[Warhammer] Brisons la glace !

Cette rubrique sert à parler de vos parties ! C'est la rubrique maîtresse, que ce soit pour chercher des principes fondamentaux du jeu de rôle, demander de l'aide sur un jeu, discuter de notre culture ou pour partager vos coups de cœur.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[Warhammer] Brisons la glace !

Message par Malikemal » 03 Déc 2011, 21:01

Bonjour,

Me voilà pour mon troisième message qui ne saura rien d'autre qu'un rapport de partie, d'une ancienne partie en l'occurrence. Et tant qu'à faire je vais me présenter : Je m'appelle Ali-Kémal, j'ai 15 ans. Je vis près de Lyon mais ça on s'en moque un peu. J'ai commencé le Jeu de Rôle avec un club au collège animé par un prof d'histoire. Sur le moment (enfin pendant les 2 années, de 4e et de 3e) j'ai adoré ça bien que rétrospectivement je me rends compte que l'on était vraiment beaucoup ce qui a véritablement nuit à l'ambiance du JdR. On était 8 ou 9, sans compter le MJ.
Bref on est pas là pour ça, voici le rapport de partie de ma première partie de Warhammer, tel que je m'en souviens. Je jouais un gnome qui se laissait vite prendre dans le feu de l'action et qui était prêt à tout pour se battre. Néanmoins j'étais plus doué à la fronde qu'avec ma petite épée qu'on aurait vite pris pour un poignard.
Étant donné que je m'incrustais dans le groupe, on a du trouver une explication plausible à mon arrivée.

À partir d'ici je parle comme si j'étais mon perso

Je les ais rencontrés dans l'auberge d'un village de campagne. Je buvais tranquillement une bière quand j'ai vu entrer un groupe de 4 personnes qui contrastaient vraiment. Il y avait un elfe, grand, de longs cheveux blonds, un nain, qui devait être juste un peu plus grand que moi. Il portait une petite hachette de lancer dans le dos et une hache dans les mains. Et puis il y avait l'orc ... J'ai vraiment pris peur quand je l'ai vu, plus petit que l'elfe, mais beaucoup, beaucoup plus effrayant. Il maniait apparemment lui aussi la hache. La dernière personne a entrée fut un humain tout ce qu'il y a de plus normal si on ne compte pas la façon dont il se mouvait. C'était assez étrange ... Ils s'assirent à une table et commandèrent à manger. J'entendis l'elfe parler d'une sorcière et d'une mission à accomplir pour un médecin. J'avais moi-même entendu parler d'une sorcière vivant à quelques heures de marches. J'avais même osé aller voir ce qu'il en retournait. J'allai les voir, et même si ils parurent réticent, ils se délièrent vite quand je leur dit que j'avais vu cette maison et que je pourrai les y conduire sans trop de difficultés. Voire même les aidés à accomplir cette mission. L'elfe ferma les yeux à ce moment et paru entrer en transe. L'humain m'apprit qu'elle communiquait avec son maître, un mage. Une ou deux minutes plus tard, elle déclara que son maître acceptait que je les accompagne et ordonnait qu'une récompense me soit donné. Je devrait donc retourner voir ce médecin et mage, dans la capitale. Mais mes nouveaux compagnons décidèrent de partir sur le champ. Nous retrouvâmes donc les autres qui étaient 3, tous humains. Ils n'avaient rien trouver et accueillirent avec réserve le fait que je les accompagne. Je pense qu'ils comprirent le bien-fondé de ceci.
Nous nous mîmes en route sans attendre. Après avoir passé 3 longues heures ennuyantes à marcher tantôt sur du sable tantôt sur de la terre dure comme de la pierre. Nous arrivâmes en vu du bâtiment. Il était circulaire et bâti sur 3 étages tout au plus. Devant nous se dressait une porte d'entrée gardé par une sorte de gobelin somnolant, une épée bâtarde à la main. Dans un consentement tacite, je préparai ma fronde. Je rata malheureusement ma cible qui se réveilla. Le temps qu'ils comprennent, le nain lance sa hachette qui lui trancha le crâne, ne laissant échapper qu'un glapissement. d100 = 1 ... :Jaloux: Il me traita de tous les noms pendant que l'elfe s'approchait pour vérifier que rien ne gênait notre entrée.

C'est là que finit cette partie, de 1h je crois. Vous avez peut être remarqué le manque de logique, l'orc aurait très bien pu me tuer d'une pichenette (j’exagère à peine) et me soutirer tous les infos qu'il voulait. Mais non, ils m'ont accepté .... Ce ne fut pas ma partie préféré mais celle qui m'a le plus marqué. Pourquoi ? J'ai encore du mal à le cerner.
Le fait qu'il y a trop de monde, je m'en rends compte, nous ralentissait fortement en plus de dériver vite sur HRP. Nous étions tous jeunes, dans les 12/14 ans ce qui fait que nous avions du mal à jouer nos personnages à la perfection. Je pense que je me suis bien débrouillé tout de même surtout avec ce que j'avais ...

C'est le premier rapport de partie que j'écris, sur une partie des plus vieilles qui plus est. Si quelque chose ne vas pas, prévenez moi :)

Ali-Kémal
Malikemal
 
Message(s) : 14
Inscription : 02 Déc 2011, 23:09
Localisation : Bourgoin-Jallieu

Re: [Warhammer] Brisons la glace !

Message par Christoph » 05 Déc 2011, 12:04

Salut Ali-Kémal

Très bien ! Il n'y a pas de rapport-partie modèle, parce que chaque compte rendu dépend de ce que la personne veut décrire et des questions que les autres lui posent par la suite. Justement, je vais te bombarder de questions. C'est bon signe, ne t'en fais pas.

Comment ça s'est passé autour de la table ? Est-ce que une fois la description de la situation posée, le MJ a demandé qui faisait quoi ? Comment faisiez-vous pour annoncer vos actions et décider quels personnages allaient vraiment initier leurs actions (avec autant de joueurs, déjà rien que ça est difficile) ? Pour moi ce n'est pas évident pourquoi on t'a laissé tirer à la fronde en premier, plutôt que de tous attaquer en même temps (ça augmente les chances de réussite). On dirait ensuite que le nain a récupéré ton coup, est-ce que son joueur a demandé votre avis avant de lancer la hache ? Pourquoi lui plutôt qu'un autre parmi tous ces persos (personne n'avait un sort de Sommeil) ?

Est-ce que tu as joué d'autres parties dans cette campagne avec ces joueurs et MJ ? Dans les grandes lignes, à quoi ressemblaient vos quêtes et autres moments de jeu ?

Qu'est-ce que tu entends, par « rétrospectivement je me rends compte que l'on était vraiment beaucoup ce qui a véritablement nuit à l'ambiance du JdR » ? C'est quoi « l'ambiance du JdR » ? Tu parles de Warhammer en particulier ou de l'activité rôliste elle-même ? As-tu eu d'autres expériences après coup qui t'ont fait comprendre des choses ? Ou peut-être des lectures ? Si oui, quoi ?


Tu n'es pas obligé de répondre à chaque question individuellement (je précise parce que sur certains forums, les gens citeraient chaque question pour y répondre tour à tour, ce que j'essaie de décourager ici), une réponse globale qui répond à mes questions dans un ordre qui fait plus de sens pour toi me convient très bien aussi.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: [Warhammer] Brisons la glace !

Message par Malikemal » 05 Déc 2011, 15:50

Merci de ta réponse.

Après la description de la scène, le MJ nous demandait ce que nous voulions faire. Si il y avait beaucoup d'idées, on faisait de la gauche vers la droite sinon c'était celui qui veut faire quelque chose l'annonce tout simplement. Sauf pendant les combats, ou c'est celui qui a le plus d'initiative qui commençait à décrire son action. Mais c'était effectivement asez compliqué.
Par rapport au fait d'attaquer tous en même temps, il me semble que c'était pour que le gob' ne prévienne pas les autres. Avec la fronde, il n'aurait pas eu le temps de cligner des yeux alors que si on l'attaquait tous en même temps il aurait pu ameuter ces compatriotes. Surtout que le caractère du nain faisait qu'il lançait toujours un "cri" avant de comnbattre donc, bon ... L'effet de surprise pas super bien réussi. Après ça c'est au fait à l'instant, c'est à dire que le joueur à décrété qu'il lançait sa hachette, et vu que le MJ était très à cheval sur ça (le fait que quand on a dit quelque chose ON LE FAIT), eh ben on rien pu dire.D'un côté RP, je pense que le nain avait un peu raison vu qu'il m'avait pas vraiment "à la bonne", et me voyant rater ma cible, il en profité me montrer qu'il était meilleur que moi. On avait un elfe, mais je ne me souviens plus si il avait un sort de Sommeil.

Nous avons fini cette campagne avec les mêmes joueurs et le même MJ. Ce fut souvent la même chose, très long à la détente ou alors ne réfléchi absolument pas. Les combats étaient très très long, il y en a même un qui a duré plus d'une demi-heure je crois. Pour le RP c'était donc pas super, surtout que Warhammer permettait d'avoir un RP solide et intéresssant, ce dont on a pas pu profiter. C'est ce que je voulais dire quand j'ai dit « rétrospectivement je me rends compte que l'on était vraiment beaucoup ce qui a véritablement nuit à l'ambiance du JdR », sur le moment je jouais avec plaisir puisque c'était une des premières fois (la première fois même). Mais je me rends compte maintenant que les joueurs faisaient preuve de peu de maturité, on (et moi de même donc) se laissait aller au HRP. L'ambiance du JdR, pour moi, c'est le fait de respecter le RP du monde dans lequel on joue, de jouer son perso un maximum, etc ... Je parlais donc de l'activité rôliste, rapporté à Warhammer. Cette partie m'a fait comprendre qu'outre le MJ, les joueurs sont aussi, voire plus, important pour qu'on prenne vraiment du plaisir à jouer (parce que bon, attendre 5min pour pouvoir bouger c'est marche un moment mais après deux/trois séances ...).
J'ai appris beaucoup de choses avec ces séances, mais j'ai toujours du mal à délimiter ce qui m'a fait tilté, ce qui a permis que je comprenne. Si une quête me revient, une une séance en particulier j'éditerais en conséquence. En tout cas si vous avez des lectures à me conseillez, je n'attend que ça, n'hésitez pas !

EDIT : Ajout du PS

PS : J'aurai bien parlé d'un jeu indie, mais en tout et pour tout j'ai joué à Warhammer et Vampires.
Malikemal
 
Message(s) : 14
Inscription : 02 Déc 2011, 23:09
Localisation : Bourgoin-Jallieu

Re: [Warhammer] Brisons la glace !

Message par Christoph » 09 Déc 2011, 09:41

Salut Ali-Kémal

Ce serait bien de ne pas éditer tes messages afin d'y insérer du nouveau contenu (pour corriger l'orthographe ou le bbcode y a pas de souci), parce que ça ne nous averti pas comme quand il y a un nouveau message. J'ai vu que tu as édité plusieurs de tes premiers messages, c'est probablement parce que tu réponds tout de suite après avoir lu. Prends-toi le temps, personne ne t'en voudras si on doit attendre quelques jours (sur certains sujets il m'arrive de prendre un mois pour répondre).

Ah oui, le fameux « on l'a dit on le fait », à mon expérience une recette sûre pour finir par s'engueuler, c'était pareil chez vous ? Moi j'avais introduit ça parce qu'on déconnait beaucoup trop à faire des gags autour du jeu, plutôt que de jouer. Ceci dit, si vous réussissiez à garder les combats en-dessous d'une demi-heure, c'est qu'il y avait quelque part du bon, parce que j'ai des souvenirs de parties de D&D ou ça prenait bien plus de temps.
Est-ce que tu avais l'impression que tout le monde était au courant de ce qui se passait vraiment dans la situation imaginée ? Avec des actions impulsives ou au contraire des réflexions interminables, multipliées par le nombre de participants, ça doit être super flou.

Pour reprendre ton fil où tu nous parles de ton projet de club de jeu de rôle, où tu cherchais des conseils en matière de jeux à présenter, voici quelques questions. À quels autres jeux as-tu joué ? En particulier en tant que MJ ou au moins en qualité d'expert en règles. Peux-tu nous donner un exemple ou deux de ce que tu aimes en JdR (à la manière de ce que tu as fait pour cette partie de Warhammer) ? Pour quelle durée veux-tu jouer (deux heures, quatre heures, ..., vingt soirées, une éternité) ?

Qu'est-ce que tu entends par jeu « indie » ? Sur ce forum, la définition veut dire que l'auteur du jeu conserve ses droits et publie lui-même son jeu. Ça ne veut rien dire par rapport à quel type de jeu c'est, à jouer concrètement. On trouve toute la panoplie du plus classique des jeux de rôle au truc le plus expérimental (que certains ne considèrent même plus comme du jeu de rôle), du gratuit au payant, pdf ou livre. Ça n'a rien à voir avec le logiciel libre. Certains jeux sont sous licence Creative Commons, mais la plupart ne le sont pas (c'est-à-dire que l'auteur détient les droits, et pour faire quoi que ce soit de dérivé, il faut avoir son accord explicite).
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse


Retour vers Parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron