La voie des arbres (Cdp)

Une idée développée prête à être testée dans une partie.

La voie des arbres (Cdp)

Message par Christoph » 23 Déc 2002, 01:58

Voici le début de toute une série de cdp que j'ai envie d'écrire!


La voie des arbres


Il est des druides qui pensent qu'une grande proportion de la corruption de la nature a commencé avec l'apparition de l'homme, le seul être conscient à marcher sur la Terre.
Etant eux-mêmes humains, ils sont tenaillés par un grand dilemme. Ils tentent donc de mieux comprendre le règne des plantes, qui est le plus pur des êtres vivants, car étant le plus proche de la nature primordiale.
Leur but est de découvrir une façon de vivre qui soit en parfaite harmonie avec la nature, à cette fin ils tentent d'imiter les plantes et de vivre comme elles le font. Ils apprennent à utiliser leur pouvoir de forme animale de façon à pouvoir prendre la forme de plantes. Cette voie est bien plus dure que celles des animaux, car les plantes sont bien plus étranges et éloignées pour les humains que ne le sont les animaux.
Une fois ce pouvoir maîtrisé, certains druides se spécialisent d'avantage, voire s'organisent en groupe.
Dé de vie: d8


Requis:

Attributs:
Forme animale (1/jour minimum)

Compétence: Connaissance (Nature): 8 rangs

Spécial: Le druide doit avoir passé de longs moments à contempler des arbres et à méditer à leur sujet.


La voie des arbres
Code : Tout sélectionner
Niveau   BAB   Réf   Vig   Vol   Spécial
1   +0   +0   +2   +2   Fusion sylvestre
2   +1   +0   +3   +3   Symbiose sylvestre
3   +1   +1   +3   +3   Forme végétale



Compétences de classe

Les compétences d'un personnage empruntant la voie des arbres (et les caractéristiques dont chacune dépend) sont: Artisanat (Int), Concentration (Con), Connaissance des sorts (Int), Connaissances (Nature) (Int), Empathie avec les animaux (Cha; compétence réservée), Natation (For), Premiers Secours, Scrutation (Int; compétence réservée), Sens de l'orientation (Sag) et Sens de la nature (Sag).

Points de compétence à chaque niveau: 4 + modificateur d'Int


Caractéristiques de la classe

Armes et armures.
Le personnage n'acquiert aucune connaissance supplémentaire dans le maniement des armes et armures.

Sorts. Le personnage ne gagne aucun niveau de lanceur de sort supplémentaire à aucun niveau de cette classe.

Forme animale (Ma): Le personnage compte ses niveaux dans la voie des arbres comme des niveaux de druide en ce qui concerne la progression de cet attribut.

Fusion sylvestre (Su): Le druide débute son apprentissage de la voie des arbres par l'observation rapprochée des végétaux. Mettant à profit ses pouvoirs de métamorphose et sa connaissance intime de la nature, il découvre la méthode lui permettant de s'unir avec un végétal.
Dès ce moment, il acquiert les sens du végétal, et perd les siens. Il garde par contre la même notion du temps qu'il aurait eu dans des conditions similaires, bien qu'à ses débuts, il risque surtout d'être absorbé par l'émerveillement que cette sensation lui procure! Il garde aussi tous ses moyens de réflexion. Il doit choisir un végétal d'une taille minimale obéissant aux mêmes restrictions que celle de son pouvoir de Forme animale. Il n'y a pas de limite pour le maximum
Le végétal n'est pas physiquement gêné par cette présence.
Le druide peut rester aussi longtemps qu'il le désire sous cette forme, mais il n'est aucunement nourri ou abreuvé par le végétal. Il doit rester conscient pour maintenir son état. Tout dégât infligé au végétal se répercute également sur le druide! Dans ce cas, la seule trace extérieure visible est un écoulement modeste de sang. A la mort du végétal ou du druide, le druide est expulsé de son hôte.
Le druide peut être affecté par des effets mentaux.
Ce pouvoir ne peut pas, à priori, fonctionner sur un végétal doué de conscience.
Ceci coûte une utilisation de Forme animale.

