[Aux frontières de R'lyeh] Biodiversité à Chinatown

Rapports de parties de test, que vous soyez l'auteur du jeu ou non ! Les tests sont cruciaux, donnez-vous à cœur joie !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[Aux frontières de R'lyeh] Biodiversité à Chinatown

Message par Christoph » 07 Mai 2006, 20:01

Les gens

Testé avec la première version beta de mon petit jeu, cette partie avait la particularité d'accueillir sept joueurs et une spectatrice (elle refusa obstinément de participer...)

Seul Julien et moi avions déjà joué à ce jeu. Thomas a une certaine expérience du jeu de rôle, Daniela et Bastien ont déjà fait quelques parties. Jonas était relativement nouveau et Martin n'avait jamais joué à un jeu de rôle du tout. Laurence n'avait jamais participé et a donc préféré être spectatrice. Elle a tout de même joué un rôle, dans le sens où elle a parfois commenté la partie ou aidé des gens à se souvenir de détails.


Contexte de la partie

Thomas et Daniela ont proposé de jouer dans un décor inspiré de Sin City. Sombre, mafieux et violent.
Les gens ont tout de suite croché. C'était sensé être années 60-70, mais ça n'a pas joué un grand rôle (si ce n'est que c'était du contemporain).


Déclenchement

Bastien nous a proposé la situation suivante: dans un restaurant japonais, un cuistot découvre des yeux humains dans une boîte de conserve à sushi qu'il ouvrait.
Les gens ont d'abord rit, puis ont dû sentir le potentiel derrière cette proposition parce qu'elle a été aceptée sans plus de discussion :D


Protagonistes

Avec ces éléments à notre disposition, nous avons créé des personnages et leurs liens à la situation initiale:
  • Bastien jouait un détective de la cinquantaine, ami du patron du restaurant qui l'a appelé pour en savoir plus sur ces yeux
  • Christoph jouait Hatori Zakatawa, le frère du restaurateur, éleveur de poissons de combat, petit et sec
  • Daniela jouait une prostituée au look gothique qui passait dans la ruelle derrière le restaurant au moment où les yeux étaient jetés discrètement au rebuts
  • Jonas était conducteur de taxi (je ne me rappelle plus de son lien, mais c'est possible qu'on ait oublié d'en parler vu qu'il nous a rejoint au milieu de la première phase de jeu)
  • Julien était Jack, inspecteur sanitaire faisant une visite surprise au mauvais moment...
  • Martin jouait Major Black, ancien militaire borgne. Client insatisfait du restaurant, il est allé engueuler les cuisiniers au moment pile où ils découvraient les yeux
  • Thomas jouait un petit avorton technocrate. Il était au restaurant quand cela s'agitait dans les cuisines et en a profité pour faire un scandale.
Investigation

Chaque joueur allait prendre deux tours d'Investigation. L'expérience a montré que le tour où Indices et Traits sont éclatés ne servait pas à grand chose en fin de compte, souvent il était trop difficile de rebondir sur l'Indice d'un autre joueur pour créer son propre Trait.
Nous avons donc rapidement tout simplement enchainés alternativement un Indice et un Trait, en fonction de qui avait des idées.
Le jeu risque de s'orienter plus vers une telle structure "fluide" pour cette première phase. Tant que tout le monde a le bon nombre de Traits et Indices et que c'est créé de façon imbriquée avec la participation de tous, c'est tout bon.
Le premier tour où chacun fait une scène de présentation (avec Indice ET Trait) restera sûrement, je crois que c'est une bonne idée pour ancrer son personnage.

Parmis les indices qui porteront leurs fruits par la suite, nous avons trouvé:
une bague & une perruque d'homme, que le clan du Crabe rouge était parti en expédition punitive, un message codé dans le journal ("Poséidon s'est réveillé, je l'ai vu!"), les yeux trouvés appartenaient à un homme atteint de gigantisme, du sang séché sur les poignées du robinet des toilletes du restaurant et un cadavre mi-nourrisson, mi-poisson grossièrement greffés retrouvé dans la cave du restaurant...

En ce qui concerne les personnages, nous apprenons que Hatori Zakatawa est lié aux milieux louches de l'underground et qu'il abat un indic de sang-froid pour lui avoir apporté de mauvaises nouvelles.
Le personnage de Daniela est pourchassé par le Crabe rouge et collectionne les globes occulaires...
Major Black, homme colérique, aurait perdu son oeil en pleine mission au Japon, attaqué par un poisson vorace.
Le personnage de Thomas est un pinailleur emmerdeur qui prend plaisir à rendre la vie pénible aux autres. Néanmoins, il se demande toujours ce que son frère jumeau aurait pensé de lui s'il vivait encore.
Jack était anciennement ophtalmologue, actuellement toxicomane évoluant dans le milieu de la prostitution.
Le détective de Bastien est extrêmement méticuleux et a une phobie des poissons.
Quant au conducteur de taxi de Jonas, je me rappelle juste qu'il travaillait à des heures indues et était assez proche des milieus louches (qqn peut confirmer?)

Durant cette phase, les mots-clés furent sans doute: mafia, médecine et poissons. Pourquoi pas?


