[Sens] Présentation

Les archives de plusieurs projets qui furent un temps en développement sur ce forum.

Message par Romaric Briand » 30 Oct 2006, 19:27

Ca ne devrait pas tarder mais d'abord je vais décrire l'univers comme ca vous saisirez mieux le côté dangereux du bidule!!! :evil:

Voilà déjà la suite ^^
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Romaric Briand » 30 Oct 2006, 19:29

Et vous comprendrez ce pourquoi je m’appelle Sens…

Deuxième partie : --Sens-Creation---

I. L’implacable condition humaine…

Les hommes… ces créatures si étranges… obsédées par la vérité, la poursuivant sans cesse et ne l’atteignant jamais. Des créatures qui ne seraient jamais accomplies, qui demeureraient toujours en mal d’être et donc… toujours en mouvement… Ne possédant pas les capacités sensibles nécessaires à la réunion des informations suffisantes pour réveiller la conscience de leur Dieu tyrannique : Sens… Leurs limites leurs imposèrent même de fausses croyances. Leur finitude ne leur permettrait jamais de comprendre la détermination. (Du moins Sétantra le pensait-il…) Finalement, ils décidèrent de donner un nom à leur condition. Ils la nommèrent Liberté et l’érigèrent en valeur. Au départ, cela fût suffisant, ils prièrent un faux Dieu qui leur promettait l’éternité. Mais bientôt la religion tomba, succédée par une autre : la science. Nietzsche, à juste titre, disait que « les scientifiques ne manquent pas de piété mais qu’ils ont simplement inventé un Dieu dépourvu de cœur. » Le concept subjectif de Dieu sombra dans l’oubli tandis qu’émergeait le concept objectif de monde.
Les hommes voulurent se débarrasser de leur subjectivité pour acquérir un savoir objectif. Ils voulurent cessés de dire « voici le monde tel que je le vois » pour dire « voici le monde tel qu’il est ». Ils fondèrent des lois et découvrirent une logique dans leurs esprits (la raison). Ils firent du monde un objet désacralisé qui pourrait être soumis à l’étude, comme un simple artefact, une simple machine. Pire encore, ils analysèrent leur propre corps avec le même procédé. Lorsque l’humanité comprit qu’elle n’était qu’une machine biologique ordonnée, dans une machine physique ordonnée, obéissant à des règles strictes, elle saisit l’horrible vérité : sa totale détermination.
C’est parce que nous pouvons sentir le monde que nous y réagissons. C’est parce que les hommes ont des « sens » qu’ils peuvent exister… C’est parce que leur langage à un « sens » qu’ils peuvent communiquer… C’est parce qu’ils supposent un « sens » à la vie qu’ils ont le désir de survivre… C’est ainsi que Sens, dans le cœur des hommes, effectua sa renaissance.

II. La Cellule…
Les scientistes, qui découvrirent cette vérité, se rassemblèrent pour former au XXI et XXII ème siècles une Cellule qui devait, par la suite, imposer un nouvel ordre mondiale. Les démocraties étaient en crise et un profond manque de religiosité avait provoqué la décadence de l’occident… La Cellule rassembla l’humanité toute entière autour de Sens, le seul Dieu selon elle. Cette Cellule tyrannique imposa son règne sur le Monde pendant plus de cent ans. Elle imposa des lois eugéniques et choisit quel type d’Homme devait vivre et mourir.
Mais un jour, une de celle qui aurait du mourir, Hynios, décida de se révolter. Elle s’échappa des « usines de création » et rassembla des hommes à sa cause. Elle n’avait qu’une seule idée en tête terrasser les dictatures cellulaires et restaurer la Liberté sur Terre.