Symbiose sylvestre (Su): A ce stade, le druide a finalisé son union avec le végétal. Il peut désormais partager ses pouvoirs avec le végétal (tout pouvoir ayant comme cible "personnel" ou qui n'aurait au départ pas pu affecter le végétal, toujours avec l'accord du MJ). Il peut aussi se nourrir et s'abreuver grâce aux fonctions du végétal, sans dommage pour celui-ci.
Il doit désormais volontairement choisir de mettre une fin à la symbiose (sauf en cas de mort de l'un des partenaires). Cela signifie qu'il peut tout à fait dormir dans le végétal!
Il devient extrêmement difficile de discerner le druide du végétal, même avec des sorts. Le druide gagne un bonus de +5 au jets de volonté contre les effets mentaux.

Forme végétale (Ma): Le druide peut, pour le coût d'une utilisation de Forme animale, prendre la forme d'un végétal, suivant les mêmes restrictions de taille. A cet effet, en considérera la taille M allant jusqu'à 7.5 mètres pour un arbre, la taille G jusquà 15 mètres et TG 30 mètres. Dès qu'il a la possibilité de se transformer en élémentaire 3 fois par jour, la taille maximale passe à 60 mètres.
Pour les tailles inférieures, on se tiendra aux ordres de grandeur indiquée p.131 du MdJ.
Le personnage peut lancer des sorts à portée personnelle sur lui-même sous cette forme.
Dernière édition par Christoph le 31 Déc 2002, 17:10, édité 1 fois.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

La voie des arbres (Cdp)

Message par Ancalagon » 24 Déc 2002, 05:38

Ca m'a l'air pas mal du tout, sauf un detail :

"Ce pouvoir ne peut pas, à priori, fonctionner sur un végétal doué de conscience."

Le "a priori" est plutot genant et j'ai 3 suggestions :
- Il est totalement impossible de fusionner avec un vegetal doue de conscience
- Si le vegetal est doue de conscience, on ne peut fusionner avec lui que s'il est consentant. Le vegetal peut changer d'avis a tout moment, expulsant le druide.
- Un vegetal doue de conscience a droit a un jet de Volonte (Difficulte ??) lors de la fusion pour l'empecher. Il a aussi droit a un nouveau jet a intervalles reguliers (toutes les heures ?) pour expulser l'intrus. Bien entendu, il peut decider de rater deliberement son jet s'il est consentant.
Va pour la violence, parce que je sais que ça marche bien...

Un héros sans ennuis est un héros qui s'ennuie !

La vie n'est qu'un jeu... alors il est où mon flingue à plasma ?!?
Ancalagon
 
Message(s) : 293
Inscription : 03 Nov 2002, 18:13
Localisation : Strasbourg, c'est les vacances !

Message par Christoph » 24 Déc 2002, 15:03

Ouais, c'est pas bête ce que tu dis :)

Je vais me la jouer option n° 2, quoique je vois bien un druide mauvais forcer une fusion... hum, je vais réfléchir (dur dur) :roll:
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Ancalagon » 24 Déc 2002, 17:36

Derniere option : en cas de "forcing" et si le vegetal reussit son save, le druide prend des degats.
Va pour la violence, parce que je sais que ça marche bien...

Un héros sans ennuis est un héros qui s'ennuie !

La vie n'est qu'un jeu... alors il est où mon flingue à plasma ?!?
Ancalagon
 
Message(s) : 293
Inscription : 03 Nov 2002, 18:13
Localisation : Strasbourg, c'est les vacances !

Message par Christoph » 31 Déc 2002, 17:13

Petite mise à jour suite aux commentaires sur le SDEN.

Quant à la remarque de ce forum et celle quant aux effets physiques (PV, régénération...) du gain de taille lors d'une transformation en arbre de grande taille, je n'ai pas encore trouvé de solution satisfaisante. Preuve que tu mets le doigts sur des points sensibles.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Invité » 01 Jan 2003, 18:30

Je dirais que les scores des caracs physiques d'un druide transforme en vegetal deviennent les suivants (indications, le MJ peut modifier pour des vegetaux moins classiques) :

Taille Moyenne
For 8 - Dex 0 - Con 14
AC : bonus d'Armure Naturelle de +2
Reduction de dommages : -/2

Pour chaque categorie de taille en-dessous de Moyenne, -2 en Force, -3 en Constitution, -1 en Armure Naturelle (minimum +0) et sa reduction aux dommages diminue de 1.
Pour chaque categorie de taille au-dessus de Moyenne, +6 en Force, +6 en Constitution, +2 en Armure Naturelle et sa reduction de dommages augmente de 1.

Tu noteras que la Dexterite ne change jamais et reste calee a 0. C'est normal vu que le druide change en arbre aura bien du mal a bouger !! La Force ne lui sert plus, pour cette raison, mais son score est quand meme indique juste pour faire "clean".
La modif' de Constitution fera changer son nombre de Points de Vie, et vu qu'un arbre est resistant, ca devrait arranger le druide... ceci dit ca ne regle pas le probleme des avantages.

Donc je proposerais un rythme de guerison accelere :

1. Pour la premiere capacite, voila ce que je propose :
Le druide ne peut plus rien faire, excepte utiliser ses sorts de soins sur lui-meme ou l'arbre. Ses caracs physiques ne sont pas importantes puisque tout passe par le vegetal (armure naturelle, etc). En revanche :
Le druide regagne 1 Point de Vie par heure, et le vegetal aussi (comme ca le druide peut soigner un arbre en fusionnant longtemps avec lui).
Ah ! au fait : quand le vegetal prend des degats, pourquoi ne pas les diviser par deux entre le druide et le vegetal (arrondi au superieur pour le druide) ? Comme ca un druide pourrait s'en servir pour proteger un arbre menace (par un bucheron par exemple). La maniere dont le partage est fait n'est pas precisee pour le moment et il faudrait le faire...
Je dirais meme que le druide peut encore utiliser des sorts sur lui-meme sans avoir besoin de composantes verbales ou gestuelles, et que toute magie de guerison est partagee (divisee) entre le druide et l'arbre (arrondi a l'entier superieur pour le druide toujours).

2. Pour la transformation en arbre, les caracs physiques du druide deviennent celles de l'arbre (celles que j'ai tente de mettre au point au-dessus). Il peut utiliser des sorts sur lui-meme en supprimant les composantes verbale ou somatique. Il regagne 1 + bonus de Constit' (le nouveau) Points de Vie par heure.
S'il choisit de se transformer en vegetal doue de conscience a la place, on suit les regles du sort de metamorphose.
Invité
 

Message par Christoph » 01 Jan 2003, 19:30

J'aime bcp ces commentaires!

Pour l'arbre de taille moyenne, je prendrais tout simplement le même score de Con que le perso. Les bonus me semblent intéressants, mais pq mettre à la fois un bonus d'armure naturelle et une réduction des dégâts? cela ne représente-t-il pas la même chose au final?

Je n'ai pas le Bestiaire Monstrueux avec moi, où il y a des indication sur comment gérer l'évolution des carac' en fonction de l'agrandissement d'une créature. A priori, tes indications sont pas mal, sauf le -3 en Con (jamais de malus/bonus physiques impaires, sauf peut-être pour des effets temporaires). Et n'oublies pas qu'il y a un bonus/malus à la CA suivant la taille même de la cible. Mais ça c'est universel.

1.
Le druide regagne 1 Point de Vie par heure, et le vegetal aussi (comme ca le druide peut soigner un arbre en fusionnant longtemps avec lui).
Exactement! C'est tout à fait dans l'esprit de la classe!

J'avais pensé que le perso et l'arbre se prenaient chacun le total des blessures infligées à l'"entité" (en qq sortes, un attaquant inflige deux fois plus de blessures). Ca renforce l'idée de symbiose (on partage les souffrances (pas dans le sens diviser)).
Par contre, les sorts de soins (pour lesquels il n'aura effectivement pas besoin de composantes V et S) soignent eux aussi "deux" fois.

2. Tout à fait d'accord.
Sauf pour la régénération. Il gagne autant de points de vie que s'il avait dormi une nuit au moment il effectue la transformation (comme pour forme animale). Mais la régénération dépend du "repos" et des stat's de l'arbre (mais comme il n'en existe pas à ma connaissance, je suis un peu dans le flou). La régénération accélérée de la symbiose est à mon avis un effet direct de la symbiose, et non pas une propriété du végétal (un arbre "guérit"-il vraiment plus vite qu'un animal d'une blessure?).
Les règles sur le lancement de sorts sont les mêmes que celles sous forme animale. Même remarque pour la transformation en végétal doué de conscience (qui dans D&D est traité comme monstre, donc il n'y a pas de difficulté majeure, si on s'en tient aux règles).
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Ancalagon » 01 Jan 2003, 21:29

En fait, pour les scores de constit', c'est surtout parce que le sort de metamorphose utilise les scores d'une creature moyenne, si ma memoire est bonne.

Je n'aime effectivement pas les ajustements impairs. En fait, le but etait de faire arriver a 0 en Force et 2 en Constitution pour un arbre de la taille minimum.

L'armure naturelle, ca represente plutot la durete de l'ecorce de l'arbre. La reduction des dommages, c'est plus parce que je pense qu'il est plus difficile d'amocher les parties vitales d'un arbre que celles d'un humain en cognant dessus. Effectivement on pourrait supprimer la reduction des dommages si ca te parait pas utile.

Le truc de la CA en fonction de la taille, en fait c'est un malus pour les bestioles plus grosses (ce qui est normal : quand on fait 4 metres de haut, on fait une belle grosse cible).
Il y a effectivement des modifs d'armure naturelle par taille, en revanche.

Pour la symbiose et les degats pas divises (infliges "en double"), pourquoi pas, c'est pas mal. Je pensais diviser parce que ca permettrait a un druide de fusionner avec un arbre pour diviser les dommages qui lui sont infliges (et proteger l'arbre). D'un autre cote, ca permettrait a un druide de se servir de l'arbre comme bouclier, ce qui n'est pas terrible effectivement...

J'ai un peu change d'avis concernant le reste :
Pour la transformation en arbre, en fait il serait peut-etre preferable de garder les regles du Wild Shape (c'est a dire d'utiliser les regles du sort Polymorph Other).
A ce moment-la, le druide prend les caracs moyennes d'un arbre (celles que j'ai tente de preciser), et son nouveau score de Constit' ne modifie pas ses Points de Vie (entre autres).
J'avais pense a de la regeneration pour donner un avantage a la transformation en arbre.
Le hic, c'est qu'à ce moment-là, le druide ne peut pas lancer de sorts... sauf en disant qu'en arbre il est encore capable de "parler" (pas avec la bouche mais d'une maniere magique) et d'employer ses branches pour les composantes somatiques.
Si on suit les regles du DMG pour les augmentations de taille, je dirais alors qu'un arbre de taille moyenne a les caracteristiques suivantes :

Force -- (aucun score, voir le MM a ce propos)
Dexterite -- (aucun score, au lieu de 0)
Constitution 8
Armure Naturelle +1

Et en gros, ca donne (redite des regles du MM pour les changements de taille) :
Il a 6 en constit' s'il est de taille Petite ou en-dessous.
Son armure naturelle ne change pas.
Par categorie au-dessus de Moyen : +4 en Constitution et son Armure Naturelle augmente largement (+2, puis +3, puis +4 et enfin +5, le tout se cumulant puisque c'est le meme bonus qui augmente).

C'est pas trop mal, d'autant que le druide garde les memes Points de Vie en se transformant.
Ceci dit, je pense l'augmentation de Constit' est trop faible. D'un autre cote, ca permet de rester "conforme" aux regles "core".

J'oubliais un truc decisif : le druide est immunise aux coups critiques, au poison, a la paralysie (hahaha !) et aux etourdissements. En bref : il gagne certains avantages du type "plante" mais pas tous.

Mine de rien, ca fait quand meme 24 en Constit' et un bonus de 15 en Armure Naturelle pour un arbre de taille Colossale !
Va pour la violence, parce que je sais que ça marche bien...

Un héros sans ennuis est un héros qui s'ennuie !

La vie n'est qu'un jeu... alors il est où mon flingue à plasma ?!?
Ancalagon
 
Message(s) : 293
Inscription : 03 Nov 2002, 18:13
Localisation : Strasbourg, c'est les vacances !

Message par Christoph » 01 Jan 2003, 23:36

Il est vrai que comme le tout dépend de métamorphose, tout est normalisé...

Ce qui m'embête, mais bon, je vais m'y tenir.


En lisant tout ceci, j'ai de moins en moins envie d'écrire pour D&D :?

On voit quand même un grand problème des règles: CA ou DR? Finalement c'est deux choses censées représenter à peu près la même chose, mais c'est deux méchaniques différentes...

Enfin, je vais quand même finir cette cdp!


J'avais pensé que si le druide voulait protéger l'arbre, il lui lancerait le sort peau d'écorce, p.ex. Qu'en penses-tu?


Le druide peut tjrs lancer ses sorts à condition d'avoir deux feats de métamagie (silent & still spell) et de les avoir appliquées à ses sorts. C'est le même topo que pour les animaux.

le tout se cumulant puisque c'est le meme bonus qui augmente
A priori, c'est justement le contraire.

Ta remarques sur les immunités aux coups critiques est judicieuse. J'avais complètement oublié!

Sans vouloir faire le trouble fête, le perso est limité aux arbres de taille Gigantesque (excusez du peu) =)
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Ancalagon » 02 Jan 2003, 21:26

the silent bard a écrit :En lisant tout ceci, j'ai de moins en moins envie d'écrire pour D&D :?

Oh ben !?! Ce serait dommage...

On voit quand même un grand problème des règles: CA ou DR? Finalement c'est deux choses censées représenter à peu près la même chose, mais c'est deux méchaniques différentes...

Mouaip, mais je pense que si on pense en "mode D&D", la DR devrait venir du fait que les parties vitales du "perso" resistent aux dommages alors que la CA est la resistance pure aux coups. C'est subtil mais il vaut effectivement mieux s'en tenir a la CA dans notre cas, a mon avis.

J'avais pensé que si le druide voulait protéger l'arbre, il lui lancerait le sort peau d'écorce, p.ex. Qu'en penses-tu?

En fait, j'autoriserais simplement le druide a considerer des arbres non-conscients comme des creatures pour cibler ses sorts.
Et on pourrait lui rajouter une version speciale du sort "Shield Other" qui n'affecterait que les plantes (conscientes ou non). Comme ca il pourrait partager les dommages sans entrer dans l'arbre.

Le druide peut tjrs lancer ses sorts à condition d'avoir deux feats de métamagie (silent & still spell) et de les avoir appliquées à ses sorts. C'est le même topo que pour les animaux.

Vrai, j'avais pas pense a ca. Ca l'obligera a prevoir des "meta-sorts" avant de rentrer / se transformer, mais c'est pareil que pour les formes animales, donc de toute facon un bon druide doit penser a ca...

Pour les bonus qui se cumulent ou pas, en fait quand une bestiole augmente en taille, les bonus indiques dans le MM s'appliquent directement sur les scores de la creature.
En fait, il ne s'agit pas de "bonus" dans le sens des regles de D&D, mais plutot de "modificateurs" (un peu comme le bonus en Dex des elfes et les autres ajustements raciaux). C'est le score "de depart" qui augmente, donc en fait si la creature a +1 d'armure naturelle et qu'une augmentation de taille indique "armure nat. +2", en fait son bonus d'armure naturelle est modifie de +2 (pour passer a +3, donc).
C'est beuf, mais dans l'ensemble chaque categorie est en moyenne 2 fois plus grande que la precedente, donc on peut comprendre que le passage de l'une a l'autre soit assez bourrin.

Ta remarques sur les immunités aux coups critiques est judicieuse. J'avais complètement oublié!

J'ai tilte en matant les augmentations de taille dans le MM : "mais attends, y'a pas des modificateurs pour les plantes ?"
Comme le perso est encore doue d'une conscience humanoide, j'ai pense que les avantages complets du type plante n'etaient pas tous appropries (immunite aux charmes me paraissait pas bon par exemple).

Sans vouloir faire le trouble fête, le perso est limité aux arbres de taille Gigantesque (excusez du peu) =)

Quelque chose me dit que les joueurs se contenteront joyeusement de la taille Gigantesque =)

Ceci dit, je me pose une question : le sort Barkskin, il file un vrai bonus en armure naturelle, non ? Donc celui-la, en revanche, il est pas cumulable avec le bonus de l'arbre...
En revanche, je verrais bien un IronWood pour durcir le bois !

... Ce qui vient de me faire penser a un truc terriblement important :
Un arbre non-anime devrait etre considere comme un objet !
C'est ce que j'ai fait en mettant des scores de Force et Dexterite inexistants (meme pas 0).
Mais j'ai oublie un autre facteur : la durete !!!
Mais c'est pas compatibles avec l'AC naturelle...

Bon, j'ai un gros probleme, et il va falloir prendre une decision :

Soit les arbres sont consideres comme des creatures, auquel cas on ne change rien et on a un bonus d'AC naturelle.
Soit ils sont consideres comme des objets, et dans ce cas ils n'ont pas d'AC naturelle mais ils ont une hardness (qui fonctionne comme la reduction des dommages). Celle-ci depend des materiaux (donc normalement du bois, reduction 5/-). Les objets inanimes peuvent aussi avoir des modifs de degats contre certains types d'attaques (exemple : demi-degats des armes perforantes).

Je pense qu'il faudrait choisir entre les deux.
Va pour la violence, parce que je sais que ça marche bien...

Un héros sans ennuis est un héros qui s'ennuie !

La vie n'est qu'un jeu... alors il est où mon flingue à plasma ?!?
Ancalagon
 
Message(s) : 293
Inscription : 03 Nov 2002, 18:13
Localisation : Strasbourg, c'est les vacances !

Message par Christoph » 03 Jan 2003, 00:32

J'ai un petit faible pour la "hardness", à laquelle j'avais déjà qqpeu pensé.

En fait, l'aspect immunité au charmes des plantes est repris dans le pouvoir "symbiose sylvestre". Le perso gagne +5 aux jets de volonté contre les effets visant son esprit.


Et j'hésite de plus en plus de mettre symbios au 3ème niveau et forme d'arbre au 2ème...
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Ancalagon » 10 Jan 2003, 18:51

Personnellement, je dirais qu'une aptitude de transformation en truc semble plus "avancee" qu'une aptitude a "fusionner" avec ledit truc.
En faisant abstraction des regles, donc, je dirais que l'ordre des aptitudes est bien comme ca.

Si tu adoptes la solution : arbre non conscient = objet, alors ca simplifie pas mal de trucs.
Il a une hardness egale a celle du bois (donc en moyenne 5), son AC est determinee comme pour n'importe quel objet (ca doit etre dans les 5 + modif. de taille) et le MJ peut decider des types de degats qui marchent bien ou pas.
Sur un gros arbre par exemple, les degats perforants seraient assez inutiles (demi-degats ou meme aucun degats).
Ce qui est pratique, c'est que ce dernier truc est laisse a l'appreciation du MJ dans les regles, donc ca permet de le regler comme on veut (et en plus c'est le seul truc a regler).
Va pour la violence, parce que je sais que ça marche bien...

Un héros sans ennuis est un héros qui s'ennuie !

La vie n'est qu'un jeu... alors il est où mon flingue à plasma ?!?
Ancalagon
 
Message(s) : 293
Inscription : 03 Nov 2002, 18:13
Localisation : Strasbourg, c'est les vacances !

Message par Christoph » 11 Jan 2003, 00:07

Ca me semble honnête, je vais aller dans ce sens.

Ceci dit, je suis d'accord que fusion ça le fait moins que transfo. Mais "symbiose"?
C'est presque comme une relation homme-femme, voire plus poussé selon les aspects. C'est quand même plus fort qqpart, non?
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Ancalagon » 13 Jan 2003, 18:56

the silent bard a écrit :Ceci dit, je suis d'accord que fusion ça le fait moins que transfo. Mais "symbiose"?
C'est presque comme une relation homme-femme, voire plus poussé selon les aspects. C'est quand même plus fort qqpart, non?

Je savais bien que les druides etaient tous un peu "arbrophiles" quelque part :lol:

Disons a la reflexion que ca pourrait etre une bonne idee, pour une raison : la conscience du druide reste "normale" quand il se transforme, alors qu'elle se rapproche du vegetal dans la symbiose (cf. le bonus aux saves). Donc pourquoi pas...
Va pour la violence, parce que je sais que ça marche bien...

Un héros sans ennuis est un héros qui s'ennuie !

La vie n'est qu'un jeu... alors il est où mon flingue à plasma ?!?
Ancalagon
 
Message(s) : 293
Inscription : 03 Nov 2002, 18:13
Localisation : Strasbourg, c'est les vacances !

Message par Christoph » 19 Jan 2003, 00:09

J'ai de la peine à progresser, mais je ne laisse pas tomber! ;)
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse


Retour vers Matériel de jeu

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

cron