Développements (je crois qu'il est plus intuitif de les appeler "pistes")

Chaque joueur a créé une piste en se servant des Indices et des Traits des autres joueurs. Les joueurs se sont vu attribués entre 1 et 3 Points d'Enquête selon la popularité des Indices.
Cette phase s'est révélée encore passablement floue. A quel point est-ce que les pistes sont à considérer comme concrètes ou non? Lorsqu'on valide certaines pistes, les autres sont elles forcément à interdire, même s'il y a des idées intéressantes? Surtout, pourquoi lancer ces dés (une des pistes les plus populaires n'a pas passé à cause de ce lancer de dé...)!?

En gros, voici les pistes:
  • La boîte de sushis dans laquelle ont été retrouvé les yeux provenait d'une firme avec laquelle travaillait Zakatawa. Dans leurs laboratoires "alimentaires", de nombreuses cuves avec des hybrides hommes-poissons sont conservés artificiellement en vie. Zakatawa demande au chef de Happy Sushi de réactiver l'agent "Qu'un oeil" (Major Black).
  • Le message codé était un signe pour que le Crabe rouge parte punir la prostituée. Son appartement est incendié.
  • L'armée chinoise aurait par le passé développé un projet de guerrier parfait en se basant sur des recherches sur le gigantisme et Jack fut à l'époque responsable du développement des yeux. Major Black aurait été un agent infiltré et démasqué.
  • Le projet secret du Crabe rouge a été découvert par un groupe dont le conducteur de taxi et la prostituée feraient partie.
  • Les frères Zakatawa font des recherches sur les hybrides pour développer des poissons de combat plus puissants. Ils ont peur d'être découvert, ce qui explique le comportement excessif de Hatori (qui arrache les yeux des victimes et les envoi aux associés pour les effrayer).
  • Le petit technocrate insupportable mènerait une double-vie (la perruque trouvée aurait été la sienne) bien moins inoffensive que ce que l'on pourrait croire (membre du Crabe rouge?)
  • Le personnage de Bastien a travaillé dans le passé avec le restaurateur au Japon où ils faisaient des recherches sur une mystérieuse maladie et mettent en place la Happy Sushi pour couvrir leurs activités.
Quelques éléments en contradiction. Ceci ne pose aucun problème, car ce ne sont que des pistes qui seront développées par la suite.

Chaque joueur avait ensuite autant de voix que de Points d'Enquête pour voter sur les pistes à concrétiser. Le joueur du personnage dont la piste se verrait confirmée devrait apporter des explications supplémentaires.


Dénouement

Nous avons lancé les dés pour les issues dramatiques de nos personanges à ce moment. Julien, Thomas et moi étions les seuls à avoir pris chacun un Point de Drame pour les développements de l'idée des hommes-poissons et le message codé (Thomas avait ainsi sous-entendu qu'il avait un rapport au paranormal (au sens large, les expériences biologiques comptaient comme telles dans cette partie)).
Seul mon personnage allait connaître une issue dramatique.

Bon alors, ces pistes, qu'allaient-elles nous révéler?
C'était un peu confus, mais en gros, voici ce qu'il en est sorti:

Le personnage de Thomas avait repris le projet de l'armée chinoise à son compte et espérait pouvoir lui aussi développer des hommes-poissons compétitifs. En particulier, il voulait ainsi se recréer son frère jumeau!
Ayant pris connaissance du projet concurrent de la Happy Sushi, il a essayé de discréditer et effrayer les frères Zakatawa avec cette histoire d'yeux.

Le restaurant était le lieu où Major Black recevait ses ordres de missions. Il espérait également pouvoir déguster la nouvelle spécialité de poissons hybrides (projet parallèle aux hybrides de combat). Il reçoit l'ordre d'éliminer le technocrate malsain.

Les personnages de Daniela et Jonas descendent Hatori Zakatawa, à croire qu'ils travaillaient pour le technocrate.


Nous nous sommes arrétés à cela. Tout n'est pas résolu et le scénario s'est révélé ne pas spécialement porter sur le crime initial. Pourquoi pas? :)

Néanmoins les grandes lignes de l'histoire sont connues et la partie m'a beaucoup plue.


Conclusions

La fin est un peu bordélique. Disons que les règles qui se veulent être structurées ne correspondent pas vraiment à ce que les joueurs peuvent vouloir faire.
J'imagine que je vais plutôt faire évoluer les Développements/Pistes dans la direction suivante:
Tous les Développements proposés sont acceptés.
Les points d'Enquête servent à ajouter des précisions, à lier les bouts.
Les points de Drame seront eux utilisé pour apporter morts violentes et chamboulements par-dedans.
La notion de l'appartenance des PJ disparaîtra quelque peu, on pourra intervenir sur les personnages des autres encore plus qu'avant.
Comme le disait Daniela, ce n'est pas un jeu où l'on est plongé dans son personnage. La posture d'auteur qu'encourage le jeu n'y est effectivement pas très adapté. Rien n'empêche de décrire les actions de son personnage, mais il est difficile de s'y "immerger".
Moi ça me va bien, car je joue plus volontiers des salauds qui meurent (ou pas) de cette façon :)


Idée malsaine de la soirée

"Hé les gars, j'ai une idée pour ce qu'est ce Poséidon! C'est une demi-baleine bleue avec les gens d'un village entier greffé dessus!"
L'auteur de cette idée a eu le bon goût de s'autocensurer rapidement :-°
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Retour vers Banc d'essai

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron