[CdE2] Des intéressés à une partie démo par forum?

Chroniques d'Erdor, etc.
Blog |Site

Message par baron samedi » 03 Déc 2007, 04:50

C'est à vous de boucher les trous et de me dire ce que Gorza vient faire! Je vous lance des accroches! Profitez-en pour raconter VOTRE histoire!!!

PRINCIPE No1 (scénarios d'Erdor): L'HISTOIRE APPARTIENT AUX HÉROS!
(cf. CdE2, chapitre 5, Ma vision comme auteur).
SILENCE INDIGO
Créateurs des Chroniques d'Erdor 2e édition
http://www.silenceindigo.org
baron samedi
 
Message(s) : 369
Inscription : 29 Juin 2006, 17:53

Message par Smatou » 03 Déc 2007, 05:12

Aabrouatl aimerait en savoir plus sur le lien entre Ounsalok et N'go, notamment ce qui s'est passé lors de la dernière attaque (ou approche) des Naskaldins. Avant que le procès n'avance plus, et si les autres joueurs sont d'accord, j'aimerais utiliser mon privilège d'Acteur. La montée en grade d'Ounsalok, le némésis d'Aabrouatl, découle directement de ces événements.

Ainsi, j'aimerais avoir une courte scène avec tous les PJ d'impliquer, de même que Ounsalok et N'go peu avant la dernière offensive naskaldin. L'endroit où chacun était, ce qu'il faisait, ce qui pourrait nous éclairer sur cette montée en grade et le lien entre Ounsalok et le Ministre.
Smatou
Smatou
 
Message(s) : 42
Inscription : 20 Août 2007, 21:03
Localisation : Québec

Message par schmurtz » 03 Déc 2007, 12:49

je n'y vois pas d'inconvenient. j'ai l'impression qu'on patauge un peu, ca pourrait relancer la machine. je ne sais pas si ca changera quelquechose chose au point de vu de mon perso (ben oui elle est pas tres oriente politique) mais allez savoir.
schmurtz
 
Message(s) : 24
Inscription : 26 Oct 2007, 17:03

Message par baron samedi » 03 Déc 2007, 19:47

Smatou, tu as pleine latitude pour la scène. Je n'ai pas anticipé de liens entre ces 2 larrons.

Schutltz, je t'ai lancé de multiples accroches ciblant ton personnage, allant jusqu'à te proposer d'espionner Liaopeq et de chercher des preuves sur une secte; je ne vois guère comment faire plus pour t'accrocher... Que désirerais-tu de moi pour dé-patauger?
SILENCE INDIGO
Créateurs des Chroniques d'Erdor 2e édition
http://www.silenceindigo.org
baron samedi
 
Message(s) : 369
Inscription : 29 Juin 2006, 17:53

Message par schmurtz » 03 Déc 2007, 22:26

ha non moi tout va bien, quand je disais que ca pataugeait c'etait un point de vu general vis a vis de l'eventuelle defence de l'ex contre amiral.

apres c'est un avis personnel, mais ne t'inquiete pas pour l'accroche je ne vais pas me gener pour la saisir a pleines mains... de travers peut etre, mais la saisir quand meme.

mais du coup si smatou utilise son privilege narratif je vais peut etre attendre avant de tout debaler car ce qu'il va en ressortir pourait modifier un tentinet la reaction de Szya, allez savoir.
schmurtz
 
Message(s) : 24
Inscription : 26 Oct 2007, 17:03

Alambiqué

Message par baron samedi » 03 Déc 2007, 23:22

Merci des précisions! Faut-me le dire si vous avez des besoins! Je connais assez bien Smatou et Cyagen pour savoir que plus c'est alambiqué, plus ils aiment, alors faut m'arrêter si j'en fais trop! =)
SILENCE INDIGO
Créateurs des Chroniques d'Erdor 2e édition
http://www.silenceindigo.org
baron samedi
 
Message(s) : 369
Inscription : 29 Juin 2006, 17:53

Message par cyagen » 04 Déc 2007, 20:35

Oui mais même là j'en perd mon Latin parcequ'on saute dans le temps sans trop de liens.

Sur une note personnelle
J'ai mon cours d'Allemand demain et je pars pour Budapest jeudi pour deux jours.

Donc je risque de pas pouvoir intervenir avant dimanche, au mieux.

Désolé mais une entrevue pour une job dans la capitale Hongroise, toutes dépenses payées ca se refuse pas!

=D =D
cyagen
 
Message(s) : 35
Inscription : 13 Sep 2007, 17:48

Message par Smatou » 05 Déc 2007, 03:46

Début du privilège narratif d'Aabrouatl

Cette scène se déroule il y a de cela quatre semaines. Sérakus est en alerte. Des nacelles naskaldins sont en approche. C'est le branle-bas de combat dans les barraquements des miliciens de la ville. Les lourds engins de siège sont armés, les artilleurs sont prêts. Cette attaque ne pourrait arriver à un pire moment. Les munitions sont encore rationnées car les dernières livraisons ne sont toujours pas arrivées. Le contre amiral regarde du haut de la tour d'observation est la situation évoluée. La rage et et la colère bouillent en lui. Derrière le Marakouk, une ombre furtive quitte les lieux et courent vers le siège des scribes d'Adingall rendre des comptes à son maître et repart aussitôt, un message à la main...

La quatrième flottille est toujours postée dans ses bureaux, mais les cris des habitants les amènent à sortir et à contempler la suite des événements près des remparts de la partie haute de la ville.

Les nacelles ennemis approchent rapidement, souffler par des vents du nord qui déferlent sur la côte. Le contre-amiral surveille cette avancée inquiétante. Encore une fois il devra défendre cette ville qu'il chérit tant, mais avec quelles ressources? Comment gagner du temps avant les renforts et ces munitions promises il y a de cela déjà trop longtemps. Et dire qu'il doit attendre que la ville soit d'abord attaquée avant de répliquer. Il en a cure de ces décisions prises à Ardafath, cette capitale si éloignée de sa réalité. Combien de morts seront causées par une intervention trop lente des miliciens? COmbien de bâtiments seront détruits? N'go prend une grave décision : ses troupes doivent prendrte par surprise les barbares. Dès qu'il sseront à portée des artilleurs, ils ouvriront le feu. Les barbares ne s'attendront jamais à une telle tactique, étant habitués à pouvoir s'organiser et attaquer les premiers.

Les messagers partent informer les artilleurs dans les tours des remparts et au phare. Dès que le feu sera allumé au sommet du temple de Kyriell, les flèches, traits et autres missiles devront pleuvoir sur les nacelles. Les soldats attendent, impatients d'attaquer, de pouvoir, enfin, être les agresseurs. Les nacelles commencent leurs manoeuvres d'approche, prennent tranquillement position et aperçoivent alors au centre de la ville le haut d'un bâtiment de pierre s'allumer de milles feux. Et pour plusieurs, la mort accompagne ces rayons lumineux. Le flot des flèches et des traits ne s'arrêtent que lorsque les carquois sont vides.

Les nacelles restante prennent de l'altitude et répliquent. Hors de portée des artilleurs, elles répandent un torrent de flamme sur la ville. Certaines descendent, mais les défenses de la ville tiennent bons. Les artisans confectionnent et réparent des flèches, mais à un rythme qui suffit à peine. L'attaque finit au coucher du soleil. Les artilleurs soulagés prêtent mains fortes à la population pour éteindre la centaine de bâtiments en feu.

La colère du contre-amiral cède la place tranquillement à du désespoir et de la résignation. Quand le roi se rendra-t-il compte de la situation à Sérakus? Quand fournira-t-il les ressources dont il a temps besoin?
Dernière édition par Smatou le 11 Déc 2007, 20:00, édité 2 fois.
Smatou
Smatou
 
Message(s) : 42
Inscription : 20 Août 2007, 21:03
Localisation : Québec

Message par baron samedi » 05 Déc 2007, 06:08

Tu peux aller beaucoup plus loin avec un Privilège narratif, tu sais, et de révéler carrément des informations majeures sur des PNJ (voire des PJ s'ils consentent).

Ce type de narration précédente, "flashback" mais sans impacts directs sur l'histoire, est ouvert à tous! :)

Sois à l'aise de poster ta version finale dans l'autre thread quand tu voudras.
SILENCE INDIGO
Créateurs des Chroniques d'Erdor 2e édition
http://www.silenceindigo.org
baron samedi
 
Message(s) : 369
Inscription : 29 Juin 2006, 17:53

Message par Smatou » 11 Déc 2007, 20:01

Un petit message pour vous dire que j'ai fini, pour l'instant du moins, ma narration de l'attaque des Naskaldins contre Sérakus.
Smatou
Smatou
 
Message(s) : 42
Inscription : 20 Août 2007, 21:03
Localisation : Québec

Clôture du scénario de démo

Message par baron samedi » 12 Déc 2007, 07:02

[color=indigo]Très belle narration, Smatou!!! Bravo!

Moins d'une semaine avant Noël, je crois que nous pouvons conclure l'exercice. Exigeant en temps, l'exercice a quand même été très constructif et révélateur pour la création de personnages.

Merci à Cyagen, Lord Loup, Schultz et Smatou pour votre participation! J'espère que ça aura été pour vous une occasion de découvrir un peu plus l'articulation de la 2e édition des Chroniques d'Erdor par la lentille de ses concepteurs!

Joyeuses fêtes à tous!
SILENCE INDIGO
Créateurs des Chroniques d'Erdor 2e édition
http://www.silenceindigo.org
baron samedi
 
Message(s) : 369
Inscription : 29 Juin 2006, 17:53

Précédent

Retour vers Silence Indigo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron