Blog de la Cellule et Podcasts !

La lutte contre Sens a commencé! Rejoins la Résistance!
Blog | Site | Podcast

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Thomas Munier » 10 Jan 2013, 14:31

Alban,

Je t'invite en effet à consulter les deux rapports de partie pour commencer. Je pense que je proposerai prochainement un ashcan (version beta) du système mais je ne saurais te dire comment car pour l'instant le système évolue beaucoup d'un playtest sur l'autre. Je ne veux pas publier, même en ashcan, une version du système qui changerait du tout au tout d'une semaine sur l'autre. En revanche, je serai heureux d'échanger avec toi sur les points que tu voudras, de préférence de façon publique sur l'un ou l'autre des fils consacrés à Inflorenza dans Banc d'Essai. Je rédigerai prochainement un compte-rendu de la partie jouée lors du podcast (car somme toute la fiction est très peu dévoilée dans le podcast) pour terresetranges.net et silentdrift
Millevaux. Post-apocalyptique. Forestier. Sludgecore.

Outsider. Folklore personnel. Auto-édition (un livre par mois). Articles invités sur le processus créatif.
http://www.facebook.com/folkloreoutsider
https://twitter.com/Outsider_Daily
Thomas Munier
 
Message(s) : 170
Inscription : 30 Oct 2012, 13:06

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Lionel (Nonène) » 10 Jan 2013, 14:36

Sympathique Podcast, j'ai pu remarquer que Romaric était en forme : des petits gags par ci par là. Il devait avoir joué à Romance érotique avec un clown avant le podcast :-)
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Thomas Munier » 10 Jan 2013, 15:52

C'est malin, j'ai des images choc dans la tête maintenant ! o_O
Millevaux. Post-apocalyptique. Forestier. Sludgecore.

Outsider. Folklore personnel. Auto-édition (un livre par mois). Articles invités sur le processus créatif.
http://www.facebook.com/folkloreoutsider
https://twitter.com/Outsider_Daily
Thomas Munier
 
Message(s) : 170
Inscription : 30 Oct 2012, 13:06

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par dr dandy » 10 Jan 2013, 17:08

Thomas Munier a écrit :Alban,

Je t'invite en effet à consulter les deux rapports de partie pour commencer. Je pense que je proposerai prochainement un ashcan (version beta) du système mais je ne saurais te dire comment car pour l'instant le système évolue beaucoup d'un playtest sur l'autre. Je ne veux pas publier, même en ashcan, une version du système qui changerait du tout au tout d'une semaine sur l'autre. En revanche, je serai heureux d'échanger avec toi sur les points que tu voudras, de préférence de façon publique sur l'un ou l'autre des fils consacrés à Inflorenza dans Banc d'Essai. Je rédigerai prochainement un compte-rendu de la partie jouée lors du podcast (car somme toute la fiction est très peu dévoilée dans le podcast) pour terresetranges.net et silentdrift


Banco! Déjà j'ai une idée sur la présence MJ. Pourquoi ne pas utiliser un MJ tournant? A chaque tour un joueur prend le rôle du Meneur pour cadrer la chose et (surtout!) apporter une opposition et faire vivre le monde autour des personnages.
dr dandy
 
Message(s) : 34
Inscription : 06 Sep 2012, 08:27

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Thomas Munier » 10 Jan 2013, 18:02

C'était aussi le genre de suggestion que me faisait Fabien. Je testerai.
L'avantage de ma méthode actuelle (où en gros le joueur en instance s'auto-gère, avec modération-et non maîtrise- par le reste de la tablée) est que les joueurs me paraissent très concentrés même quand ce n'est pas leur tour. C'est quelque chose que j'ai rarement observé dans les jdr trad ou en général, si ton perso est pas concerné par ce qui se passe, tu décroches. Là, t'es tout le temps concentré parce que tu peux tout le temps apporter ton grain de sel à la narration. Comme dans Prosopopée en fait, sauf que c'est le joueur en instance qui a le dernier mot, à moins que tu demande un duel pour contrer sa narration. ("mon perso coupe la main du tien". "pas d'accord, je te provoque en duel avec pour enjeu du conflit savoir si oui ou non ton perso coupe la main du mien").
Millevaux. Post-apocalyptique. Forestier. Sludgecore.

Outsider. Folklore personnel. Auto-édition (un livre par mois). Articles invités sur le processus créatif.
http://www.facebook.com/folkloreoutsider
https://twitter.com/Outsider_Daily
Thomas Munier
 
Message(s) : 170
Inscription : 30 Oct 2012, 13:06

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par shiryu » 10 Jan 2013, 19:01

J'ai a-do-ré ce podcast en tant que garage. La présentation avant la partie est très claire et très courte, on sait exactement où on va et dans le debriefing, omaric tient très bien les rênes en rappelant sans cesse que les playtesteurs sont là pour répondre aux intentions de l'auteur. il est clair que je vais suivre cette méthode pour mes prochains tests.

Bon comme one-shot, j'ai bien aimé pour le jeu qui a l'air sympa (rassemblance avec dogs oblige) mais je trouve que le concept d'aide, de salaud etc semble bien pensé et original. J'ai joué à Apocalypse world propose ce genre de relation mais je trouve que ça à l'air plus accentué ici (et plus recherché aussi par l'auteur je pense, donc c'est logique).
Une petite remarque sur le MJ : n'est-il pas utile quand même d'avoir un MJ (quitte à l'appeler autrement) pour servir d'arbitre dans le choix du lieu, la description, la création etc... Son importance pourrait être encore plus visible avec des débutants dans la narration partagée (avec ta soeur et ton cousin, il y avait un MJ ?) ou pour cadrer une campagne. Il peut être là juste pour cadrer le départ ou le rythme de la phase de création. Il peut être le plus expérimenté (car lecteur du livre) ou ça peut se faire en MJ tournant, chacun étant tour à tour l'arbitre pour les différentes phases de création :
MJ 1 pour le choix du lieu
MJ 2 pour la création de perso
etc...

Enfin, Princesse Mononoke comme ambiace de foret et des relation hommes-nature, ça le fait grave.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Thomas Munier » 10 Jan 2013, 21:55

Merci beaucoup pour ces commentaires shiriyu.

Concernant la place du MJ : je pense qu'il peut y en avoir un, mais qu'il n'est pas indispensable. Le joueur (je l'appelle le Confident) qui joue le livre a bien un rôle spécial mais c'est plutôt un consultant, comme le Guide dans Prosopopée. Il s'assure que les joueurs restent dans le canon de Millevaux, il peut aussi profiter de son rôle de PJ ou de la narration partagée pour introduire en douceur des éléments du background de l'univers. Il peut aussi faire un briefing en début de partie sur les élements de background qu'on pourra utiliser pour la séance.

Quand j'ai maîtrisé pour ma soeur et mon cousin, j'ai joué ce rôle de confident. Je leur ai demandé dans quelle région ils voulaient jouer, ils m'ont dit la Russie. je leur ai expliqué ce que disait l'Atlas de Millevaux au sujet de la Russie.

Dans le livre de base d'Inflorenza, il y a aura un peu de background, mais c'est optionnel de le lire. Du moment qu'on a compris qu'on joue dans les ruines de l'Europe, dans un univers de dark fantasy forestière horrifique et post-apocalyptique, tout le reste peut être imaginé à la volée. Dans la partie du podcast, les joueurs ont vraiment inventé des morceaux de background, comme la faction anti-religieuse de Simon ou le fait que les suisses distribuaient des armes aux villages germains pour protéger leurs frontières. Dans le prochain playtest, je maîtrise à Nantes en convention, je pense que je vais proposer aux joueurs que la partie se passe dans le Nantes de Millevaux, et je les laisserai tricoter un setting en jeu autour de ça.

Maintenant que j'y ai goûté, je vais vraiment oeuvrer pour que le système supplée un maximum au rôle de MJ (les inflorescences et le fait que le résultat des dés amène forcément de nouveaux faits sont là pour assurer qu'on joue dans la couleur de l'univers). Je n'ai pourtant jamais joué à un jeu sans MJ (n'en ayant qu'une expérience culturelle) et en tant que MJ j'avais une grosse tendance au contrôle ! Mais se retrouver PJ à sa propre table, et n'avoir aucune fichue idée de ce qui va se passer, du début à la fin de la partie, c'est juste tellement grisant et rafraichissant ! et je peux te dire que les fictions produites sont au moins aussi intéressantes et cohérentes que ce que j'ai pu observer quand j'étais MJ. Et je pense être un plutôt bon MJ.

C'est certain, Inflorenza se passera structurellement du MJ au profit d'une narration menée par le joueur en instance et négociée avec le reste de la tablée, les dés se chargeant de fournir la part d'imprévu dont la table a besoin pour s'amuser. Dans les règles avancées, il y aura des handicaps (qui s'approchent de ce qu'on appelle un "scénario" en wargame) si les joueurs veulent être un peu plus cadrés par les règles.
Le rôle du confident sera aussi renforcé en campagne, parce qu'il fournira de nouvelles infos de background d'une fois sur l'autre et animera les éventuelles discussions de préparation en début de séance.
Pour ceux qui le veulent, il sera aussi possible que la négociation avec la tablée soit remplacée par une négociation avec le confident mais je pense que ça ne se passera pas ainsi à ma table.
Millevaux. Post-apocalyptique. Forestier. Sludgecore.

Outsider. Folklore personnel. Auto-édition (un livre par mois). Articles invités sur le processus créatif.
http://www.facebook.com/folkloreoutsider
https://twitter.com/Outsider_Daily
Thomas Munier
 
Message(s) : 170
Inscription : 30 Oct 2012, 13:06

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par shiryu » 11 Jan 2013, 00:15

Thomas Munier a écrit :Maintenant que j'y ai goûté, je vais vraiment oeuvrer pour que le système supplée un maximum au rôle de MJ (les inflorescences et le fait que le résultat des dés amène forcément de nouveaux faits sont là pour assurer qu'on joue dans la couleur de l'univers). Je n'ai pourtant jamais joué à un jeu sans MJ (n'en ayant qu'une expérience culturelle) et en tant que MJ j'avais une grosse tendance au contrôle ! Mais se retrouver PJ à sa propre table, et n'avoir aucune fichue idée de ce qui va se passer, du début à la fin de la partie, c'est juste tellement grisant et rafraichissant ! et je peux te dire que les fictions produites sont au moins aussi intéressantes et cohérentes que ce que j'ai pu observer quand j'étais MJ. Et je pense être un plutôt bon MJ.

tu prêches pour un converti. je vais reprendre les topics sur inflorenza avec plus d'attention, et devoir me mettre aussi à l'univers de millevaux si ça va avec. Je suis du genre à observer pas mal de temps avant de participer, histoire d'avoir quand même des notions et pas faire le genre "voilà je débarque, expliquez moi tout je suis nouveau" et comme ton jeu avait l'air déjà super chiadé, je ne voyais pas trop ce que je pourrai t'apporter. On se retrouve là-bas donc (j'avoue aussi avoir fait un tour sur ton site mais ça devient vite chronophage).
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Thomas Munier » 11 Jan 2013, 09:32

Shiryu,

Merci vraiment pour ton intérêt !

L'univers est certes chiadé mais le système d'Inflorenza est encore très balbutiant ! Le challenge sera d'ailleurs de rendre le système jouable sans que la tablée ait forcément besoin de connaître tous les détails de l'univers. On devrait pouvoir se lancer avec un simple paragraphe sur le setting.

Tu peux déjà avoir de solides pistes sur l'univers avec ce qui est dispo actuellement en téléchargement libre :
http://terresetranges.net/millevaux.php3
Millevaux. Post-apocalyptique. Forestier. Sludgecore.

Outsider. Folklore personnel. Auto-édition (un livre par mois). Articles invités sur le processus créatif.
http://www.facebook.com/folkloreoutsider
https://twitter.com/Outsider_Daily
Thomas Munier
 
Message(s) : 170
Inscription : 30 Oct 2012, 13:06

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Frédéric » 14 Jan 2013, 17:59

shiryu a écrit :Le podcast (...) m'a furieusement redonné envie d'y jouer (dans le contexte dont je t'ai déjà parlé fred, le seul qui me semble accessible en cette période très chargée d'infortunes).


Merci Shiryu pour les compliments. ;)
Je répète que je trouve ton idée de jouer dans un contexte spécifique absolument formidable et j'espère que tu nous en fera un retour (mais à en parler de cette façon, c'est complètement obscur pour nos autres interlocuteurs, je m'en excuse).
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Romaric Briand » 17 Jan 2013, 12:27

Nouveau podcast sur le Blog de la Cellule ! Un superbe podcast cette semaine !

Comment juger un jeu de rôle ?

Lorsque l'on juge un jeu de rôle, que doit-on juger ? la qualité de son matériel ? la qualité de la partie qui en découle ? la qualité de son système ? la qualité de son univers ? Quel système faut-il adopter pour noter les jeux de rôle ? Avec Flavie, Aloïs, Vincent L, critique de jeu de rôle sur Sci-Fi Universe, et Stéphane Gallot, co-rédacteur en chef de Casus Belli et chroniqueur pour l'émission + ou - geek, nous nous interrogeons sur la meilleure façon de juger.

Peut-on et doit-on être objectif devant une partie ou devant le matériel d'un jeu de rôle ? Qu'attend-on d'un jeu de rôle ? Qu'est ce qu'un bon système de jeu ? Les jeux de rôle anarchistes, sans maître de jeu, à narration partagée, bousculent-ils les systèmes de notation actuels ? Le jeu de rôle a-t-il pour fonction première le divertissement ? Doit-il être juger sur sa capacité à divertir ? Peut-on juger un jeu en le lisant uniquement ? Peut-on critiquer un jeu sans jamais y avoir joué ? "Donner un avis", "faire une critique", est-ce la même chose ? Peut-on juger un jeu sur une unique partie, comme le fait très souvent La Cellule ? Ce thème fourmille de questions essentielles. Chaque rédacteur en présence justifie ses points de vue et révèle ainsi sa propre vision du jeu de rôle.

http://cellulis.blogspot.fr/2013/01/podcast-jdr-comment-juger-un-jeu-de-role.html
(Durée 01 : 34 : 50)

Merci de votre fidélité ! A la semaine prochaine, pour un prochain podcast !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par shiryu » 17 Jan 2013, 13:58

c'est de la réactivité éclair ou une énorme coïncidence ?
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par dr dandy » 18 Jan 2013, 13:39

Critique pour ma part le caractère objectif d'une critique se fait sur l'adéquation entre le propos/intention des auteurs et la realisation. Le caractère subjectif va se faire sur l'adéquation avec mes propres attentes.
Exemple: Luchadores est très bien fait car il est totalement conforme à ce que propose l'auteur. La note de fin du livre est un modèle du genre pour cela. En revanche le jeu ne correspond pas spécifiquement a mes attentes d'un jeu parodique avec un système simple.
À l'inverse Monostatos correspond exactement a ce que j'en attendais mais, objectivement, je suis incertain sur l'appréciation par les joueurs de Jdr "classiques" devant son côté narratif.

Autre exemple sur les Errants d'ukyo. J'y ai joué avant de l'avoir lu. Le propos de jouer des histoires de genre incluant les archétypes du film de sabre. Excellent moment en jeu avec une bonne synergie entre les joueurs. La lecture en revanche m'a ennuyé car l'auteur a rendu un travail propre, clair et concis mais pas du tout évocateur et je suis bien content de ne pas l'avoir lu avant d'y jouer.

Avis du meneur: désolé de faire mon pointilleux mais je suis susceptible sur ce point là. Romaric, tu dis que l'avis du joueur est le plus important car c'est pour lui qu'est fait le jeu. Dois-je comprendre que le meneur est moins important alors que c'est lui qui investi son temps et son argent dans le jeu ? A ce niveau la j'ai l'impression qu'être meneur est un vrai sacerdoce!

Tenga petite précision car le jeu inclus une dynamique de groupe en plus d'une dynamique individuelle. Le personnage appartient a un groupe qui a un but collectif et a des liens de confiance avec les autres pjs. C'est justement l'action des buts collectifs et individuels qui génèrent de l'histoire car le personnage est face a des choix moraux.
dr dandy
 
Message(s) : 34
Inscription : 06 Sep 2012, 08:27

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par soulclone » 18 Jan 2013, 17:32

Un des meilleurs podcast de la cellule pour moi ! Mais à propos du cinéma je suis outré !!!
soulclone
 
Message(s) : 73
Inscription : 08 Jan 2012, 17:21
Localisation : Lyon

Re: Blog de la Cellule et Podcasts !

Message par Frédéric » 19 Jan 2013, 02:59

Bravo, excellent podcast aussi, j'étais suspendu à vos lèvres !
Rom, je trouve que tu as fait un excellent travail sur ce podcast, en tant qu'animateur, sur les sujets que tu as soulevé, etc. je tenais à te le dire.

Du coup, j'ai la pression ,je vais devoir répondre à certaines choses ^^

La chose qui me fait bondir, c'est qu'on juge d'un JDR dont le but est de susciter des émotions complexes, qu'il échoue en tant que "jeu", ou que le fait qu'il ait pour but d'amener les participants à explorer une question, un propos le rende moins malléable aux MJ, donc moins bien. Mais, si ce n'est pas son but, pourquoi donc le critiquer sur ce point ? Il suffit de mentionner son public cible supposé, ou du moins, ces particularités. Et pourquoi un jeu qui ne toucherait que 20 personnes dans le monde serait un mauvais jeu ? Si tel devait être le cas, nombre de grands peintres, cinéastes et compositeurs auraient vu une bonne partie de leur production brûlée ou négligée.
Diderot disait "Je compte sur peu de lecteurs, et n'aspire qu'à quelques suffrages. Si ces pensées ne plaisent à personne, elles pourront n'être que mauvaises ; mais je les tiens pour détestables si elles plaisent à tout le monde."
Il y a un présupposé d'unité dans la pratique, la culture et les attentes des rôlistes qui me met mal à l'aise.

Quand je regarde un film ou une série, je fuis les X men et Spiderman, les Spielberg et les Cameron, je m'ennuie, ça ne m'intéresse pas. Faut-il descendre (ou baisser la note) les Gus Van Sant, les Lynch et les Jarmusch sous prétexte qu'ils ne remplissent pas leur fonction première de divertir ? Heureusement, dans le cinéma, il existe une presse adaptée aux publics qui recherchent ces films là.

Mon approche et mes attentes envers le JDR sont identiques à mes attentes envers le cinéma. Comme je le dis dans cet article, je ne m'intéresse pas aux jeux (ni jeux de plateau, ni wargames, ni jeux vidéo, ni jeux de cartes, ni jeux de société). Si je joue aux JDR et si j'en crée, c'est dans un rapport identique au cinéma et à la littérature. Et comme les X men ça me fait chier, eh bien j'écris et je joue à des JDR sur des thèmes proches des films et des romans qui m'intéressent. Et ils ont tous ou presque un propos, une problématique forte.
Ça ne m'intéresse pas d'avoir 200 pages d'univers, je veux pouvoir explorer des problématiques sur le monde ou l'humanité. Et un univers riche, détaillé avant de jouer n'est pas le matériau premier des jeux que j'aime et qui vont dans ce sens (ce qui ne veut pas dire que c'est antagoniste). Mais, arrêtons les clichés, ce n'est pas parce que j'aime jouer à Dogs in the Vineyard et que Dogs in the vineyard oriente tout son gameplay vers des choix et des dilemmes moraux qu'on fait tous des tronches de déterrés autour de la table. On s'éclate, on rit, on vit des émotions très fortes. En revanche, poutrer du gobelin et m'infiltrer dans une mégacorpo, découvrir la super intrigue du MJ, ça ne m'excite pas, je m'ennuie à ces tables. Et Romaric a raison de définir le divertissement comme le fait de se distraire de nos problèmes existentiels. Certaines œuvres nous mettent le nez dedans, vous conviendrez qu'il est paradoxal de se distraire de nos problèmes existentiels tout en se mettant le nez dedans, non ? J'aime Six Feet Under, The Wire, Little Miss Sunshine, American Beauty, Dans la Peau de John Malkovich qui mettent le nez dans les problèmes existentiels. Je n'aime pas Transformers, Avatar, Star Wars, X men qui cherchent à nous distraire de nos problèmes existentiels (parfois malgré un semblant de questionnement)...

Rassurez-vous, je regarde aussi des animés et des films fantastiques, mais je préfère Ghost in the Shell, Watchmen, les Miyazaki et Fullmetal Alchemist à Naruto, Batman et Dragon Ball Z, pour les mêmes raisons.

Et je suis persuadé que certains rôlistes (et non encore-rôlistes) ont des goûts ou une approche similaire, si ce n'est partiellement compatible, donc je pense qu'il faut arrêter de considérer les JDR comme Jeux avant d'être des Fictions. Ils peuvent être l'un comme l'autre (et c'était le cas bien avant que Romaric, Fabien et moi ne commencions à publier nos jeux). Il faut arrêter de considérer que le Propos qu'un auteur inclut dans son jeu nuit au plaisir que l'on peut y prendre. Les plaisirs sont simplement beaucoup plus variés qu'on ne l'imagine.

Pour la question de l'univers, je ne pense pas que la richesse d'un univers écrit à l'avance fasse beaucoup pour la qualité des parties, sauf pour les jeux qui donnent les pleins pouvoirs aux MJ.
Tout cela est à mon avis une simple conception du JDR issue des pratiques classiques (cad : où le MJ a le dernier mot sur tout) et je crois qu'il y a bien peu de gens capables d'analyser correctement les jeux qui sortent de ce schéma.

Tout cela pour dire que je souscrit complètement à l'analyse de Christoph dans ce sujet : viewtopic.php?f=42&t=2805#p22840
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

PrécédentSuivant

Retour vers Sens Hexalogie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 22 invité(s)