Rapports de partie

Toutes vos questions et discussions sur les règles et l'utilisation du forum sont les bienvenues ici.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

Rapports de partie

Message par Meta » 19 Juil 2009, 11:28

En lisant un rapport de Fred, une question m'assaille. De quelle manière est-il le plus judicieux de faire un rapport de partie ? Est-ce selon ce qu'on veut montrer ? La teneur du problème ?

Je vois trois manières de le faire :

- On rapporte les événements qui se sont déroulés.
- On rapporte les actes des joueurs.
- On rapporte les événements qui se sont déroulés en rapport avec les actes des joueurs.

J'ai remarqué que certains rapports de partie sont plutôt concentrés sur le premier cas. Or, personnellement, je me retrouve davantage dans ce qui est rapporté grâce au second, et a fortiori, le troisième qui me paraît l'idéal.
Meta
 
Message(s) : 315
Inscription : 20 Nov 2008, 21:47
Localisation : Toulouse

Message par Christoph » 19 Juil 2009, 17:38

Salut Axel

Très bonne question! Voici mon point de vue actuel sur la chose.

Le rapport de partie sert à créer un contexte sur lequel on construit ses réflexions. Ce n'est pas une preuve (comment un simple texte pourrait-il en être une?) mais un outil de communication. Etant donné ton expérience, quelles observations retires-tu?
Si l'on écrit les observations à froid de manière abstraite, que fait le lecteur? Il les place dans son propre contexte. Forcément, cela ne collera pas exactement pour au moins un certain nombre de gens et une proportion d'entre eux vont mettre le feu au fil tandis que les autres ne verront pas l'intérêt de se lancer dans une discussion sans points concrets à discuter.

C'est aussi une discipline personnelle: est-ce que ce qu'on est sur le point d'extraire comme observation est vraiment la chose la plus judicieuse à dire? N'oublie-t-on pas un fait fondamental? Au moins, en se référant constamment à l'expérience, on aide le lecteur à suivre son cheminement et on lui donne peut-être les outils pour compléter ou rectifier les points que l'on avance. On s'ouvre à la discussion.

Le rapport de partie peut donc être vu comme une ouverture à la discussion, peut-être abstraite, autour de points concrets.

Pour répondre à ta question, je dirais que les points à rapporter sont intimement liés au sujet que tu veux discuter.
Dans l'absolu, j'encourage toujours à parler des actes des joueurs via le système avec les effets que cela a sur les événements imaginés et partagés. En pratique, on peut clairement mettre l'accent sur un des points plutôt qu'un autre, quitte à compléter les points moins développés au fil des questions.


A mon tour de te poser une question! Est-ce que quelque chose sur ce forum te donnait l'impression que c'était peut-être une mauvaise chose de rapporter les événements qui se sont déroulés en rapport avec les actes des joueurs? Autant je trouve ta question pertinente dans l'absolu, autant je trouve la manière de la formuler étrange. Je t'ai moi-même encouragé par le passé à parler d'avantage des événements qui découlent des actes des joueurs, tu devrais donc déjà savoir que ton idéal rejoint le mien.
C'est peut-être juste un oubli de ta part, dans quel cas, pas de problème, mais s'il y a des points plus profonds qui te mènent à poser cette question, abordons-les directement!
J'ai l'impression que tu poses cette question parce que quelque chose te retient, et ce ne serait pas étonnant vu ma modération. Pourtant, je n'ai jamais modéré quelqu'un pour avoir écrit un rapport de partie, bien au contraire, je demande régulièrement plus d'informations, parce que ça m'intéresse.
J'ai l'air d'en faire tout un fromage, mais si on en discutait face à face j'aurais pu déduire un tas de choses par le langage corporel et par des petites questions. C'est l'effet internet.

Il est de toute façon bon d'avoir une discussion à propos des rapports de partie régulièrement, ton fil est donc le bienvenu.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Meta » 22 Juil 2009, 12:45

En fait, je suis gêné par certains rapports de partie en terme de lisibilité. Un rapport qui se concentre sur le joueur ou un rapport qui se concentre sur le personnage ne me pose pas de problème de lecture. En revanche, aller de l'un à l'autre me pèse parfois, de sorte qu'une solution formelle consisterait tout simplement à mettre le contexte du personnage en gras et ce que fait le joueur en normal. C'est bête, mais cela m'aiderait bien à lire avec plus d'acuité ce qui est rapporté.

Ensuite, pour garantir l'équilibre entre les deux, il faut être capable de juger dans quelle mesure le "En jeu" s'articule avec le "Hors jeu" (quel terme utilise-t-on d'habitude ? je peine à trouver mes mots, là ^^). Autrement dit, je peux dire que Sylvie a décidé que son personnage va se jeter dans le fleuve, mais je ne rapporte pas, ce faisant, le fait que Sylvie l'a fait parce que l'un des joueurs a eu un rictus amusé peu avant. Ce que je veux dire, c'est : Faut-il chercher à construire un rapport de partie extrêmement précis, ou bien faut-il privilégier une tendance générale sur la situation et la préciser au fil des questions ?
Meta
 
Message(s) : 315
Inscription : 20 Nov 2008, 21:47
Localisation : Toulouse

Message par Christoph » 22 Juil 2009, 14:10

Salut

Ok, si c'est un souci de lisibilité qui te motive, je te propose la chose suivante: écris quelques rapports de partie comme tu aimerais les voir. Si c'est bien, tu verras plusieurs gens adopter ton style, si c'est mauvais, y a des gens qui vont râler ou poser 36'000 questions. On verra bien. Peut-être que dans quelques mois je serai mené à adapter l'étiquette!
Sens-toi libre d'écrire le rapport comme tu le sens, y a pas de modèle officiel (mais si tu ne parles pas du tout des gens, pas du tout de la "fiction", pas du tout des règles, je vais sûrement te poser des questions).

"En jeu" et "hors jeu" me semblent parfaitement compréhensibles pour des rôlistes confirmés. Je me pose la question, cependant, sur la pertinence d'opérer cette dichotomie. On le fait quand nous discutons de postures et de synesthésie, certes, mais c'est très difficile de clairement isoler l'un et l'autre. A voir au cas par cas. Si tu as envie de faire une analyse dans ce sens, alors départ!

Faut-il rapporter le rictus qui a motivé Sylvie à jeter son personnage dans le fleuve?
Si tu veux discuter du fait que les rictus provoquent des jeter de personnages dans les fleuves, oui, évidemment!
Si tu as envie de parler du fait que Sylvie avait un personnage très cool qui s'est noyé dans un fleuve et que cela a donné naissance à toute une mythologie dans votre monde de jeu, est-ce bien important de savoir ce détail? A toi de voir.
Si tu veux parler du rapport que Sylvie avait à son personnage trois séances avant ces faits, ce n'est pas forcément nécessaire.
Si tu ne veux pas parler du phénomène des rictus provocateurs de jeter de personnages dans des fleuves, alors n'en parles surtout pas.

Moi j'aurais envie de parler de Sylvie et de son manque d'engagement pour les événements imaginés si elle se permet d'envoyer son personnage par le fond juste sur un coup de tête comme ça. Je suis exigeant en terme de crédibilités, je veux en parler!

Le rapport de partie n'est pas un document scientifique pour l'étude sociologique, même s'il a clairement une valeur documentaire. C'est par nature subjectif, et c'est à assumer tel quel.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse


Retour vers Méta: à propos du forum

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron