Re: Nouveaux tableaux?

Message par dr dandy » 14 Déc 2012, 13:53

Un nouveau personnage: Ariana, soumise et rebelle à la fois.

L'histoire d'Ariana est celui de beaucoup de femmes dans le désert. Offerte très jeune comme esclave à un riche seigneur elle n'a connu que l'infamie et la captivité.
Sa beauté s'est révélé tôt et ce fut plus une malédiction qu'autre chose car, à peine pubère, elle était déjà abusée. Mais ce qui ne l'a pas tuer la rendu plus forte et elle appris à forger son corps pour s'en servir et à endurcir son esprit. C'est ainsi qu'elle devint danseuse érotique, envoutant les hommes par les mouvements gracieux de son corps.
Elle obtint un rang prestigieux et beaucoup venait visiter son maître afin d'assister à ses merveilleuses prestations. Bien qu'esclave elle imposait le respect.
Jusqu'au jour où un jeune marchand tomba amoureux de la belle esclave. Il trouva le moyen de la rencontrer discrètement et lui offrit son amour. Pour la première fois de sa vie Anaria s'ouvrit aussi et tomba sous le charme du jeune homme.
L'histoire aurait pu avoir une fin heureuse mais ce ne fut pas le cas. En essayant de s'enfuir avec son aimé, elle fut capturée et mené devant son maître furieux. Son amant fut passé par le fil de l'épée pour atteinte à la propriété d'autrui. Elle implora les personnes qui assistait à la scène et réclama un jugement impartial. On fit venir un prêtre de Monostatos afin qu'il statut sur le sort de la belle. Ce dernier se montra intransigeant: Anaria bénéficiait d'un rang spécial en tant que danseuse renommée. En cherchant à s'enfuir elle cherchait à échapper au don de Monostatos qui avait fait d'elle une esclave prestigieuse. Esclave elle était et esclave elle restera.
Marquée au fer rouge dans le dos, elle subit l'outrage de voir son corps lié à jamais à son statut de corps dont on pouvait disposer.

Aujourd'hui, soumise et humiliée, elle use de son art mystique de la danse pour non plus envouter les âmes mais libérer le fond des cœurs afin que chacun retrouve son libre-arbitre et ne soit plus soumis au diktat du Dieu de l'Humanité.

Souffrance:
vivre esclave et soumise jusqu'à la fin des jours.

Vertue: J'use de le mon don pour aider les autres à reprendre en main leur destinée bien que je sois moi-même perdue à jamais.

Singularité surhumaine:Mon art libère les consciences et redonne leur libre-arbitre à ceux qui me contemplent.

Singularité: beauté envoutante, tous me désire et me respecte.

Singularité: Mon corps est enchainé mais mon esprit ne connait pas de limite.
dr dandy
 
Message(s) : 34
Inscription : 06 Sep 2012, 08:27

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Chams (Fabien) » 17 Déc 2012, 21:53

Je suis très satisfait de ce lieu qui servira presque certainement de cadre lorsque je jouerai ma prochaine partie de Monostatos en tant que MJ. Je suis néanmoins preneur de toute remarque servant à l'améliorer

Le Sultanat de Salah al-Dîn le Munificent

1. Décrivez cinq sensations que donne le lieu, une pour chaque sens, ainsi qu'un sentiment général.

Vue : Les nombreux minarets du palais qui semblent s'élever jusqu'au ciel.

Ouïe : Les chants que l'on peut entendre venant du Harem.

Odorat : L'encens qui ne masque pas les odeurs de débauche.

Toucher : La mollesse de la chair.

Goût : La douceur d'un loukoum qui fond sur le palais.

Sentiment général : L'harmonie et la splendeur architecturale du palais forme un curieux contraste avec la dégénérescence de ses habitants.

2. Quelle est la présence du Culte ? Quels sont ses alliés ?

Le Culte réussi l'exploit d'être à la fois très présent, tout en restant discret. C'est un peu l'éminence grise du Sultan. La secte du Marbre s'occupe très efficacement de la gestion du palais et des institutions des terres qui y sont rattachées, la Secte du Fer protège les lieux et notamment le harem, la Secte du Verre à son traditionnel rôle de communication/(dés)information, des prêtres de la Secte de l'Ether sont chargés d'occuper l'attention du Sultan et des courtisans en organisant des fêtes fastueuses, un membre de la Secte de la poussière est prêt à éliminer, discrètement, tout élément gênant.

3. Quelle est l'attitude générale des habitants du lieu envers le Culte ? Pourquoi ceux qui suivent le Culte le font-ils ? Pourquoi s'y oppose-t-on à lui ?

Le Sultan a reconnu Monostatos comme seul et unique Dieu et il placé son Culte sous sa Sublissime Protection. Dans les faits il est très loin d'être fanatique mais il est très heureux que le Culte se charge de toutes les charges administratives et lui fournisse assez d'or pour s'adonner sans discontinué aux plaisirs de la vie et aux fêtes fastueuses.
Il en est de même pour les courtisans qui sont tous officiellement fonctionnaire (et touche à ce titre une pension) mais qui délèguent au Culte leurs différentes charges.
Les autres sont pleinement conscient que la gestion efficace du Culte offre une prospérité qui n'existerait pas si le Sultan exerçait le pourvoir.

4. Quels sont les adversaires du Culte ? Il y a-t-il des individus indépendants, insoumis ou rebelles à Monostatos ?

Les adversaires du Culte existe, bien qu'il n'agisse pas au grand jour par peur pour leurs vies.

- « Les Lions du Désert » est une cabale composée de certains courtisans qui rêve de renverser le Sultan et de s'emparer du pouvoir.
- Certains habitants du palais vénèrent encore les anciens Djinns. Bien qu'ayant du jurer foi en Monostatos pour rester en vie, ils prient avec ferveur pour que le Sultan abjure le Dieu de l'Humanité et se reconvertisse à l'ancienne religion polythéiste.
- Un étincelant a été offert par Monostatos au Sultan comme gage de fidélité. Il sert de valet personnel au Sultan. Sous son apparente soumission, il désire plus que tout retrouver sa liberté.


5. Quelle est l’importance du désert et de la nature ?


L'intérieur de palais est plein de jardins luxuriant. A l'extérieur se trouve le désert brûlant, dernier refuge des Djinns qui ont du fuir le Sultanat à l'arrivée de Monostatos.
Chams (Fabien)
 
Message(s) : 9
Inscription : 13 Jan 2012, 18:31

Re: Nouveaux tableaux?

Message par Fabien | L'Alcyon » 25 Déc 2012, 21:03

Salut Chams, ton lieu m'a l'air effectivement excellent, n'hésite pas à nous donner des nouvelles de ta partie !
Monostatos, jeu de rôle héroïque et mystique : site de L'Alcyon et page Facebook
Ma sélection de jdr indépendants à essayer

Le forum de L'Alcyon a déménagé sur Les Ateliers Imaginaires !
Fabien | L'Alcyon
 
Message(s) : 533
Inscription : 29 Août 2009, 15:15
Localisation : Paris


Retour vers L'Alcyon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 1 invité

cron