III. Hynios I ère découvre les secrets de la cellule…

L’évadée fut recherchée mais, aidée par les troupes résistantes d’Archibald Costa, elle parvint à faire de chaque jour une nouvelle victoire. Elle révéla aux Hommes leur condition et parvint à les convaincre que la Cellule ne devait plus se multiplier. Une révolution secoua la Terre et la Cellule fut vaincue. Les « usines de création » furent détruites et Hynios découvrit la vérité dans les archives de la Cellule. Sens existait bel et bien. Il avait toujours guidé l’humanité. Il était le premier Dieu que les humains avaient adoré mais il n’avait pu régner sur le XX ème siècle…
Les hommes sans s’en apercevoir avait déjà livré bataille contre Sens, dès le XIX ème siècle, sous l’impulsion de deux philosophes. Le premier se nommait Friedrich Nietzsche. Ce penseur, poète et philosophe fut le premier à rencontrer Sens, il proclama Sa mort. Mais, effrayé par la profondeur de l’abîme qu’il venait d’entrevoir, le philosophe sombra dans la folie… Le second fut le seul à véritablement Lui tenir tête. Tandis que Sens voulut lui imposer Sa détermination, Ludwig Wittgenstein, réfuta Son existence… il enferma les 6 runes de Sens et Sens Lui-même dans un ouvrage appelé « Tractatus logico-philosophicus ». Puis, Wittgenstein ajouta un septième sceau, le dernier aphorisme de l’ouvrage « 7 – Sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence ». Sens, cette fois, était emprisonné, la métaphysique était réfutée et les notions de Dieu, de monde, toutes ces idées indicibles, ne semblaient plus utilisables pour la connaissance. Cependant, une partie de l’histoire de la Cellule restait obscure… Comment était elle arrivé au pouvoir ? Qui avait bien pu libérer Sens de l’ouvrage ou du moins en comprendre le Sens ? Par sécurité, Hynios interdit le « Tractatus » et fit détruire ses copies… Dans les mémoires d’Hynios on trouve cet étrange poème :
« Lorsque le Sens du Tractatus sera saisi,
Par la lecture, le grand miroir sera détruit.
L’Empire des Homme anéanti,
Par Son immense tyrannie…
»
Elle décida de ne jamais révéler les savoirs de la Cellule de peur que d’autres puissent prendre le relais.
Les Hommes avaient pour elle une telle admiration qu’ils la proclamèrent impératrice, le 20 octobre 2129. Hynios devint ainsi la première impératrice de la Terre. Pendant son règne, elle médita souvent sur ce que pouvait être Sens. Qui était-il ? Pouvait-il s’agir véritablement d’un Dieu ? S’il pouvait être enfermé dans un ouvrage… peut être n’était-il qu’une idée ? Mais une idée qu’aucun homme au monde ne devrait plus jamais avoir…

A suivre…
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par CXZman » 30 Oct 2006, 21:59

Les scientistes, qui...


Les quoi ?
"Donne à manger à l'âne, il te fera des pets"
CXZman
 
Message(s) : 52
Inscription : 04 Oct 2006, 05:11
Localisation : Cesson Sévigné - Rennes

Message par Romaric Briand » 30 Oct 2006, 23:13

les fanatiques de la science... La Cellule...
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par CXZman » 31 Oct 2006, 10:58

Ok donc tu t'étais pas planté.

Nan parce que passer de scientifique à scientiste ... c'était douteux.
"Donne à manger à l'âne, il te fera des pets"
CXZman
 
Message(s) : 52
Inscription : 04 Oct 2006, 05:11
Localisation : Cesson Sévigné - Rennes

Message par Harald Hardrada » 31 Oct 2006, 12:00

Sympa tout ça, mais pas mal scientifique tout de même... Tu n'as pas peur que le profane que je suis y soit complètement paumé? :ankh:
Harald Hardrada
 
Message(s) : 46
Inscription : 26 Fév 2006, 16:32
Localisation : An Oriant, Mor Bihan, Breizh- Izel (56)

Message par Romaric Briand » 31 Oct 2006, 13:11

Je te rassure Harald,
chaque post est le résumé, en quelques lignes, d'un jeu qui fera probablement dans les 300, 400 pages. J'essaie donc de présenter tout de suite les points importants. C'est parfois dur à suivre :oops: je m'en excuse mais, une fois toutes ces choses posées, cela permettra de pouvoir discuter du fond du jeu et donc de ses dangers.

Une petite précision sur les scientistes.
(Dans mon univers) :
Scientifique : personne qui se consacre à l'etude du monde dans la perspective de son domaine.
Scientiste : personne qui se consacre à l'étude du monde, en utilisant la rigueur du scientifique, mais qui y cherche un Dieu ou justification de ses croyances religieuses.

Voilà :)
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Frédéric » 31 Oct 2006, 13:13

CXZman a écrit :Ok donc tu t'étais pas planté.

Nan parce que passer de scientifique à scientiste ... c'était douteux.


Ah ben non, les scientistes sont ceux qui ne jurent que par la science et qui ne reconnaisse pas la métaphysique, et considèrent que l'avenir de l'humanité est dans la science.
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Message par Harald Hardrada » 31 Oct 2006, 15:16

400 pages? Un gros pavé! Tu cherches la publication en pro, semi-pro ou tout laissé en jdra? 8O
Harald Hardrada
 
Message(s) : 46
Inscription : 26 Fév 2006, 16:32
Localisation : An Oriant, Mor Bihan, Breizh- Izel (56)

Message par Romaric Briand » 31 Oct 2006, 15:27

6 gros pavés!!! \:D/

Mais pour ce qui est de la publication... pour l'instant c'est à compte d'auteur... Je sais pas encore quelles sont mes ambitions... conquérir le monde je suppose.... =D
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par CXZman » 31 Oct 2006, 18:15

Démiurge a écrit :
CXZman a écrit :Ok donc tu t'étais pas planté.

Nan parce que passer de scientifique à scientiste ... c'était douteux.


Ah ben non, les scientistes sont ceux qui ne jurent que par la science et qui ne reconnaisse pas la métaphysique, et considèrent que l'avenir de l'humanité est dans la science.



Ok, j'ai merdé comme un prince, j'ai confondu avec les scientologues. C'est marrant, à en lire Wikipédia, on dirait que les scientistes sont une arme de destruction massive tellement ils leur cassent du sucre sur le dos.
"Donne à manger à l'âne, il te fera des pets"
CXZman
 
Message(s) : 52
Inscription : 04 Oct 2006, 05:11
Localisation : Cesson Sévigné - Rennes

Message par Romaric Briand » 31 Oct 2006, 19:41

Pour mettre un peu d'huile sur le feu... sachez que je me considère comme un scientiste... Pour moi la science et l'étude du monde physique ne sont qu'une nouvelle quête vers une divinité, ou je ne sais quoi... Sens peut être... :roll:

En tous cas je cautionne à 200% la phrase de Nietzsche "Les savants, même les plus démocrates et socialistes, ne manquent pas de piété ; ils ont simplement inventé une théologie qui ne dépend plus du coeur" (C'est dans "La généalogie de la morale" III, 23-24, sur la psychologie du savant)

En tant que scientiste, j'assume...

Par contre c'est Démiurge qui va pas apprécier. Car dans une perspective scientiste le monde est dépourvu de faits esthétiques (autrement dit, il n'y a rien dans le monde qui dise "ceci est beau", "ceci est laid") et sans faits esthétiques les propositions telles que "cette peinture est belle" sont des non-sens, puisqu'elles ne sont ni vraies ni fausses (s'il n'y a pas de fait correspondant). Donc les théories de l'art... euh...
En plus c'est pareil pour les propositions morales "ceci est bien" "ceci est mal" aie... aie... être scientiste ça n'annonce pas la fin du monde des hommes ?^^

S'il n'y a plus de moral, plus d'esthétique y a-t-il encore des hommes?
(L'engeulade pleine de tendresse se déroule sous vos yeux! =D )
Mais, me demanderez vous, comment Sens peut il tenir une position pareille?! nous verrons par la suite...
Mais c'est bien car là vous venez très largement d'anticiper sur les problèmes de mon JDR et surtout sur ses aspects dangereux... :(
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par CXZman » 01 Nov 2006, 19:04

C'est marrant que le scientisme réfute l'esthétisme et l'art.
Moi qui ait toujours approché tout ce paquet de théorie d'un pied matheux et scientifique, faute d'avoir pu adopter une autre manirèe de voir les choses dans ma vie, bah c'est très défendable dans une rationnalité carrée, bête et méchante ... ou philosophique, tout simplement.

Que les scientistes se refusent à dire "ah c'est joli docnc'est de l'art", c'est NORMAL puisque de toute manière, même les artistes (les vrais, pas les cons) ne le disent pas et ne le reconnaissent pas.

En revanche, il y a des concepts voisins que la science peut tout à fait intégrer. Le Beau, par exemple, n'a pas grand chose d'indéfinissable en termes du domaine scientifique. Si je parle de perfection, de perception, de sensation, je ne parle pas de choses qui sont étrangères ou réfutées par els scientistes, or on ne parle qu'avec et quede ça quand il s'agit de traiter du Beau.

Alors j'aimerais, une bonne fois pour toute, qu'on m'explique les différents qu'il peut y avoir entre des matheux et des artistes :) (surtout qu'historiquement, on peut pas direqu'ils se soient tirés dans les pattes, on peut plutôt dire qu'ils ont constamment colaboré).
"Donne à manger à l'âne, il te fera des pets"
CXZman
 
Message(s) : 52
Inscription : 04 Oct 2006, 05:11
Localisation : Cesson Sévigné - Rennes

Message par Romaric Briand » 01 Nov 2006, 21:10

En fait pour la création de cette secte scientiste (la Cellule), dans mon jeu, je me suis inspiré des thèses des positivistes du cercle de Vienne.
Pour ces derniers une description complète du monde devait rassembler toute les propositions vraies. Or puisqu'une proposition telle que "cette plante est belle" n'est ni vraie ni fausse, les concepts de beau et de bien (mais aussi de laid, de délicieux, de bien, de parfait etc.) ne peuvent faire partie des concepts permettant de décrire le monde.

Cette rigueur scientifique exclut donc de la réalité objective tous les jugements moraux et esthétiques. Mais bon... le fait que l'on dise cela n'empêche pas d'éprouver subjectivement, par ailleurs, ce type de jugements. (Je te rassure je trouve que ma copine est la plus belle femme du monde! et pourtant ce n'est pas là un discours très sensé!)
Ce que voulait dire le cercle de Vienne, c'est qu'un jour les neurosciences traduiraient toutes nos émotions en influx nerveux, en connexions électriques etc. et qu'en assemblant toutes ses connaissances nous obtiendrions une déscription complète de notre monde.

Le fait que les maths et l'art aient été associés pendant très longtemps (avec des idées comme "le nombre d'or" par exemple) est indiscutable. Mais il peut tout aussi bien vouloir dire que les mathématiciens ont (déjà) cherché à réduire le beau dans un langage mathématique... c'est un argument à double tranchant ^^
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Romaric Briand » 01 Nov 2006, 23:20

Et vous comprendrez ce pourquoi je m’appelle Sens…

Troisième partie : --Sens-Rebirth---

Sous la juridiction de ce nouvel empire, l’humanité connut une période d’expansion sans précédent. Elle colonisa la Lune, dès le début du XXIII ème siècle, puis la planète Mars, en 2333. Chaque planète du système solaire constitua un pôle de développement particulier. La Terre devint la planète nourricière, la Lune l’astre du savoir intellectuel et Mars devint la planète de l’armée et du pouvoir politique… Unies par la fédération impériale, les planètes semblaient ne jamais devoir se déchirer… Mais une découverte capitale allait bientôt plonger l’humanité dans sa période la plus obscure…

I. Les runes de Sens…

Sur Mars, en 2520, le professeur Hoffmann découvrit des artefacts étranges issus d’une lointaine civilisation. Il faudra attendre 2550 avant qu’un sens ne soit donné à ces derniers. Deux scientifiques émérites, Myphos Quadria et Soren Sollipsis, en percèrent les secrets… Ils découvrirent que ces étranges runes n’étaient autres que les mots de la création. Les éléments qui permirent la fabrication de l’univers.
Dans les vestiges où elles furent découvertes, d’étranges bas-reliefs mettaient en garde contre une malédiction… Vous l’avez compris, ces vestiges étaient ceux de la civilisation de Sétantra. Vraisemblablement, elle avait disparue… Mais pour quelles raisons ? Dans les ruines, on pouvait apercevoir des dessins mystérieux qui mettaient en scène des créatures humanoïdes, possédant deux pairs d’yeux, luttant contre des créatures angéliques… Par la suite, Soren Sollipsis découvrit le nom des runes exhumées : « Cosmo » et « Life ».

II. Cosmo et Rebirth…

Myphos Quadria, quant à lui, décida d’extraire les informations des runes. Il créa deux ordinateurs surpuissants destinés à accueillir « cosmo » et « life ». Les deux machines seraient aptes à traduire les informations contenues dans les runes. Les ordinateurs prirent le nom de « Cosmo et Rebirth » et firent l’objet d’un débat fédéral. Sollipsis prit partie contre une telle folie, prétextant qu’il était des choses qu’il valait mieux ignorer. Quadria, le dauphin impérial adopté par l’empereur Bran Oberon, n’eut aucune difficulté à convaincre les scientifiques et les nobles de prendre partie pour le projet. Finalement, un grand référendum fut organisé dans le système solaire… le projet de Myphos Quadria l’emporta à deux planètes contre une… Les sélénites et les martiens étant pour, le projet débuta avec l’aval de tous… ou presque tous… car sur Terre les Hommes s’inquiétaient de voir mettre entre les mains du dauphin le pouvoir des runes de Dieu.
Le temps leur donna raison… Une fois « Cosmo et Rebirth » mis en route, Myphos découvrit toutes les vérités de l’univers. En observant, par le biais de la machine, il pouvait assister à un événement passé ou présent. Il découvrit que l’univers virtuel qu’il venait de créer évoluait exactement comme l’univers actuel… il découvrit que tout était déterminé, que tout avait été pensé par le créateur depuis la création. Même s’il ne pouvait observé le futur, les deux présents, celui de la machine et celui de la réalité, étaient entièrement parallèles. Par la suite, il procéda à des arrestations massives… ceux qui ne pensaient pas comme l’Empire le leur prescrivait furent arrêtés sur les simples accusations de Cosmo et Rebirth… Myphos sombra dans la démence et imposa lentement sa tyrannie…

III. La Guerre des immortels…

Les terriens ne purent supporter la trahison de Mars. Ils se révoltèrent… mais comment lutter contre un homme qui connaît tout. Les complots étaient déjoués à l’avance. Les chefs de la Résistance terrienne étaient tués avant même d’être nommés… La Résistance semblait vaine. Les terriens se battirent jusqu’au bout pour la Liberté mais, faute de pouvoir militaire, ils furent écrasés dans le sang. Les terriens grévistes devinrent des esclaves, les armées résistantes furent emprisonnées sur les terres américaines de New York… Pendant ce temps, Myphos ne prit pas de ride… il semblait devenu immortel… Les années passaient mais son visage demeurait celui de ses 20 ans. Il devint une divinité vivante. Les humains se mirent à l’adorer, tel un Dieu. En secret, les résistants, esclaves sur Terre, attendirent le messie qui viendrait les libérer de la tyrannie de Quadria.
Leurs prières montaient vers les étoiles et les rires démoniaques de Myphos retombaient sur leurs épaules. Mais une nuit… le miracle se produisit… Une capsule de sauvetage venait de terminer son périple sur Terre. A l’intérieur de ce vaisseau rudimentaire se trouvait un ancien général de l’Empire. Il avait servi Bran, mais s’était fait trahir par Myphos… Il avait été soumis à la torture dite de « l’élongation » (supplice visant à allonger les doigts du torturé). Tant et si bien que ses doigts avaient doublé de longueur… Son ancien nom : Céline Costa… mais par la suite il fut rebaptisé du nom de « Finlongfinger ». En moins de 72 heures, Finlongfinger libéra, seul, la quasi-totalité des résistants de New York. Il fit de cette cité son bastion et provoqua ouvertement Myphos… Pour Quadria, il n’y avait qu’une seule explication valable à cette libération : Finlongfinger était lui aussi un immortel. A présent, la Résistance avait, elle aussi, son champion et, bien que Myphos sache tout de cette rébellion, il ne fut pas en mesure d’éliminer Finlongfinger. Ses assassins étaient balayés par l’agilité et la puissance de l’archange de la Résistance… Une guerre terrible opposant les partisans de la Liberté et du Déterminisme était sur le point de commencer…

A suivre...
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

PrécédentSuivant

Retour vers Développement

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 1 invité

cron