Projet de Souscription Shiryu

Pour parler de tout ce qui touche à la publication, que ce soit un simple document à présenter sur un site web, un pdf à vendre sur un site pro ou carrément de l'impression sur du vrai papier d'arbre.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

Projet de Souscription Shiryu

Message par shiryu » 30 Avr 2013, 16:19

Je vais donc ici présenter un peu mon projet de souscription Ulule. La discussion est partie de mais pour que ça soit plus simple, je reprend les éléments principaux ici, ainsi que les questions soulevées. Je me permet de remettre un peu d'ordre pour gagner en clarté (j'espère).

Ce fil a pour vocation à servir :
- à moi comme journal de bord pour noter mes choix, leurs raisons et éviter de me reposer les mêmes questions plus tard en me disant "pourquoi on n'a pas fait ça déjà ?" ou au contraire garder les différentes pistes envisagées pour les réexaminer si les choses évoluent.
- à moi pour poser des questions. Comme l'a confirmé Christoph, c'est une voie un peu nouvelle pour Silentdrift, donc pour l'instant, il n'y a pas beaucoup de retours d'expérience mais cela permettra de réfléchir à plusieurs et éventuellement attirer des personnes avec de l'expérience sur le sujet pour nous éclairer. Vous pouvez participer en donnant des conseils ou en posant des questions aussi, soit pour comprendre ma démarche, soit pour m'aider à approfondir ma démarche (un peu comme dans les CR ou dans les projets, où on pose parfois une question non pas pour avoir la réponse mais pour que l'auteur du topic se la pose).
- à vous car c'est une voie que plusieurs envisagent ou envisageront, donc vous pourrez profiter des questions qu'on se pose quand on n'y connait rien comme moi, des trucs qui marchent (j'espère qu'il y en aura) et des pièges à éviter (il y en aura forcément alors autant les partager aussi).

Cette transformation des souscriptions censés permettre la création de projets, en un système de rémunération des auteurs, n'est ce pas un peu un parasitage ?
Je viens d'effacer ma réponse car je viens de comprendre la question en fouillant un peu sur Ulule. En fait, oui, il y a 2 manières de voir :
- soit on souscrit à un projet qui ne nous offre rien, à part notre nom associé au projet sur une page Facebook. C'est une forme de don, voir de sponsoring. La différence avec le don, c'est que si le quota n'est pas atteint, le projet ne voit pas le jour et le don n'est pas débité. C'est donc une promesse de don.
- soit on souscrit à un projet qui nous vend un produit. Dans ce cas, c'est une précommande en espérant que le produit voit le jour, voire même en participant à la finition du produit.
Je n'ai aucune connaissance historique pour dire lequel était là le premier et si il y a eu un déviance involontaire de la souscription d'un mode vers un autre. En tout cas, c'est là, comme ça, à notre disposition. J'ai envie d'essayer et si j'ai le sentiment de parasiter un système à un moment donné, je le partagerais ici.
Mon point de vue actuel, il est assez simple (simpliste ?) : Ulule offre de la communication "gratuite" grâce à un public très large, une page de diffusion et le regroupement des plusieurs projets sur un même site donc à faciliter les recherches. En échange, Ulule prélève un pourcentage sur les dons (prenons l'exemple de la création de projet qui te semble cher). D'un point de vue éthique, je trouve cela dégueulasse de prendre de l'argent au financement d'un projet humanitaire par exemple. Ulule offre donc bien un service marketing payant, sauf qu'il perçoit l'argent sur la réussite du projet et pas au départ. Je ne vois donc pas de déviance pour le financement d'un livre, d'un film ou d'un jeu (ça ou un emprunt à la banque, je ne vois pas trop de différence éthique en fait).

Quelles sont les raisons qui pousseraient un auteur indépendant à envisager une tel procédé préférentiellement à l'impression à la demande, la diffusion en pdf ou le recours à la filière imprimeur / distributeur / boutiques ? Ulule ou Lulu ?
Passer par un site tel que ulule ET un site tel que lulu pour le même projet serait perdre un pourcentage assez conséquent des sommes donnés par les acheteurs ? ulule et Lulu ?
Pour moi, la souscription n'est pas incompatible avec l'impression à la demande. Je souhaite vendre mon jeu par Lulu car cette méthode représente le risque financier minimal pour moi. Mais il est tout à fait logique que mon illustrateur aussi préfère la voie la moins risquée. Donc la souscription me permettra de financer les illustrations avant de finaliser le livre pour le mettre sur Lulu. Ce double prélèvement est le prix du risque minimal. (c'est toujours le même problème que la banque : si tu ne peux pas avancer l'argent, tu payes la banque à travers des intérêts pour le service d'avancement d'argent qu'elle t'offre).
Pour Lulu : en plus de l'impression, elle effectue la distribution. Je n'ai pas envie de stocker 100 bouquins chez moi ni d'aller à la poste pour gérer ces 100 envois.
Autre raison : l'objectif à atteindre sur Ulule sera moindre car il va servir juste à financer l'illustrateur (qui touchera la totalité des gains sur l'objectif à atteindre). Quant à moi, je toucherai la totalité des gains des ventes supplémentaires. Si je ne passe pas par Lulu, il faut que l'argent des souscriptions servent à financer l'illustrateur + les impressions, donc un objectif plus haut.
Pour Ulule : Ulule offre dans ses services une com. Les souscripteurs ont tout intérêt à faire la pub du produit s'ils veulent que ça se concrétise (voir même vite) alors que l'acheteur sur Lulu, une fois qu'il a le bouquin, il va en parler autour de lui mais il s'en fout d'avoir le seul exemplaire ou pas.
Autre raison : Ulule offre une étude de marché. Si ton projet ne fédère que 10 souscriptions sur Ulule, je ne vois pas comment tu vas en vendre plus après. Soit ton projet ne suscite pas d'attente, soit ta com est nulle. Cela permet soit de revoir ta com et relancer une souscription plus tard, soit de mettre ton projet sur Lulu sans frais, avoir le plaisir de faire son bouquin et d'éviter de perdre du temps en convention pour en vendre 1 ou 2 (si tu n'as pas changé ta com) et ne pas rentrer dans ses frais.

Comment les auteurs indépendants peuvent-ils tirer leur épingle d'un jeu où finalement ce sont les éditeurs qui dominent ? Le problème de la com sur Ulule.
- le réseau : D'abord, je sort une adaptation d'un jeu qui a fait parlé de lui (je ne dis pas connu car beaucoup ne connaissent que son nom cité sur quelques forums), d'un auteur qui a aussi une certaine notoriété. Ensuite, Wenlock (mon illustrateur) dispose d'un réseau assez large, le mien est très restreint mais a l'avantage d'être un peu différent du sien.
- l'assurance (en réponse aux projets qui ont atteint leur quota mais qui ne sortent toujours pas, voire qui ne sortiront jamais mais qui ont quand même encaissé l'argent) : là où je vais mettre la force de la communication, c'est que le jeu sortira sur Lulu quoiqu'il advienne. Quand les souscriptions commenceront, le jeu sera achevé (le texte en tout cas), les souscripteurs auront donc l'assurance de voir leur jeu sortir et arriver dans la boîte aux lettres. Autre argument cherchant à donner du crédit au jeu, la possibilité d'une gamme de jeux. Certes les autres livres, eux, ne sont qu'au stade projet, mais la réussite du premier jeu permettra d'envisager la poursuite de la gamme.
- donner à manger : Au départ, je vais diffuser des documents gratuitement permettant de montrer la mécanique du jeu et ses intentions (qui vont ensemble, cela va de soi) et quelques illustrations de Wenlock (car après tout, c'est un peu son talent qu'on va mettre aux enchères). Au fur et à mesure que les souscriptions grimperont, on pourra mettre de nouvelles illustrations, voir une page du livre pour montrer que ça commence à avoir de la gueule avec une image, puis si un certain palier est atteint, diffuser la même page mais en couleur et ainsi de suite. Bref, montrer que les souscripteurs ne financent pas un projet à venir mais financent la construction et l'amélioration d'un jeu existant en temps réel.

Les paliers : En fait tu prévois des paliers qui sont des niveaux de qualité d'un même livre ?
Dans un premier temps, j'ai fait la réponse suivante "Les souscriptions ne serviront qu'à illustrer le livre le plus possible, voir d'augmenter la qualité papier, pourquoi pas être en couleur...". Mais depuis, j'ai plongé le nez dans le modèle économique et je suis arrivé au problème suivant :
Imaginons 2 paliers pour des qualités différentes (je prend 2, ça suffit à illustrer mon problème et je n'ai pas mis le pdf car je n'ai pas encore assez planché dessus pour bien cerner les implications) :
- 25 € : livre bas de gamme (N&B, peu illustré, couverture souple, papier pas cher...)
- 40 € : livre tip top (couleur, plein d'illustrations, papier glacé...)
Le problème ne vient pas du financement mais du seuil à atteindre. Si tu dis 1000 € pour le bas de gamme et 5000 € pour le tip top, cela ne tiens pas compte des souscriptions. Ainsi, si tu as 200 personnes qui mise 25 €, tu atteins ton seuil de 5000 € mais en aucun cas tu ne pourras lancer le produit tip top car tu vas devoir distribuer 200 livres sans nouvelles rentrées d'argent.
je ne sais pas dans quelle mesure on peut mettre dans les contreparties : 25 € soit le livre bas de gamme, soit un bon d'achat du montant de votre souscription pour l'achat du livre tip top.
Mais le problème inverse existe aussi. Celui qui verse 40 € pour avoir le livre tip top, il va être dégouté de recevoir le bas de gamme si le projet n'atteint que le palier de 1000 € (et encore plus si le palier de 5000 € est atteint mais qu'on est dans le cas précédent).
Donc aujourd'hui, ma vision est toute autre. On ne peut pas créer une valeur de soutien qui nous rende déficitaire à un certain palier (ou alors, on ne tiendra pas sa promesse et bonjour la mauvaise pub !). C'est limite à se dire qu'il faut créer une souscription pour le livre bas de gamme et une souscription pour le livre tip top, quitte à faire avorter la première souscription si elle marche moyen alors que la première marche du tonnerre (et pourquoi ne pas proposer les 2 versions du jeu sur Lulu après tout ?).
Ma démarche, à ce jour, serait de proposer une version papier bien définie et un bas de gamme en version pdf (qui peut avoir le même contenu mais le support sera forcément moins cher). Je respecte donc l'esthétique globale du produit.

Les paliers : Les autres livres de la gamme sont-ils présentés comme des promesses ou font-ils parties des paliers ?
j'avais envisager plusieurs pistes en goodies pour les autres volets de la gamme :
- un bon pour un autre volet
- un coffret pour ranger 3 (ou 4 ou 5) livres de la gamme
- le droit de voter pour le prochain livret de la gamme à sortir
Mais pour mettre les livrets dans les paliers, il faut que je sois sûr qu'ils soient jouables. Or, je n'ai pas fini leurs adaptations (si j'en parle, c'est qu'elles me semblent faisables quand même) donc rien n'est sûr. peut être pour le projet livret, j'aurais bosser sur plusieurs autres adaptations en même temps je pense et j'aurais une vision plus nette sur ce point.

Les paliers : Est-ce que tu envisages de proposer des goodies ?
D'après Wenlock, c'est important donc il faut.
- Il y a bien sûr la liste nominative des soutiens d'un certain palier, avec un titre élogieux pour les plus hauts souscripteurs.
- On peut mettre une page de pub en fin de livre, même si j'aimerais garder le contrôle sur ce contenu (ça peut être fait en dehors de la souscription en accord direct avec la personne et surtout, le projet de la pub). Je pense notamment à Fabien qui disait que c'était important pour lui de mettre une pub pour les jeux qu'il soutient à la fin de son livre, je partage ce sentiment mais je voulais noter cette option pour la partager avec vous.
- Ajouter la version du livre en pdf (certains aiment avoir les 2 versions).
- des villages prêt à l'emploi en pdf (je dis "prêt à l'emploi" et pas "tout fait" car il y aura aussi les étapes à suivre pour personnaliser le village et l'adapter à son groupe de PJ).
- des PDF modifiables de la feuille de perso ou du village pour en créer soi-même.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par Lionel (Nonène) » 30 Avr 2013, 22:17

Très intéressante réflexion...

Il y a qu'une chose qui me semble bizarre et j'aimerais te donner un éclairage nouveau.

Je comprends bien tes raisons de vouloir passer par lulu pour l'impression mais je ne comprends pas pourquoi tu voudrais utiliser lulu pour imprimer les exemplaires des souscripteurs.
Je m'explique. Si tu as 50 souscriptions, tu peux très bien faire imprimer ces 50 bouquins à un imprimeur local : 1) ça te coutera normalement moins cher à l'impression 2) ça te permettra de faire les envois toi-même et assurer un lien avec les souscripteurs : petite carte de remerciement, dédicaces, ajouter un éventuel goodie. Tu n'as pas de stock car tu fais une commande sur mesure et dès que tu reçois, tu envoies.
C'est ça l'intérêt de la souscription, c'est éviter de prendre des risques (financier et stock), tout en pouvant bénéficier des rabais de quantité.

C'est ainsi que tu peux espérer pouvoir améliorer la qualité de ton livre, sinon évidemment avec lulu, comme tu l'as si bien fait remarqué, ce n'est pas génial.

Ensuite, après la souscription, rien ne t'empêche de vendre le livre sur lulu.

[Edit] J'ajouterais que le problème du stockage et de la distribution n'est pas un problème en soi. Tu peux facilement proposer à une boutique en ligne de s'en charger. Ainsi, si tu peux profiter d'un rabais de quantité et en plus, tu peux en imprimer 50 de plus que tu mets en dépôt vente à une boutique de JdR en ligne. Une boutique est extrêmement contente d'avoir cette sorte d'exclusivité surtout si l'auteur met son site de vente en lien. En impression, les rabais de quantités font baisser les prix de manière drastique, assez rapidement, on ne paye plus que le coût du papier et encre.
Pour ma part, j'ai une boutique en Suisse avec qui je collaborerai pour vendre en ligne mes jeux indépendants. Nous n'avons pas déterminé précisément la part du distributeur mais ce serait plutôt autour de 25% du prix de vente. C'est moins que lulu qui reçoit 50% si l'on prend l'exemple de Monostatos (lulu imprime également, c'est ce qui explique cela). Mais avec ta souscription, l'impression est moins chère et en plus tu peux mettre en oeuvre ou non une telle opération selon le succès de la souscription (peut-être que la souscription te permettra : de payer ton illustrateur + imprimer les exemplaires souscripteur + ces fameux 50 exemplaires en rab que tu peux confier à un vendeur)
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par shiryu » 30 Avr 2013, 23:56

Toute remarque est la bienvenue à ce stade.

j'avoue que je n'avais pas pensé à une boutique en ligne pour le stockage. Ce qui s'explique très bien car c'est l'inconnu total pour moi. En fait, c'est même plutôt à connotation négative : j'ai un pote qui a perdu son emploi en magasin à cause des boutiques en ligne (ce qui est très hypocrite de ma part si je passe par Lulu, je vous l'accorde).

pour l'impression chez l'imprimeur du coin, j'avoue ne pas avoir fait la démarche pour me renseigner sur les prix encore, donc je n'ai pas vraiment de comparaison sérieuse en tête.

Pour les envois moi-même, c'est plutôt une contrainte mais je n'avais pas pensé (pourquoi j'ai l'impression de mettre ça à chaque phrase ?) aux goodies. Encore faut-il que j'ai quelque chose de physique à mettre.

Pour la vente après sur Lulu, j'avais déjà envisagé un truc du genre (youhou, un bon point pour moi), mais dans l'autre sens : vendre le 1er volet sur Lulu sans souscription, histoire de me faire un peu connaître. puis passer par Ulule pour la suite, quitte à proposer une réédition meilleure qualité du 1er volet en goodies.

Petite précision, je ne trouve pas la qualité de Lulu si médiocre. En fait, c'est très subjectif mais je tiens à partager ce sentiment, je découvre que le prix des livres que j'ai acheté jusque là dépendait beaucoup de cette finition et j'ai l'impression de m'être fait arnaqué. Pour Prosopopée et Monostatos, je trouve que le livre rempli son rôle (je ne sais pas non plus les choix de finition qu'ils ont fait), que les couvertures souples sont plus sympa que les rigides, que le papier glacé, ça ne sert à rien, etc... Alors si c'est pour payer un bouquin 10 euros de plus rien que pour la forme, je ne vois pas l'intérêt, et surtout si c'est pour le lire une fois et jouer sans le livre après (ce qui est un peu le but, ou alors une petite consultation de temps en temps) ou pour voir les pages se décoller comme dans toute la gamme de L5A ou de Qin.
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par Lionel (Nonène) » 01 Mai 2013, 08:09

Je n'ai pas dit que la qualité d'impression de lulu est mauvaise. J'ai juste dit que si tu fais une souscription, tu auras une commande groupée et que tu peux donc bénéficier de rabais de quantité auprès d'imprimeurs traditionnels.

Si tu t'occupes toi-même des envois UNIQUEMENT pour les ventes de la souscription, c'est un seul envoie groupé, c'est ponctuel. Ce n'est pas la mer à boire : je pense que c'est même une goute d'eau au niveau temps par rapport au temps que le développement de ton jeu prend, mais également par rapport à la gestion de ton ulule. Je dirais même que passer 50 commandes sur lulu pour tes souscripteurs, ça prend aussi du temps, c'est une contrainte également.
Les goodies sont anecdotiques à mon avis. Les éventuelles dédicaces ou simplement un mot de remerciement le sont moins.

Je pense qu'il n'est pas bon de vendre avant la souscription pour deux raisons : 1) les premiers clients sont essentiels et feront défaut au crowdfunding, généralement, les gens n'achète pas deux fois (ou alors ils ont l'impression de se faire arnaquer) 2) tu crées la confusion, les souscripteurs pourraient se demander "pourquoi la souscription car le jeu est déjà sorti. Ils n'ont pas besoin de nous".

Ensuite, les boutiques de JdR en ligne sont, la plupart du temps, également des boutiques traditionnelles (c'est la cas de ma boutique partenaire en Suisse). Ensuite, un tel modèle économique est inconnu pour l'instant dans le JdR (qui passent par des distributeurs traditionnels tel que Millenium ou qui fait de la vente directe ou par lulu).
Pour moi, les boutiques (en ligne ou en dur) ne sont pas des profiteurs à mes yeux mais des partenaires. Si une boutique veut bien me vendre, gérer mon stock, je pense qu'ils ont droit à une part. Ensuite, contrairement à lulu, une boutique partenaire va faire la promotion de mon jeu ! Et elle va faire la promotion du JdR : ludikbazar soutient un très grand nombre de conventions, Trollune organise Octogônes, Idée Jeux soutient la convention Ludesco. Lulu ne lève pas le petit doigt pour les livres qu'elle publie, ni pour le jdr.
Je pense qu'il ne faut pas botter la question de la distribution en touche en pensant "lulu s'en occupe" car ce n'est pas suffisant. Le distribution, c'est le nerf de la guerre. Je pense que l'avantage des indépendants, c'est justement qu'il n'est pas lié à un réseau et qu'il peut développer son propre réseau de distribution, de traiter directement avec les boutiques : comme Fabien qui confie des livres à Trollune. C'est un début et je me réjouis d'avoir un retour sur un tel partenariat.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par shiryu » 01 Mai 2013, 10:41

Lionel (Nonène) a écrit :Je pense qu'il n'est pas bon de vendre avant la souscription pour deux raisons : 1) les premiers clients sont essentiels et feront défaut au crowdfunding, généralement, les gens n'achète pas deux fois (ou alors ils ont l'impression de se faire arnaquer) 2) tu crées la confusion, les souscripteurs pourraient se demander "pourquoi la souscription car le jeu est déjà sorti. Ils n'ont pas besoin de nous".

je me suis mal exprimé : je comptais sortir le 1er volet sur Lulu sans souscription car d'après ce que j'ai lu, il faut bénéficier d'une certaine notoriété pour avoir des chances de voir son projet aboutir. J'aurais sorti les autres volets par Ulule et éventuellement, j'aurais fait une réédition du 1er volet de même qualité que les autres volets que j'aurais mis en goodies.

Pour le reste, c'est pas faux (et j'ai bien compris tous les mots). Je me permet de recentrer sur la souscription uniquement (et pas parler de l'ensemble du projet de publication qui a déjà son fil) en synthétisant tes idées et ce que j'en retiens (n'hésite pas à confirmer si j'ai bien saisi ou pas) :
- une souscription réussie permettra de faire une impression en masse chez un imprimeur local et donc de réduire les frais. Par honnêteté avec les souscripteurs, les exemplaires vendus après souscription devront être au mieux de qualité équivalente. De plus, le stock devrait être très temporaire car tous les livres vendus par souscription ont déjà leur acquéreur et cela ne représentera qu'un gros travail sur un temps très réduit, pas beaucoup pire que de faire les commandes à Lulu pour chaque souscripteur.
- Lulu ne permettra pas d'envoyer autre chose que le livre, donc ne permet pas l'envoi de goodies physiques ou de mots personnels.
- fixer un objectif plus élevé est un risque mais permettrait aussi d'imprimer un stock d'exemplaires supplémentaires
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par Lionel (Nonène) » 01 Mai 2013, 18:54

Ok, je comprends mieux. Effectivement, la notoriété c'est une bonne chose.

Sinon, effectivement, tu as bien synthétisé. C'est exactement ça.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par Frédéric » 24 Juin 2013, 14:57

Salut Shiryu,
je trouve ton sujet très éclairant et les réflexions sur le crowdfunding très intéressantes.

Comme tu posais la question sur les choix de finition pour Prosopopée :
  • Format A5
  • Qualité de papier : standard
  • Couverture souple
  • Reliure : Dos carré collé
  • Impression noir et blanc

Sinon, une suggestion de goodies : proposer des impressions d'illustrations que Wenlock aura faites pour le jeu (voire des originaux pour ceux qui payent le prix fort) ?

Autre point : un ami est passé par Ulule pour financer un projet de vidéo et au final, tous ceux qui ont participé au financement étaient des amis et des proches. J'ai le sentiment que c'est une des difficultés du crowdfunding : dépasser le cercle des amis pour obtenir le financement escompté quand on n'est pas un éditeur ou une star du monde du JDR. Est-ce que vos réseaux suffiront pour dépasser ce cercle ? Si non, comment pensez-vous l'élargir ?
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par Steve J » 24 Juin 2013, 15:29

shiryu a écrit :je me suis mal exprimé : je comptais sortir le 1er volet sur Lulu sans souscription car d'après ce que j'ai lu, il faut bénéficier d'une certaine notoriété pour avoir des chances de voir son projet aboutir. J'aurais sorti les autres volets par Ulule et éventuellement, j'aurais fait une réédition du 1er volet de même qualité que les autres volets que j'aurais mis en goodies.

Il y aurait sans doute lieu de mener une analyse un peu globale des déterminants qui font qu'un jeu ulule est financé ou non. Pour ma part j'avoue être souvent surpris d'apprendre le financement de projets qui ne m'avaient pas du tout attiré l’œil (alors que je pense être quand même très au fait d'une certaine actualité du JDR).

Je pense à DragonDead et à Friday Night's Zombi qui ne sont pas portés par des "célébrités", on pourrait même ajouter des traductions comme les 1001 nuits de Meg Baker (la somme demandée était certes faible) ou Les Légendes de la Garde (certes il s'agit d'une licence mais qui la connaissait avant Mouse Guard RPG ?).

Ton jeu part avec quelques atouts de ce point là :
-si j'ai bien compris il bénéficiera avant souscription de dessins de qualité (intuitivement j'ai envie de dire que cela joue beaucoup et explique le succès d'un DragonDead par exemple)
-sa thématique est attirante et parlera immédiatement à une partie du public (ce n'est pas comme si tu envisageais de faire du Story-Now chez les mormons !)
-le jeu disposera d'un kit de démo de qualité
Steve J
 
Message(s) : 36
Inscription : 27 Déc 2012, 17:18

Re: Projet de Souscription Shiryu

Message par shiryu » 24 Juin 2013, 20:40

Ouahou, 2 posts d'un coup !
Merci Fred pour ces précisions sur le livre.
Pour les goodies, pour l'instant, je liste ce qui me semble faisable et utile mais c'est encore au stade réflexion. Wenlock fait de même de son côté et on mettra tout ça en commun en temps utile.
Pour élargir le cercle, il faudra passer par des forums très fréquentés et arriver à convaincre des membres influents. J'espère aussi que le one-shot de démo arrivera à en convaincre une paire. Nous ne lancerons la souscription que lorsqu'il y aura une réaction (nous avons comparé à Lady Blackbird qui est l'inspiration du jeu de démo et on a commencé à vraiment en parler que 1 an plus tard, je ne détaille pas plus ici l'historique de LB). j'ai conscience que ça pourra être long comme très rapide.

pour la réussite d'une souscription, un petit lien mais le secret, ce n'est pas le jeu mais la comm. il faut aussi que le jeu réponde à la demande d'un public à un instant t. Pour info, mouse guard existait en bédé avant le JdR et comptait ses fans (dont je fais parti).

@steve : merci et j'espère être à la hauteur de ces compliments !
shiryu
 
Message(s) : 296
Inscription : 18 Juin 2012, 18:00


Retour vers Publication

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

cron