Ebauche jeu antique

Un germe d'idée de jeu de rôle ? Partagez-le et laissez-le pousser !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

Ebauche jeu antique

Message par Uiop » 10 Juin 2013, 03:33

Bonjour, j'ouvre ce topic mais je ne sais pas s'il correspond bien à l'esprit général du forum, je laisse donc à Christoph le soin de modérer comme il se doit mon sujet.

J'aimerai créer un jeu de rôle campagne en trois partie afin de répondre aux contraintes de temps des joueurs qui n'en ont pas et qui voudraient s'inscrire malgré tout dans une campagne. Trois parties me semblent correctes pour ce type de contrainte.

Partant de là, j'aimerai que les joueurs tirent satisfaction de l'immersion que le jeu proposera. Pour ce faire, je compte utiliser des pistes sonores adaptées et créées via audacity (j'ai déjà pratiqué et donc je sais m'en servir) ; les liens qui unissent les différents personnages ; et enfin l'histoire que je vais raconter. Afin de répondre au mieux à cette immersion, je destine ce jeu à un groupe de trois joueurs spécifiquement ainsi qu'à une maîtrise de type traditionnelle (mais pouvant incorporer des mécanismes d'une maîtrise indépendante).

Propos : bien qu'il ne soit pas fixé définitivement, j'aimerai que le jeu parle de la mort. Concrètement, je veux qu'un personnage meurt dans la première partie (et que son joueur en soit convaincu) et lors de la deuxième, qu'il apparaisse en tant qu'esprit, guidant/aidant les autres personnages.

Structure : une première partie consacrée à la mort d'un personnage ; une deuxième consacrée à la quête des autres personnages pour ramener leur ami d'entre les morts ; une troisième ou le décédé revient à la vie.

Couleur : j'aimerai que l'histoire soit contée comme une épopée. Le monde serait celui de l'antiquité, légèrement teintée de fantastique. Je vois comme lieu la mer, quelques îles, des cités, l'enfer (au sens polythéiste : styx, élysée, ...) et le royaume des morts, le monde des dieux (l'olympe par exemple) et le monde des hommes.

Personnages : il y aurait un personnage principal, résolument humain bien qu'il soit un héros (au sens grec du terme). Il aurait pour but de ramener d'entre les morts le deuxième joueur. Le deuxième joueur aurait plusieurs natures : humaine et spirituelle. Pour finir, j'aimerai que le troisième puisse incarner un ou des dieux.

Antagonisme : les humains dans un premier temps, les dieux, le destin (l'hybris), le monde (la nature, la mer, les éléments, ...), l'imaginaire folklorique (minotaure, centaure, ...).

Conflit : je ne vois pas encore sur quel type de conflit jouer. Je ne sais pas encore si je traiterai de la guerre. Surement du social par contre.

Système de jeu : c'est là que je vais demander votre aide, car je suis une buse sur ce point. Dans l'idéal, j'aimerai un système léger, en retrait pour laisser la narration sur le devant de la scène. Il faudrait que le système s'adapte à la nature de chaque personnage et fonctionne en synergie. En l'état actuel, je vois ça ainsi, les humains (héros) sont les protagonistes qui mènent l'histoire. Fort parmi les humains, ils sont faibles face aux dieux dont ils dépendent et face au destin. Les dieux ne peuvent pas agir sur l'histoire mais peuvent intervenir sur les actions des mortels (en bien comme en mal). L'esprit serait vu comme une divinité mineure et dans l'idéal apportant une synergie d'une autre nature sur les mortels (mais j'avoue ne pas savoir quoi encore).

Le système de jeu serait évolutif pour soutenir la progression de l'histoire. A la partie deux, il devra évoluer pour intégrer l'esprit du personnage défunt. Dans l'idéal, il faudrait qu'il atteigne sa pleine "finitude" dans la partie 3 (mais je ne sais pas encore quoi). C'est encore un peu confus mais j'aimerai un système qui soutienne bien l'histoire que je veux raconter.

J'aimerai discuter avec des utilisateurs pour pouvoir affiner mon idée au fur et à mesure, ainsi que recevoir des conseils. Merci d'avance.
Uiop
 
Message(s) : 12
Inscription : 29 Avr 2013, 10:59

Re: Ebauche jeu antique

Message par Christoph » 14 Juin 2013, 11:57

Salut Matthieu !

L'idée est très intéressante et riche en couleur, et certainement adaptée au format court de la campagne !

Je ne sais pas si je te serai d'une bien grande aide, parce qu'en l'état, tu dis que tu (en tant que MJ) veux raconter une histoire et que les rôles des PJ sont déjà bien fixés, l'histoire est globalement là : tragédie inéluctable, quête (nécessairement réussie pour pouvoir passer à la suite) et triomphe (du moins sur la mort). Je pense qu'il te faut aller au bout de ton idée : si tu veux des règles légères qui n'interfèrent pas avec la narration, n'en mets simplement pas. À quoi ça servirait ? Quels enjeux sont incertains ? Quel est le but fondamental des règles que tu cherches à créer ? Elles n'auraient certainement pas d'impact au niveau global de la campagne, sinon sa structure risquerait de tomber à l'eau. Si c'est juste pour donner l'illusion (c'est le maître mot) d'une résistance, soi-disant pour favoriser l'immersion de tes joueurs, fais-toi un service : admets que c'est inutile, et tu t'épargneras du temps (sur le forum et pendant la partie) et des discussions houleuses. La musique en tant qu'élément favorisant l'immersion sera bien plus adéquat que n'importe quelle règle de combat classique.

Pour autant, il est possible qu'elles puissent avoir une vraie importance. La question à laquelle tu dois répondre avant de développer des règles me semble être : qu'est-ce qui est en jeu, pour les joueurs ? Si la réponse est quelque chose de passif – être immergé, découvrir une histoire, passer du bon temps, s'amuser, etc. – alors ce n'est pas un enjeu au sens où je l'entends. « Faire du role-play » est une réponse dangereuse, parce que ça n'a jamais vraiment aidé à faire passer quoi que ce soit comme information sur internet. Si tu penses que c'est ça quand même, réfléchis bien à si c'est de l'interprétation de personnage pour faire joli (mais sans conséquences sur quoi que ce soit, si ce n'est un bon mot des camarades), parce que pour ça y a pas besoin de règles, les joueurs le feront s'ils en ont envie, et les rôlistes ont en général envie de le faire. Si c'est autre chose, alors essaies de le décrire par d'autres mots, et je suis sûr qu'on trouvera des choses très intéressantes. (S'il y avait de gens pour me dire que les règles de Polaris de Ben Lehman ou Dogs in the Vineyard aident à faire du roleplay, je leur rétorquerais que ce n'est pas leur fonction, que c'est une conséquence agréable.)

Comprends-moi bien : il n'y a aucune honte à vouloir raconter une histoire à ses amis, et que ceux-ci participent de manière plus ou moins interactive, tout en laissant l'évolution essentielle de l'histoire entre tes mains. Mais il va falloir être très clair sur ce que tes règles sont vraiment censées faire, parce que tant qu'elles ne renforcent pas l'expérience, elles n'ont tout simplement pas lieu d'exister. Il faut juste être bien au clair avec toi-même et tes joueurs. Je veux être 100 % clair là-dessus, parce que de là proviennent une grande partie des incompréhensions sur internet au sujet du développement des jeux à histoire fixée.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: Ebauche jeu antique

Message par Alex » 14 Juin 2013, 14:17

Bonjour,

Je me présente : je m’appelle Alexandre, rôliste à temps partiel. Matthieu m’a parlé de son jeu et également de ce site (que je ne connaissais pas). Ta réponse est intéressante, mais je me permets de faire quelques précisions par rapport aux discussions que nous avons déjà eues, qui pourront peut-être t’éclairer.

D’après ce que j’en ai compris, ce jeu s’articule autour du thème de la mort (enrobée dans la tradition de l’épopée antique) et la manière dont les personnages l’affrontent. Une grande place est réservée à l’inélucdabilité, donc à l’histoire et à l’immersion, mais une part non négligeable est laissée à l’appréciation des joueur : leurs choix, et les conséquences qu’ils entraînent, participeront au récit. En ce sens, il y aurait bien une place active pour les joueurs. Reste à savoir si celui-ci sera plus ou moins important que ce qu'ils imaginent.

Un point qui n’a peut-être pas été assez souligné, mais qui me semble intéressant, c’est que les personnages sont asymétriques (un dieu, un mortel, un défunt). De fait, les enjeux ne seront pas tout à fait les mêmes, ni aussi importants, pour tous les personnages. Le dieu, par exemple, n'est que lointainement affectés par la mort ; pourtant, c’est bien la mort et ses préoccupation qui le rendent aussi importants pour le mortel. Le(s) mortel(s) serait le protagoniste "principal", car il est celui que la mort concerne le plus directement, mais d'un autre côté, il est le plus démuni face à elle.

Les règles de jeu, s’il y en a (je ne parle pas de système de jeu, car en effet il n’est pas certain qu’une méthode de résolution soit nécessaire) devraient a priori satisfaire deux éléments :

- Souligner la nature des différents protagonistes, leurs interactions, leurs différences d’enjeux et les paradoxes qui peuvent s’ensuivre.
- Encadrer les contraintes qui pèsent sur les personnages, en fonction de leur nature mais également de leurs choix.

On avait exploré quelques pistes, comme des règles qui limitent les actions des joueurs suivant le lieu et la nature de la scène, la liberté de parole de chaque joueur, etc. Le risque étant alors de délaisser certains joueurs, ou de ne pas impliquer suffisamment tel ou tel personnage par rapport au récit. Par ailleurs, nous avions réfléchi à des règles encadrant les interactions entre PJ (ce qu'un personnage peut dire ou faire pour un autre, comment ils peuvent intervenir les uns par rapports aux autres, etc.)
Alex
 
Message(s) : 1
Inscription : 14 Juin 2013, 13:02


Retour vers Idées

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invité(s)

cron