Le val : Sirius et Valmort

Cette rubrique sert à parler de vos parties ! C'est la rubrique maîtresse, que ce soit pour chercher des principes fondamentaux du jeu de rôle, demander de l'aide sur un jeu, discuter de notre culture ou pour partager vos coups de cœur.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

Le val : Sirius et Valmort

Message par Romaric Briand » 11 Mai 2013, 12:52

Enfin ! Je me disais bien que cela ne pouvait pas durer. J'ai enfin eu cette semaine ma première partie de val narratif un peu décevante.

Aloïs joue "Sirius" une étoile dont l'objectif est de libérer les êtres humaines du joug des étoiles. Il règne sur un royaume enneigé. Seuls quelques châteaux épars affrontent le froid mordant de son versant. Des bergers courageux apportent le lainage nécessaire à la survie.

Pour ma part, j'incarne Valmort, l'étoile rouge qui surveille les tombes des marins. Valmort luit à la hune de bateaux décomposés, sur une terre désolée parcourue par de la brume marine. Sur ces plages grises, bercées par le ressac d'une mer d'huile, demeure un SPECTRE nommé Sarius. Cette nuit, Valmort va lui permettre d'obtenir la vengeance.

Premier et second tours :
Au cours du premier tour, Aloïs engendre Célis, fils de Paris. Célis est un ENFANT, un berger. Chaque jour, il emmène ses moutons sur les montagnes boisées de Sirius. Pour ma part, j'engendre Sarius, oncle de Célis, frère de Paris, ancien commandant d'un bateau échoué sur les terres de Valmort. Sarius est un SPECTRE dont l'objectif est de tuer Célis pour tarir le sang de sa propre famille. L'affrontement entre les deux personnages commence. L'ENFANT d'Aloïs est un roi de Cœur extrêmement endurant et mon SPECTRE est un roi de trèfle extrêmement endurant... bref, nous savons tous les deux que ces deux personnages vont rester jusqu'au bout de la partie et que celui qui tuera l'autre remportera son objectif.

Pendant les autres tours, jusqu'à la fin :
En dépit des nombreux personnages engendrés par Aloïs pour arrêter la marche de Sarius, pendant toute la partie, le SPECTRE n'a cessé de progresser sur les terres de Sirius provoquant pertes et fracas. Ni Erina (le SPECTRE de la fille de Sarius) ni le bon Christoph, oracle FOU du château de Sirius, ne parviendront à empêcher la brume de Valmort d'envahir les montagnes boisées. Sarius progresse implacablement. Au cours de la partie, il est progressivement rejoint par des traitres et des démons. Célis est assassiné. Les montagnes s'embrasent. Valmort triomphe par la majesté. Sa lueur sanglante occulte totalement Sirius. C'est un bain de sang.

Comme vous pouvez le constater la partie a été uni-directionnelle, un peu moins intéressante du point de vue de l'intensité que toutes les parties narratives que j'ai disputées jusqu'à présent. Il y a plusieurs explications à ce carnage. Que s'est-il passé ? Pourquoi cette partie a-t-elle été moins intéressante ?

L'histoire était bien ! Mais les méchants n'ont cessé de gagner. Du coup, il y a pas eu ce fameux temps fort que j'ai eu dans chaque partie contre Flavie et dans la partie contre Cédric. Je pense, après réflexion, que c'est parce qu'Aloïs ne joue pas pour gagner. En fait, dans tous les jeux de duels auxquels j'ai joué avec lui, Aloïs tente très souvent de créer une belle partie, même au détriment de sa propre victoire. Par exemple, durant ce val narratif, Aloïs m'a carrément donné un cœur ! Il s'est servi de la rivière pour me donner un cœur. Étant donné que je ne possédais qu'un SPECTRE, j'ai pu le récupérer. Il me l'a donné parce qu'il a vu que j'en manquais... du coup, je l'ai écrasé. Il a eu pitié de moi, mais moi je n'avais aucun intérêt à éprouver de la pitié. Je me suis servi de ce cœur pour créer le personnage (un FOU en l’occurrence) qui me manquait pour tuer Célis...

Sans ce cœur, je n'aurais engendré que des spectres. D'ailleurs, c'est parce que j'avais vu cette main de départ dépourvue de cœur, que j'ai décidé de créer Valmort. Je savais que ma stratégie allait tourner autour d'un SPECTRE fort. Mais à un moment, parce qu'Aloïs croyait qu'il gagnait de façon trop injuste, il m'a donné le bâton pour se faire battre... et il s'est fait battre. Il aurait dû gagner et s'il avait voulu la gagner, la partie aurait été beaucoup plus intense. Sur le coup, je ne lui ai rien dit car moi-même il m'arrivait, contre Flavie, de sacrifier l'une de mes qualités pour le bien de la narration, ou parce que cela semblait cohérent. Mais Aloïs, dans cette partie, a sous estimé l'impact de son sacrifice.

Que cela nous serve de leçon. Je pense que le val narratif suppose que les deux joueurs aient vraiment envie de gagner. Ainsi, s'il a vraiment envie de gagner, le joueur sacrifie la victoire pour la belle histoire a conscience du sacrifice. En revanche, si un joueur n'a pas la volonté de vaincre, le val narratif perd sa synesthésie. Les enjeux du joueur et les enjeux narratifs ne sont plus autant connectés et le val narratif s'effiloche.

Intéressant, non ? Le val narratif est un jeu qui suppose d'avoir envie de vaincre pour fournir les bonnes sensations. On ne tue pas des enfants sans une bonne envie de gagner. On ne créé rien de tragique sans une motivation inébranlable.

La partie n'était pas très intense, mais que de leçon pour le jeu en règle générale ! Merci Aloïs !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Re: Le val : Sirius et Valmort

Message par Aleksi » 11 Mai 2013, 14:12

Ce fut une partie intéressante néanmoins. J'ai pu découvrir le Val sous un autre angle, mais les auspices n'ont pas été les meilleurs, au cours de cette nuit agitée pour le Versant de Sirius, l'antropophile. Sa majesté montait rapidement alors que ses ouailles mourraient. Le don du coeur à Romaric à marqué un gros tournant dans le partie, puisqu'il lui a permis de créer des êtres autres que Sarius. Moi qui lui disait que le manque de coeur était très pénalisant la veille... :-p

Je tiens à préciser que la partie s'est achevée juste avant l'Aurore. Moi qui adore faire se lever le Soleil, j'étais déçu. ^^ Peut-être un Enfant du Soleil pourra-t-il gagner quand son père se lèvera, hehe.
Aleksi
 
Message(s) : 130
Inscription : 06 Fév 2011, 01:03


Retour vers Parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron