Prosopopée par correspondance

Pour discuter de Prosopopée.
Site

Prosopopée par correspondance

Message par Liam » 11 Août 2012, 20:08

Bonjour a tous,

Il y a une question a la fin de ce post, que vous pouvez lire tout de suite. Sinon vous pouvez aussi lire le pourquoi du comment.

Le pourquoi du comment

J'ai decouvert le jeu de role il y a 24 ans, avec Stormbringer. Dans les 10 annees qui ont suivi, nous avons joue (avec toujours le meme noyau dur), a peu d'autres jeux, principalement l'Appel de Cthulhu et JB007. Apres ca, ayant change de pays je n'y jouait plus qu'une fois par an, puis plus du tout.

Il y a deux ans, j'ai fait mon depucelage de MJ en masterisant une partie de Storm. C'est en ecrivant le scenario que j'ai reflechi a la creation d'une histoire, au role des joueurs dans cette creation, et a laisser une bonne part a l'improvisation. Plusieurs articles sur la narration m'ont beaucoup aide a preparer cette premiere partie. La structure du scenario etait modulaire. Il y avait de grands axes (ce qui se passerait si les PJs n'intervenait pas, s'il changeait tel ou tel autre element important), des lieux cles et des evenement, decrits tres succintements. Je n'avais pas prevu de fin, en esperant que ca viendrait tout seul, et surtout pour ne pas forcer les actions des PJ. Les PNJs n'avaient, sur le papier, pas de description autre que leur caractere et un nom.

Avec autant de flexibilite, j'etais tres nerveux au depart, mais finalement, j'ai eprouve beaucoup de plaisir a accompagner les joueurs dans cette histoire. Alors que jusqu'ici notre approche du jeu de role etait tres "technique", j'ai essaye de faire entrer les joueurs dans l'histoire en decrivant par exemples les PNJ de maniere detournee, par leur attitude et leur ton de voix plutot que leur apparence. Les lieux et contextes ont gagne en texture en ajoutant les odeurs, les sons, etc. Ca a partiellement marche ; le besoin de jeter les des est tres fort chez certains (du coup je faisais du bruit derriere le paravent). Sur un plan personnel, l'improvisation a ete une revelation, tant sur le plan de la creation spontanee que sur l'integration des elements improvises et leur impact sur l'histoire.

Pour pouvoir continuer a faire du JdR, avec la vie de famille, boulot, etc., il ne reste plus que le jeu par correspondance. Apres avoir fait le tour des jeux "modernes", c'est Prosopopee qui colle le plus a ce que je cherche.


La question
Qui a teste Prosopopee, ou un jeu similaire, par correspondance?

La question qui suit
Quelqu'un veut tenter l'experience?
Liam
 
Message(s) : 2
Inscription : 11 Août 2012, 00:26

Re: Prosopopée par correspondance

Message par Frédéric » 12 Août 2012, 12:38

Bonjour Liam,
je passe en coup de vent pour dire que je suis actuellement en vacances (et pour encore un bout de temps). Je n'ai un accès à internet que ponctuel.
Donc, l'absence de réponses de ma part ne signifie aucunement un désintérêt ou quoi que ce soit de la sorte. Je viendrai répondre comme il se doit dès mon retour. ;)
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: Prosopopée par correspondance

Message par Frédéric » 15 Août 2012, 23:31

Je profite d'un accès à internet un peu plus durable pour venir discuter de ton projet avec toi.

Tout d'abord sois le bienvenu,

La première question qui me semble importante, c'est de définir si tu souhaites jouer en vocal ou en textuel.
Puis, dans le cas du textuel, si tu veux jouer en instantané ou en différé.

  • Vocal = Skype, MSN ou autre avec micro
  • Textuel instantané = Skype, MSN ou autre en tchat
  • Textuel différé = forum, mail ou autre
(Si tu envisages d'autres moyens, n'hésites pas à les mentionner)

Je crois qu'il est important de définir ceci en premier lieu tant ces différents médias modifient la façon de jouer et le temps à y investir.
Si plusieurs modes te conviennent, précises-le, ça facilitera les possibilités.
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: Prosopopée par correspondance

Message par Liam » 16 Août 2012, 00:21

Merci pour ta reponse, j'espere que tu passes de bonne vacances!

Voici ce que j'ai envoye a un pote qui se posait la meme question (ainsi que le probleme du partage des bieres et des pizzas). Ce qui suit est pour deux joueurs -commencons doucement...



Le mieux serait que tu te crees un compte Gmail, car Google Documents permet de partager des fichiers.

Un fichier texte contient le texte, et une table (type Excel) detaille les problemes sur chaque couleur (difficulte, description). Eventuellement on peut y mettre les details des mediums (couleurs, mediations) et des d'offrande.

L'ecriture se deroule en paragraphes ecrits de couleur differente selon le joueur.

Si un joueur ("peintre", je n'arrive pas a m'y faire) ecrit plusieurs paragraphes d'un coup, l'autre joueur peut interrompre la narration entre deux nouveaux paragraphes. Cela correspond a une pause en narration "live", et permet a l'autre joueur de prendre la main en effacant le(s) paragraphes suivants.

Il faut essayer de repliquer un rythme naturel de narration et donner a l'autre l'occasion de participer.

Il t'est tout a fait possible de passer ton tour, si tu manque d'inspiration ou si tu souhaites que l'autre joueur continue sur sa lancee. Il faut alors l'indiquer dans le texte.

En ce qui concerne la frequence d'ecriture, qu'est-ce qui te semble raisonnable? Pour debuter je propose 1 jour par joueur, (chacun n'ecrit que tous les 2 jours).

Tu n'as pas besoin de connaitre le manga, meme si l'ambiance magique/surreelle des comptes-rendus s'en rapproche. Apres tout, c'est a nous de creer l'univers en ecrivant une histoire.

Un point important pour le createur du jeu est l'absence de noms propres. Je souhaite reformuler ce point.

Dans une societe, les noms sont important pour designer les gens et les lieux. Plus la population augmente (concentration, mouvement), plus ils sont necessaires. Cependant, pour reproduire une atmosphere de conte (atemporel, sans localisation), il est preferable de designer les lieux et personnages d'une maniere detournee comme decrit par l'auteur (par ex: le chateau du roi borgne, la fille aux cheveux de fer,...).

Donc: dans leur monde les lieux et personnages ont des noms propres, mais les narrateurs ne les utilisent pas, ou peu (pour certains personnages cles?).

Pour la biere et la pizza, on n'a qu'a compter combien on en aurait consomme, et se rattraper la prochaine fois qu'on se voit !



Ca devrait tourner comme ca. Des suggestions?
Liam
 
Message(s) : 2
Inscription : 11 Août 2012, 00:26

Re: Prosopopée par correspondance

Message par Christoph » 19 Août 2012, 15:33

Hello Liam

Puisque vous utilisez Google, on m'a dit du bien de Tabletop Forge en conjonction avec les Hangouts de Google+, pour jouer en ligne. Je n'ai jamais utilisé moi-même.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: Prosopopée par correspondance

Message par Frédéric » 21 Août 2012, 22:57

Merci Liam d'avoir apporté ces précisions.
Je pense que Prosopopée se prête plutôt bien au jeu par forum/mail etc. Grâce à son partage de narration très ouvert et grâce à ses mécaniques de résolution qui n'interviennent que de temps en temps (et non pas pour résoudre chaque action).

Je pense que vous y perdrez fatalement la communication non verbale (qui fait beaucoup dans le jeu) et la synergie quand les participants entrent dans une sorte "d'osmose créative". De plus, la spontanéité du don de dé est plutôt appréciable, je pense qu'en différé, ça peut perdre un peu de son intérêt.

En dehors de ça, le jeu doit très bien fonctionner comme ça.

Concernant les notes que tu nous as transmises :
- je pense que c'est une très mauvaise idée que de permettre à un participant d'insérer une narration au milieu de celle d'un autre et d'en effacer la suite. Le jeu nécessite une confiance entre les participants et un respect de ce que chacun dit.
- je pense aussi que l'idée d'un tour de jeu n'est pas très heureuse, il vaudrait sans doute mieux laisser chacun participer quand il le souhaite avec un signal pour dire : "je suis en train d'écrire, alors n'intervenez pas avant que j'aie fini". Cela permettrait aux participants d'intervenir à l'envie et selon leurs inspirations (ce qui créerait sans doute une dynamique plus proche des parties sur table) plutôt que par un tour de jeu contraignant et sans doute néfaste pour la dynamique créative.

Quelques trucs en plus :
- Tentative de partie de Démiurges par forum assez lourdingue et décevante, je pense que la narration est trop restreinte par participant (Il y a un MJ qui contrôle le décor et les PNJ) pour que ça puisse fonctionner vraiment. Contrairement à Prosopopée.
- Discussion autour d'une partie de My Life with Master en ligne.
- Au sujet de l'absence de noms propres dans Prosopopée, je te propose de lire la formidable explication de Romaric (et je ne dis pas qu'elle est formidable parce qu'il me flatte tout le long ^^).

Je n'ai pas trop le temps de me lancer dans une partie de Prosopopée par internet en ce moment, mais je suis très curieux de savoir ce que ça donne et si tu ne trouves pas de joueurs par ici, n'hésite pas à aller voir là-bas : http://www.jdrvirtuel.com/ (je ne sais pas s'ils font du JDR en différé, mais bon, ça ne coûte rien de demander).
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers


Retour vers Limbic Systems

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron